PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant

Site original : le hollandais volant

⇐ retour index

[CSS] faire des menus sans flottants avec “display: inline-block”.

mercredi 29 janvier 2014 à 14:34
Pour faire des menus en CSS, il est d’usage d’utiliser une liste non-ordonnée <ul> et de mettre les éléments de listes <li> en flottants avec float: left;.

Cette solution malheureusement toujours très rencontrée en 2014, c’est du bricolage et ne doit plus être utilisée. Elle n’a que des inconvénients :


Pour y remédier, une solution très simple et supportée dans tous les navigateurs jusqu’à IE7 : mettre les éléments de liste <li> en affichage « inline-block; ».
Vous pouvez alors :



Dans le futur, on pourra utiliser des solutions beaucoup plus puissantes. Les CSS3 on en effet une nouvelle disposition nommé « flexible » (flex). Celle-ci permettra d’afficher les blocs plus simplement sans se soucier de marges ou quoi que ce soit, par exemple comme les mots dans une ligne de texte justifiée (avec « space-between »), ou en faisant en sorte que les x derniers éléments se partagent la place restante alors que les autres ont une taille fixe.

Mais pour le moment, le module flexbox n’est ni finalisé (il y a au moins trois spécifications différentes) ni supporté uniformément par tous les navigateurs (voir le module Flexbox sur Alsacréations).

En attendant le modèle flexible, je vous conseil donc grandement d’utiliser le inline-block pour vos menus : inline-block est fait pour placer en ligne des éléments de type bloc, contrairement à float qui a un autre but.
Vous vous rendrez également un service immense lorsque vous voudrez faire un site responsive : le modèle des blocs-en-ligne s’adapte parfaitement à un écran de taille variable.


En CSS, soyez logique et évitez de composer des positionnement absolues avec des flottants et d’autres affichages en tableau. Pour mettre des éléments de type blocs en ligne, utilisez simplement « display: inline-block; ». C’est là pour ça.

Aux sites qui me demandent de désactiver mon bloqueur de pub

vendredi 24 janvier 2014 à 21:48
Vos messages sont bien mignons, à me dire « vous allez me tuer », « vous êtes inconscients », « si le web est gratuit c’est grâce à la publicité ».

Mais quand je vois en plus des tas de messages de ce genre là :

La majorité des internautes qui bloquent la pub n'ont pas conscience du rôle essentiel qu'elle joue. Éduquez-les avec le message qui s'affichera sous forme de barre pour les convaincre de désactiver leur bloqueur de pub.

J’ai envie de faire pareil, mais dans l’autre sens. Comme cela :

La majorité des webmasters qui mettent de la pub n’ont pas conscience du rôle psychologique qu’elle a sur les enfants, ni de son impact désastreux sur la vie privée, ni de son pouvoir sur les dits-webmasters eux-mêmes. Éduquez-les avec un commentaire sur leur blog pour les convaincre de changer de modèle économique.

Car quand Mediapart nous demande de nous poser la question « à qui appartient votre journal ? », et qu’on a vu certains blogs finir par s’autocensurer juste pour ne pas que Môsieur Google leur coupe les vivres, ben je me dis que la question est particulièrement pertinente.
Car avec la pub, le blog n’appartient plus à celui qui écrit : celui qui propose les publicités a aussi un pouvoir sur ce que vous avez le droit de dire.

Et sérieux, si l’argent est vraiment important pour votre site, ne misez pas tout sur Paypal, Flattr, Visa/Mastercard ou une autre plate-forme unique : ces derniers n’hésiteront pas à vous couper les vivres aussi.

Et à ceux qui n’aiment pas les blogs et préfèrent les journaux classiques : vous savez qui donne l’argent aux journaux ? L’État.
Tu parle d’une indépendance.

(j’en avais déjà parlé , mais visiblement le message passe mal)

Changer l’user-agent dans Firefox

dimanche 19 janvier 2014 à 17:30
L’user-agent est une chaîne de caractères que votre navigateur envoie au site que vous visitez, et qui contient diverses informations sur le navigateur et l’ordinateur.

Bien que je ne le recommande pas si vous ne savez pas ce que vous faites, vous pouvez modifier l’user-agent de Firefox assez facilement.

Allez sur la page « about-config » et tapez « useragent » dans le champ de recherche.
Si la clé general.useragent.override n’existe pas déjà (auquel cas un double clic dessus suffit), faites un clic-droit sur la page, puis « nouvelle » puis « chaîne de caractères » et mettez general.useragent.override pour le nom.
Pour la valeur, mettez ce que vous voulez.

Si vous voulez vous identifier comme Chrome sous Windows 8, mettez :
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.2; Win64; x64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/32.0.1667.0 Safari/537.36

Pour Firefox Mobile sous Android, mettez :
Mozilla/5.0 (Android; Mobile; rv:26.0) Gecko/26.0 Firefox/26.0

Pour Opera sous GNU/Linux :
Opera/9.80 (X11; Linux x86_64; Edition Linux Mint) Presto/2.12.388 Version/12.16

Pour revenir à la valeur par défaut, faites un clic droit sur cette clé et « réinitialiser ».

Vous pouvez tester ce que ça donne sur cette page.


(source et pour d’autres navigateurs)

Des fréquences contre des emplois

samedi 18 janvier 2014 à 14:21
Mais putain c’est n’importe quoi !

Le gouvernement souhaite accorder des fréquences 4G aux opérateurs en échange qu’ils emploient du monde… C’est n’importe quoi bordel de merde !
Ils vont faire quoi les employés, si les opérateurs n’ont pas besoin de travailleurs supplémentaires ? Compter les mouches, peut-être ?

Rhaaa®…

Ils mettent le doigt en plein dessus en plus :


ET L’IDÉE DU REVENU DE BASE FINANCÉ PAR CEUX QUI BRASSENT DES MILLIARDS AVEC DE MOINS EN MOINS DE MONDE, T’EN FAIS QUOI, CRÉTIN ?

(source)

1,8 Tera-flops pour jouer à Tetris

vendredi 17 janvier 2014 à 00:58
La PS4, c’est :


Et bientôt, on pourra jouer à Tetris dessus.

Que c’est beau le marketing.

Pour info, Tetris a été inventé en 1984 par un chercheur soviétique nommé Alexei Pajitnov et on pouvait déjà y jouer sur la première Game-Boy de Nintendo, doté de seulement le millionième de la mémoire de la PS4, avec un processeur tournant à 4 MHz sur un écran de quatre nuances de gris en 160×144.

L’avantage cependant de la Game-Boy, c’est qu’elle démarrait en 3 secondes et on pouvait jouer tout de suite, avec ou sans connexion internet.