PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant

Site original : le hollandais volant

⇐ retour index

Le merdier des prises électriques

vendredi 17 juillet 2015 à 17:32
Quoi de plus banale qu’une prise électrique, murale ou avec une multiprise ? Rien.
Pourtant j’ai rarement vu un truc qui soit autant le merdier, alors qu’à la base, c’est censé être un truc simple.

Déjà, dans le monde, il existe 14 types de prises différentes, nommées A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M et N. Tout du moins, il en existe 14 si on compte les types principaux, parce que sinon, il y en a au moins 27, variant en fonction du nombre de broches, de la présence de la fiche de terre, de la disposition des fiches et la forme des fiches :

plein de prises électriques différentes
Vous savez d’où vient cette image ? De cet article sur ce site. Non je n’ai pas été sponsorisé par eux, je veux juste vous faire réaliser qu’il existe des sites entiers dédiés aux prises électriques, y compris des guides dans Wikipédia, traduits en plus de 40 langues.

carte du monde des prises (source)


Tout ça pour des @%µ*#$ de prises électriques de £×!ø@ censées être standardisées, simples à utiliser et qui font pas chier leur monde. Car oui, certaines prises électriques font chier leur monde.


Il faut par exemple que la prise soit de la bonne taille et qu’elle entre dans la prise femelle :

une prise qui n’entre pas
C’est trop dur à vérifier lors de la conception ? SolidWorks® ne permet pas de faire ça, où vous n’êtes pas assez payés pour ça ?

Et si ça rentre (ce qui est un exploit, vu ce qui précède) il faut que la prise mâle soit conçue de telle sorte que les autres prises puissent rentrer dans les emplacements d’à côté :

prise, vous ne passerez pas
À quoi ça sert de faire des blocs si gros qu’ils prennent l’espace de 3 prises de courant ? Il n’est pas possible de faire un bloc un petit peu moins large mais plus haut ? Ou alors de faire comme les ordinateurs, et de déporter tout ce bousin dans un boîtier ?

En parlant de câbles d’ordi (et d’autres) : à quoi ça sert d’avoir des branchements qui soient droites et d’autres angulaires :

prises angulaires et droites
Putain, mettez-vous d’accord !
Là c’est juste super chiant votre truc : les câbles sans angle font ressortir le câble du mur de telle sorte qu’il est impossible de pousser un meuble contre le mur sans casser le fil.

Et si l’angle du câble est la solution pour éviter que les gens tirent sur les câbles, vous êtes des enfoirés car vous auriez pu utiliser un système qui empêche les gens de s’électrocuter ET qui facilite la vie quotidienne de tout le monde, en même temps (si si !) :

une prise facile à débrancher
Enfin, j’emmerde celui qui a fait ça :

prise à l’envers
Quoi, c’est pour brancher une télé plus haut que la prise ? Bah alors pourquoi c’est pas la prise de TV (le câble) qui est retourné ?!
Et pourquoi vous faites pas des prises européennes, basée sur les câbles allemands : ils sont réversibles, EUX, y’a pas de putain de prise de terre qui fait chier, ça passe sur les côtés sans sens.

Et y a pas moyen de faire une prise qui puisse s’orienter comme on veut ?


Sérieux arrêtez ces conneries !

On est en 2015 : on fait des fusées qui prennent des photos à 3 milliards de kilomètres, on fait des voitures qui roulent toutes seules, on fait revivre des espèces vivantes éteintes depuis 20000 ans, mais on ne sait pas se mettre d’accord pour simplifier le seul truc sans quoi le XXe siècle n’aurait pas eu lieu ?

#PlutoFlyby

mardi 14 juillet 2015 à 14:52
Ca ne marche qu'en Anglais, cette blague, mais je me devais de la faire. Here is Pluto :

pluto le chien
Plus sérieusement, après 9 ans 1/2 de voyage pour faire quelques 4 828 000 000 kilomètres (voyageant quand même à 14 km par secondes), la sonde New Horizons a permis de passer d'une image floue (prise par Hubble, le puissant télescope en orbite de la Terre) à quelque chose de net prise par la sonde New Horizons :


Les photos qui sont prises en grand nombre en ce moment vont être beaucoup plus nettes, d'une résolution de 100 mètres par pixels.

Après, il faudra néanmoins attendre un peu pour que toutes ces images soient envoyées jusqu'à la Terre : le débit de transfert se fait à 125 octets par seconde, ce qui est très faible, mais il est impossible de faire autrement vu l'éloignement de la sonde à la Terre et la taille de la sonde (équivalent à celle d'un piano à queue). Il faudra donc attendre environ 9 mois pour tout recevoir.

Durant ce temps, New Horizons continuera de s'éloigner de nous, du Soleil et même de Pluton, en direction d'autres astres, comme 1110113Y, qu'elle devrait survoler en 2019.

Démocratie : Que faire quand…

vendredi 10 juillet 2015 à 12:19
Question : que faire quand vous dites être en charge d’une démocratie et que :


Réponse : ben on passe la loi en force, sans demander l’avis de personne. Trois fois de suite.


Pour rappel : dans une démocratie, c’est le peuple qui est au pouvoir.
Quand c’est une seule personne qui est au pouvoir et qui fait un peu ce qu’il veut, ça porte un autre nom.

Installer son propre serveur DNS sous Ubuntu

mardi 7 juillet 2015 à 23:58
Ce tuto est valable pour Ubuntu et ses dérivés. Il fonctionne sans soucis sur Linux Mint 17.

Le serveur DNS, c’est ce qui permet de relier le nom d’un site (lehollandaisvolant.net) à un serveur ailleurs sur le net (5.39.16.10 pour ce site).

En général, vous utilisez les DNS de votre opérateur, mais ceux-ci vont devenir malsain au fur et à mesure que les gouvernements vont leur demande de bloquer des sites dérangeant.
Vous pouvez utiliser les serveurs DNS alternatifs, comme ceux de Google ou d’OpenDNS, mais ces serveurs DNS subiront le même problème que ceux des opérateurs, en plus de constituer un problème manifeste pour la vie privée.

Sachez qu’il est possible d’installer un serveur DNS directement sur votre ordinateur : quand vous voudrez vous connecter à un site, votre ordinateur contactera lui-même les serveurs DNS racine, sans passer par un serveur DNS intermédiaire.
Dans mon cas, la navigation est également devenu sensiblement plus rapide.


Sous Ubuntu et ses dérivés, il y a un paquet à installer. Ouvrez un terminal et copiez ceci :

sudo apt-get install unbound

Exécutez la commande par la touche Entrée, tapez votre mot de passe et validez de nouveau par la touché Entrée. Le paquet va alors s’installer.

Ensuite, changez les DNS dans le gestionnaire de réseau. Faites un clic droit sur l’icône réseau, puis « modification des connexions ». Sélectionnez sur votre connexion réseau puis cliquez sur « Modifier ».

Allez dans l’onglet IPv4, mettez « Adresses automatique seulement (DHCP) » et changez le serveur DNS pour 127.0.0.1 et enfin enregistrez :

changer ses DNS dans Mate
Quand c’est fini, copiez et exécutez successivement ces commandes  :

sudo sed -i 's/dns=dnsmasq/#dns=dnsmasq/g' /etc/NetworkManager/NetworkManager.conf
sudo service network-manager restart
sudo service unbound stop
sudo /etc/init.d/dns-clean restart
sudo unbound -c /etc/unbound/unbound.conf
sudo unbound-anchor -a "/var/lib/unbound/root.key"
sudo service unbound start

Voilà, vous pouvez surfer normalement et vous utilisez maintenant un serveur DNS directement sur votre ordinateur.

Vous pouvez vérifier par la commande suivante :

nm-tool | grep DNS

Qui devrait retourner ça :
DNS:             127.0.0.1

La présence du « 127.0.0.1 » indique que c’est bien votre ordinateur qui constitue le serveur DNS.

Les 6 commandes consécutives ci-dessus ont pour fonction respective :

Si vous vous amusez à refaire un :
sudo service unbound stop
Vous ne pourrez plus accéder à mon site via son nom (lehollandaisvolant.net) mais ça marchera encore via l’IP (5.39.16.10).

N’oubliez pas de réactiver unbound avec ça :
sudo service unbound start

Ça prouvera que vous utilisez bien le serveur DNS sur votre ordinateur et non celui de votre routeur ou d’un autre programme.

N’oubliez pas de faire en sorte que votre ordinateur ne serve de serveur DNS qu’à vous et pas au reste du réseau (y compris le net) si c’est ce que vous voulez :

Ouvrez le fichier de configuration :
gksudo gedit /etc/unbound/unbound.conf

Et ajoutez ceci à la fin pour limiter le service qu’à votre ordinateur :

access-control: 0.0.0.0/0 refuse
access-control: ::0 refuse
access-control: 127.0.0.0/8 allow
access-control: ::1 allow

Puis relancez unbound :
sudo service unbound restart


Liens :

Câble HDMI en or VS câble HDMI à 2€

mardi 30 juin 2015 à 13:26
(Cet article est basé sur ma propre expérience. Je ne suis pas un professionnel du cinéma, je ne suis pas un ingénieur du son et je n’ai pas l’oreille absolu, que je sache).

J’en avais vite fait parlé dans mes liens, mais jamais ici. C’est donc une occasion de faire le point sur les câbles HDMI premier prix.

TL;DR : ils fonctionnent très bien et c’est tout à fait normal.

Ça fait maintenant presque un an que je regarde films et vidéos sur un vidéoprojecteur full-HD branché en HDMI à mon ordinateur.

Le câble HDMI mesure 5 mètres, après il y a un raccordeur femelle-femelle puis un autre câble, de 1,50 mètres.
Une partie du câble HDMI passe juste à côté du câble ADSL (sur environ 1 m) et une autre partie suit le câble réseau qui relie mon routeur à mon ordinateur.

Autrement dit, s’il y a des interférences, je pense que je devrais être en mesure de les voir. Tous mes câbles sont premiers prix, achetés en ligne et pour pas plus de 1€ le mètre. Ils ne sont ni blindés, ni plaqués or.

Le résultat : je n’ai aucun problème à signaler sur l’image ni sur le son : pas de grésillement, pas de bandes de couleurs, pas de problèmes de couleurs ternes. Tout va pour le mieux.

Conclusion : les câbles à 2€ ça marche très bien. Je n’ai pas testé les câbles à 100€, blindé, plaqué or avec fixations en titane ou résistant aux aliens, mais vu comme est mon image actuellement, je ne vois pas pourquoi j’investirais dans ça : un câble est un câble.


Comment c’est possible ?


Déjà, il faut savoir deux/trois choses sur ce qui se passe dans un câble HDMI.

Le câble transporte des signaux électriques d’un endroit à un autre. Dans le cas du HDMI, le signal est numérique : ça veut dire que le message est en binaire avec des 0 et des 1, contrairement au signal analogique où le message peut prendre toutes les valeurs possibles entre 0 et 1.

numérique & analogique (source image)


Si on veut transmettre un nombre entre 0 et 1, comme par exemple « 0,5 », on utilise un code en binaire, composé de 0 et de 1. C’est comme cela que l’on peut afficher du gris dans un monde binaire ou tout est soit tout noir soit tout blanc. Le problème n’est pas vraiment ici, il est plutôt dans la déformation du signal électrique.

Disons que le signal envoyé dans le câble est 0101. Le signal émis est donc :

numérique
Le signal passe maintenant dans le câble et va (dans le pire des cas) subir des interférences : de petites fluctuations dans le bruit électromagnétique ambiant qui va altérer notre signal. On a donc quelque chose comme ça à l’autre bout du fil :

numérique déformé
Zut alors : le signal est déformé !

Maintenant, voyez le signal : sachant qu’il est en binaire, est-il possible de savoir quand même quel était le signal de départ ?

Oui : on voit clairement que le signal de départ devait être 0101, car il suffit de faire une moyenne : les valeurs ne sont jamais très éloignés de 0 ou de 1.

Sans le savoir, on vient ici de corriger un signal numérique qui a subit des distorsions. Et pour tout vous dire, le vidéo-projecteur, il fait exactement pareil.

Pour l’appareil qui reçoit le signal, si le « 1 » est devenu un « 0,9 », alors il verra quand même un « 1 ». Ce n’est donc pas un problème si on subit de petites interférences : celles-ci sont totalement invisibles ; dans le cas du numérique, elles n’ont vraiment aucun effet sur l’image projeté.

Oui mais… Si un 0 est très déformé et devient un 1 ?

Dans le cas du HDMI, il n’y a pas de code de correction d’erreurs qui pourrait réparer même ce genre d’inversion. Si un bit est effectivement inversé, l’erreur sera visible à l’écran. Mais là encore il faut relativiser : un bit inversé, c’est juste un pixel dans une image qui change de couleur : vous sauriez différencier la couleur d’un pixel qui passe d’un jaune citron à un jaune safran, affichée durant 1/24e de seconde sur une image de 2 million de pixels à 4 mètres de distance ?
En fait, il y a de grandes chances que non : à 4 mètres, sur une image de 2 mètres de longueur comportant 1920 pixels en largeur, chaque pixel est vu sous un angle apparent de 0.89 minutes d’arc, ce qui est plus petit que la limite de résolution d’un œil humain qui a 20/20 d’acuité visuelle.


Sans compter que pour inverser un bit sur un signal numérique dans un câble, il faut un peu plus que du bruit électromagnétique ambiant : donc à moins que votre installation avec des câbles HDMI se trouve dans l’espace, à côté d’un four à micro-ondes, à côté d’un transformateur électrique ou emmêlé avec 50 autres câbles, vous ne verriez aucune différence et le plaquage or ou le blindage ne servent à rien du tout.


Le blindage est important sur les câbles des casques audio sur une prise Jack car le signal est analogique : ici, la moindre déformation dans le signal se traduit toujours par une déformation du son. Même chose pour les prises « peritel ».


Liens