PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant

Site original : le hollandais volant

⇐ retour index

Mise à jour

Mise à jour de la base de données, veuillez patienter...

Science Abuse

mercredi 22 avril 2015 à 19:42
Tiens, et je n’avais pas fait d’annonce directe sur ce blog, à propos de Science-Abuse, mon dernier site : science-abuse.net.

Le site traite de toute la science dans les films et les jeux vidéos, en particulier des ratés et des imprécisions scientifiques.

Je prévois de traiter environ un film/jeu complet chaque mois, et quelques articles à propos d’un détail particulier entre deux analyses de films.

Les films analysés jusqu’à présent sont :

Gravity (2013)
Ironman (2008)
Interstellar (2014)

Le prochain film complet à être analysé sera Avatar.

Et dans les autres articles plus rapides je parle des Simpsons, de Pokémon, de Half-Life (le jeu), d’Anges et Démons, de la Soupe aux Choux, de Matrix et de Thor et son marteau.


Je prévois aussi de traduire Science-Abuse en anglais, au moins pour les analyses des films complets.

Https sur mes sites

mercredi 22 avril 2015 à 19:08
Je vous annonce que mon site est désormais accessible en HTTPS.

Le lien est là, tout simplement : https://lehollandaisvolant.net/


Attention : notez que vous aurez une alerte de la part du navigateur ! Firefox affichera ça par exemple :

firefox https alert
Ce n’est pas grave et c’est « normal ».

Le HTTPS a deux utilités distinctes :


La première, c’est simple : les données seront chiffrées en affichant la page : quelqu’un qui écoute vos transmissions réseau ne verra pas le contenu des pages (donc pas non plus d’éventuels mots de passe). Ceci est le but recherché ici.
La seconde permet quand vous affichez un site, par exemple celui de votre banque, de certifier que vous êtes bien sur le site de votre banque et non sur un site piraté qui essayes de se faire passer pour votre banque.

Cette seconde utilité du HTTPS est plus compliquée à mettre en place : il faut qu’une autorité de certification signe le certificat HTTPS de mon site. Ceci est souvent payant. Comme beaucoup, je laisse donc ça de côté et c’est ce qui provoque l’affichage de l’erreur (je l’ai signé moi-même, d’où l’erreur du « certificat auto-signé »).

Pour dire à votre navigateur que c’est OK et qu’il vous laisse visiter mon site en HTTPS, cliquez sur « je comprends les risques » puis « ajouter une exception » :

firefox erreur https
Enfin, sur la fenêtre qui s’affiche, vérifiez que la case « conserver cette exception de façon permanente » est cochée puis cliquez sur « confirmer l’exception de sécurité ».

Ceci n’est à faire qu’une seule fois, après vous pourrez surfer de façon normale sur mon site, en HTTPS.
La version HTTP normale du site sera toujours accessible.

Mes autres sites utilisent le même certificat, sont donc également accessibles en HTTPS, mais afficheront également la même erreur. Il faudra donc confirmer là aussi l’exception de sécurité.

(Notez que vos lecteurs RSS et les autres logiciels ou applications qui accèdent à mes sites peuvent ne pas reconnaître les erreurs HTTPS : si ça pose problème, restez en HTTP ou corrigez l’erreur de votre côté.)

Sous surveillance

samedi 18 avril 2015 à 22:42
snowden tag art on a wall Il y a deux ans, Edward Snowden dénoncait la surveillance généralisée de toutes les communications de tout le monde pratiquée par la NSA.

Aujourd’hui la France prévoit le même système que la NSA : une surveillance de masse et un contrôle hors du cadre judiciaire de toute la population, pour savoir exactement ce que vous faites, ce que vous dites, quand et où.

Le ministre de l’intérieur a décidé que la vie privée n’était pas une liberté et il donc a décidé de la supprimer.


Si tout cela vous indigne, lisez-ça : sous-surveillance.fr.
Sinon, allez voir ici.

image de Thierry Ehrmann

La compatibilité Linux des PC

vendredi 17 avril 2015 à 22:56
pingouin on ice and rock Les PC grand-public (vendus en grande surface ou sur internet) ne sont pas fait pour tourner sous GNU/Linux.
Les systèmes GNU/Linux pour ces PC sont un tas de patchs pour qu’ils puisse s’allumer sans trop d’erreurs sur des PC où tout est fait pour qu’ils ne soient pas compatibles !

Microsoft installe Windows sur tous les ordinateurs du marché via des partenariats commerciaux avec les constructeurs (Asus, Acer, HP…). Les constructeurs feront toujours tout leur possible pour que leurs ordinateurs soit compatible avec Windows car ils ont à y gagner. Ils n’en ont rien à faire de GNU/Linux, si ce n’est bloquer son installation « pour votre bien » avec ces conneries d’UEFI imposé par Microsoft.

Je me répète, mais il faut arrêter de croire que GNU/Linux ou Ubuntu peuvent tourner sur tous les ordinateurs. Ce n’est pas le cas.

Pourquoi ?

Parce que personne ne veut ça, à part vous.

Il y a en gros trois solutions pour avoir un ordinateur qui fonctionne :

  1. restez sous Windows (ou OS-X) ;
  2. ayez de la chance.
  3. achetez un ordinateur spécialement conçu pour faire tourner du GNU/Linux ;

La première solution, c’est la solution de simplicité : le matériel fonctionnera (le système d’exploitation, beaucoup moins : c’est Windows) mais oubliez GNU/Linux.
La deuxième solution c’est celle que j’avais moi-même au début : achetez un ordinateur et rendez-vous compte qu’il fonctionne aussi pas trop mal sous GNU/Linux, au risque d’avoir à bidouiller quelques trucs pour que le son marche ou pour activer le bluetooth.

Mais la meilleure solution, la troisième, c’est d’acheter un ordinateur qui fonctionne directement sous GNU/Linux, c’est tout.

Et là, il n’y a pas trente-six solutions : les marques qui font ça sont assez rares. Je peux personnellement vous conseiller Clevo (j’ai eu trois ordinateurs portables Clevo, ils sont tous entièrement compatibles). Clevo est un constructeur qui fait des ordinateurs tout prêt, mais il est aussi à la base des marques de revendeurs comme LDLC ou System 76.
Si vraiment vous voulez autre autre chose, voici quelques conseils :


Dans tous les cas, cherchez sur les forums et les sites spécialisés pour savoir si un ordinateur particulier est compatible avec Linux ou ne l’est pas (et si vous avez un ordinateur compatible, prenez quelques minutes pour le dire, peu importe où…).

image de Humanoide

Paris, pollution & murs végétalisés

dimanche 12 avril 2015 à 11:27
trees
La Maire de Paris Anne Hidalgo semble ainsi bien décidée à verdir la capitale ! Une sage décision alors que les pics de pollution sont de plus en plus nombreux.

(source & via)


Paris sous-entendrait-elle que verdir les murs avec des plantes va diminuer la pollution ?

Voyons cela.

En Île de France, chaque jour, les voitures comptent pour 38% des 41 millions de déplacements et d’une moyenne de 6,1 km chacun (source). Ça fait donc un total de 95 millions de kilomètres parcourus chaque jour (ça me semble colossal, mais je ne l’invente pas — ÉDIT : en fait, c’est même le double).

Une voiture produit en moyenne 125 grammes de CO2 chaque kilomètre (ce qui en réalité est une quantité énorme qui exclue même les autres gaz). En Île de France, sont donc produit par les voitures 11,8 millions de kilogrammes de CO2 chaque jour.

Un arbre qui fait 57 cm de rayon à la base (donc déjà un gros arbre : son diamètre est de 1,14 mètres et sa circonférence fait plus de 3 mètres ; mais sa section est de ~1m², d’où ce choix) et qui mesure 20 mètres de haut peut être assimilé à un cylindre de rayon 0,57 m et de hauteur 20 mètres (comme l’avait déjà remarqué Léonard de Vinci)
La masse volumique du bois varie beaucoup, mais on peut la prendre pour environ 700 kg/m³.
Notre arbre pèse donc dans les 14 tonnes (sans compter les feuilles).

Si je considère que cet arbre n’est fait que de CO2 absorbé au cours du temps (ce qui n’est pas absurde car c’est pratiquement le cas), alors il faut 850 arbres pour absorber tout le CO2 produit par jour en Île de France. Et il faut que ces arbres poussent en un seul jour.

En vrai, un gros arbre comme ça pousse en environ 50 ans, soit en 18 250 jours.
Donc, si on veut que la totalité du CO2 émis chaque jours à Paris soit absorbé par des arbres, il faudrait planter 15,5 millions d’arbres par jours, et les couper quand ils atteignent 50 ans.


Il faut 15,5 millions d’arbres plantés chaque jour, pour compenser le CO2 émis en Île de France par les voitures.

Et ceci ne vaut que pour le CO2 (pas l’ozone, le dioxyde d’azote, le protoxyde d’azote, les particules fines, le monoxyde de carbone) et uniquement celui des voitures.

Conclusion : faites pas genre « paris est écolo » avec des murs tout verts. Si vous voulez combattre la pollution, installez plutôt des pistes cyclables et prenez un vélo pour faire vos 3 kilomètres de trajets.


Liens :

image de @doug88888