PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant

Site original : le hollandais volant

⇐ retour index

Changer l’user-agent dans Firefox

dimanche 19 janvier 2014 à 17:30
L’user-agent est une chaîne de caractères que votre navigateur envoie au site que vous visitez, et qui contient diverses informations sur le navigateur et l’ordinateur.

Bien que je ne le recommande pas si vous ne savez pas ce que vous faites, vous pouvez modifier l’user-agent de Firefox assez facilement.

Allez sur la page « about-config » et tapez « useragent » dans le champ de recherche.
Si la clé general.useragent.override n’existe pas déjà (auquel cas un double clic dessus suffit), faites un clic-droit sur la page, puis « nouvelle » puis « chaîne de caractères » et mettez general.useragent.override pour le nom.
Pour la valeur, mettez ce que vous voulez.

Si vous voulez vous identifier comme Chrome sous Windows 8, mettez :
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.2; Win64; x64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/32.0.1667.0 Safari/537.36

Pour Firefox Mobile sous Android, mettez :
Mozilla/5.0 (Android; Mobile; rv:26.0) Gecko/26.0 Firefox/26.0

Pour Opera sous GNU/Linux :
Opera/9.80 (X11; Linux x86_64; Edition Linux Mint) Presto/2.12.388 Version/12.16

Pour revenir à la valeur par défaut, faites un clic droit sur cette clé et « réinitialiser ».

Vous pouvez tester ce que ça donne sur cette page.


(source et pour d’autres navigateurs)

Des fréquences contre des emplois

samedi 18 janvier 2014 à 14:21
Mais putain c’est n’importe quoi !

Le gouvernement souhaite accorder des fréquences 4G aux opérateurs en échange qu’ils emploient du monde… C’est n’importe quoi bordel de merde !
Ils vont faire quoi les employés, si les opérateurs n’ont pas besoin de travailleurs supplémentaires ? Compter les mouches, peut-être ?

Rhaaa®…

Ils mettent le doigt en plein dessus en plus :


ET L’IDÉE DU REVENU DE BASE FINANCÉ PAR CEUX QUI BRASSENT DES MILLIARDS AVEC DE MOINS EN MOINS DE MONDE, T’EN FAIS QUOI, CRÉTIN ?

(source)

1,8 Tera-flops pour jouer à Tetris

vendredi 17 janvier 2014 à 00:58
La PS4, c’est :


Et bientôt, on pourra jouer à Tetris dessus.

Que c’est beau le marketing.

Pour info, Tetris a été inventé en 1984 par un chercheur soviétique nommé Alexei Pajitnov et on pouvait déjà y jouer sur la première Game-Boy de Nintendo, doté de seulement le millionième de la mémoire de la PS4, avec un processeur tournant à 4 MHz sur un écran de quatre nuances de gris en 160×144.

L’avantage cependant de la Game-Boy, c’est qu’elle démarrait en 3 secondes et on pouvait jouer tout de suite, avec ou sans connexion internet.

La neutralité du net est enterrée aux USA…

mercredi 15 janvier 2014 à 13:32
La neutralité du net c’est le principe selon lequel certaines informations ne sont pas privilégié sur d’autres concernant la vitesse de transfert ou le l’accès à cette information par exemple.

Ainsi, si vous avez un fournisseur d’accès qui bride l’accès à Youtube ou à un autre site ou vous interdit d’utiliser le P2P ou bien les services de VoIP, ça signifie que les autres sites sont privilégiés sur celui là. La neutralité du net n’est alors pas respectée.

En gros, votre fournisseur d’accès ne doit agir que comme un transporteur de l’information, pas comme un juge qui décide si telle ou telle information a ou non le droit de passer (c’est comme si la Poste se permettait de refuser un colis en fonction du contenu, du destinataire ou de l’expéditeur : ce serait inadmissible).

Les USA viennent de refuser d’imposer ce principe de neutralité aux fournisseurs d’accès américains.

Ceci est :

  1. une gêne pour les internautes : certaines sites seront lents (les sites concurrents par exemple — même si ça ne sera pas avoué), d’autres peut-être rendus payants par le FAI et non le site lui-même (5€ par mois pour Wikipédia, 5€ par mois pour Youtube, 5€ par mois pour Google…).
  2. une atteinte à la liberté, et une possibilité de censure.

Pour le seconde point, c’est subtile mais bien réel : imaginez qu’un site aux idées contraire au régime en place deviennent soudainement très lent car les FAI auront décidés de le brider.
Que vont faire la majorité des internautes ? Ils vont zapper et ne reviendront pas. Le site sera comme censuré indirectement.

Imaginez maintenant que tous les FAI (ou les plus gros) appartiennent au gouvernement (tout ou en partie) ou ont tout intérêt à aller dans la direction imposée par le gouvernement… Il devient alors clair que les gouvernement auront un contrôle absolu sur tous les transferts d’informations : si un site ne leur plaît pas, ils peuvent discrètement brider l’accès à ce site et le censurer indirectement. L’internaute ne verra rien, juste que le site est lent et ne reviendra plus…

Cette décision des USA va dans le mauvais sens pour un internet Libre et ouvert. Espérons que le principe de neutralité du net (un principe de non-censure sélective, en fait) soit inscrite dans les lois de nos contrées.
C’est déjà le cas au Chili, aux Pays-Bas, en Slovénie… et c’est tout…

Affaire Dieudonné et la décision du conseil d’État

vendredi 10 janvier 2014 à 16:51
Alors que la polémique autour de Dieudonné grandit, le gouvernement a voulu censurer un de ses spectacles à Nantes. Le tribunal de Nantes a rendu un verdict : le spectacle du 9 janvier (hier) ne sera pas annulé.

Valls a alors décidé de faire passer de force l’interdiction en demandant au conseil d’État (la plus haute juridiction administrative de la république). Le conseil d’État s’est alors couché devant le ministre et a finalement interdit le spectacle.
Le Conseil d’État a rendu sa décision en quelques heures (alors qu’on imagine qu’elle doit avoir bien d’autres sujets à traiter, non ?).

Ce que cela signifie, c’est que la justice se plie devant le gouvernement en place. Il n’y a donc plus de justice : t’es pas d’accord avec le gouvernement ? On va te réduire à silence. Point.
On est pas loin d’une situation où le ministre exerce un plein pouvoir sur le pays.


Et comme j’ai dit hier : censurer a priori, c’est mal : car dès qu’on censure pour un truc minuscule, ça ouvre la porte à des tas de censures bien plus graves (c’est pour ça que je suis pour la liberté absolue d’expression).

Si Dieudonné tient un discourt raciste dans un lieu public, c’est après qu’il faut déposer plainte contre lui et le faire rendre des comptes.
Si on censure avant, on passe de la liberté à la dictature, du principe de présomption d’innocence à la présomption de culpabilité (sur un crime qui n’a même pas encore été commis, qui plus est).

Ce n’est pas comme ça que ça doit se passer dans un État de droit.
La censure n’a pas sa place dans un État libre.

(Via Sammy Fisher Jr et via Libé)