PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant links

Site original : le hollandais volant links

⇐ retour index

Guillaume Champeau (@gchampeau): "Voilà. Merci. Si vous voulez économiser du carbone avec le streaming, massacrer… / Twitter

lundi 5 décembre 2022 à 18:42

Encore une "astuce inflation" debunkée : reduire la qualité de streaming ne fait pratiquement rien gagner en terme de CO2.

Mieux même : dans l'histoire, c'est surtout la télé qui calcule davantage. En hiver, la télé qui chauffe plus, c'est le chauffage qui chauffe moins, une qualité d'image en plus. Donc finalement le gain de passer de FHD à SD est nul.

Du coup, Mme Borne, d'autres astuces ? Écrire en SMS au clavier pour économiser les touches peut-être ?


— (permalink)

Simon (@Modj0r): "Les Verts aujourd’hui : on a rien à voir avec la fermeture de… / Twitter

lundi 5 décembre 2022 à 16:42

Le public commence enfin à voir les dégâts que la politique "verte" a fait sur notre système énergétique.

Du coup les verts : "non spanou"
Du coup les archives déterrés : "ah si, ce sont eux."

J'en profite pour clarifier un point : si on exclue le fait que l'éolien et le solaire sont plus émetteurs de GES, moins durables, responsables de plus de morts, plus intermittent, occupent plus d'espace au sol (donc plus de déforestation) que le nucléaire, je ne suis pas anti-éoliennes ou anti-solaire.

Contrairement à ceux qui mettent des affiches "éoliennes non merci" partout, je serais ravi d'avoir une éolienne au fond du jardin.

Ce que je dénonce, c'est surtout qu'on ferme 2 GW de nucléaire AVANT d'avoir installé 2 GW d'éoliennes (ou solaire).
C'est vrai : normalement, on jette quelque chose quand on n'en a plus besoin, pas avant d'avoir fini avec.

L'autre point, absolument aberrant, c'est que si on ferme 2 GW de nucléaire, il faut installer 2 GW d'éoliennes (ou solaire) effectif, c'est à dire en compensant le fait que parfois ça produit rien du tout. En réel il faut donc installer 6-10 GW de ces énergies... pour 2 de produits, je rappelle.

Si vous faites ça, ok. Le problème c'est qu'installer ça, contrairement à fermer une centrale nucléaire, ça ne se fait pas tout seul.
Ça représente 6 000 éoliennes, soit autant que le parc déjà installé.

Remplacer le nucléaire par du vent ? Ok, mais dans ce cas faut multiplier le parc éolien actuel par 50.

Vous voyez 5 éoliennes lors de votre trajet quotidien ? Cool, demain il faudra en voir 250. Vous voyez le problème ?

Mais j'entends déjà :
- oui mais le Danemark
- oui mais l'Espagne
- ...

Le premier est moult fois moins peuplé que la France et est plat, et est entouré d'eau. Mettre des éoliennes qui suffisent à la consommation, c'est déjà plus simple (et encore : en terme de GES, c'est pas encore ça : même quand c'est plus facile, c'est encore difficile, et c'est aussi le pays à l'électricité la plus chère du monde mehehe).

Le second, c'est un pays très ensoleillé et en bonne partie désertique. Voilà.

En France on installe des fermes solaires en rasant des forêts. C'est ça qu'on veut ?

Et qui plus est, l'Espagne aussi émet bien plus de GES que nous.

Quant à faire un mix équilibré, je suis pour (bien que équilibré ne suffit pas : il doit aussi être stable et suffisant à la consommation).

Maintenant, je vous laisse chercher ceux qui sont radicalement opposés à la seule énergie dont les déchets disparaissent naturellement avec le temps, et leur danger avec.
Quand vous les aurez, oui, vous aurez les responsables de la marche désastreuse qu'on entame, et que l'Allemagne a déjà entamé depuis 10 ans (pour aujourd'hui balancer 1kg de CO2 dans l'air à chaque kWh produit)


— (permalink)

nixCraft 🐧 (@nixcraft): "logic gate" | nitter… / Twitter

dimanche 4 décembre 2022 à 22:10

Une porte logique :D


— (permalink)

REPORTAGE. La Poste vend aux enchères ses colis non-réclamés, mais les prix font grincer

dimanche 4 décembre 2022 à 20:42

"Colis non réclamés"

Le nom et l'adresse de l'expéditeur et du destinataire sont littéralement écrits dessus et on parle d'une entreprise dont c'est littéralement le job d'apporter les colis aux gens en regardant lesdites adresses.

C'est pas une vente aux enchères, c'est du recel.

PS : oui je suis actuellement en train de me battre avec ces connards de la Poste pour un colis qu'ils m'ont perdu depuis le mois de mai mais dont rien ne bouge, mois après mois.
J'en suis à la relance de la réclamation, procédure obligatoire avant de saisir le médiateur. Et après ça sera le Procureur de la République si le médiateur se fiche autant du monde que tous les autres chez eux.


— (permalink)

Sharpen the saw - Sketchplanations

samedi 3 décembre 2022 à 13:45

Ceci est tellement applicable à la vie en entreprise…

Tout doit être fait, vite, maintenant. Pas le temps de le faire comme il faut, il faut le faire quand il faut.

… et après on se prend des claques lors des audits qualité : la traça ? la vérif ? Désolé, pas le temps, tu feras demain, faut produire. Et la même rengaine le lendemain.

Et y a d’autres exemples aussi : prendre 1 heure pour fabriquer un outillage qui permet de pondre une pièce en 1 minutes au lieu de 10 ? Tu n’y penses pas ! Il faut me sortir ces 20 pièces et je veux pas te voir faire autre chose. Main-te-nant.

La plupart des managers sont aveugles et totalement opaques à la logique qui consiste à emprunter du temps sur le futur pour le rembourser 10x plus vite après, pour la simple raison qu’ils n’ont jamais fait ce que vous êtes en train de faire.
L’inverse est vrai aussi : un chef qui vous donne du temps pour en gagner, c’est généralement quelqu’un qui a déjà fait ce que vous faites et sait qu’il faut investir du temps pour en récupérer davantage ensuite.


— (permalink)

Parlons un peu de modération - Next Inpact

samedi 3 décembre 2022 à 13:29

Ah tiens, ça y est : NxI découvre les joies de la modération nécessaire.

Ce qui m’étonne le plus, c’est que ça n’ait pas eu lieu beaucoup plus tôt. En général, c’est une masse critique de commentateurs qui fait que ça dérape à un moment.

C’est également intéressant de voir comment les blogs, forums, sites se sont adaptés à ça :
– laisser faire
– fermeture totale des commentaires
– modération au lance-flamme
– modération par une équipe de modos
– modération par votes de la communauté (Stackoverflow fait ça très bien)
– fermeture des commentaires pour les non-inscrits / non-prémium
– modération a priori (le commentaire n’est visible que s’il est validé par un modo)
– limite du nombre de commentaire (au total, par IP, ou dans le temps)
– externalisation (Discus, etc.)
– …

Dans tous les cas, et je dis bien dans tous les cas, le connard de l’histoire ça sera toujours le modérateur. S’il modère pas ou pas assez, c’est un connard parce qu’il autorise tous les propos, et s’il modère ne serait-ce qu’un peu, c’est un vilain censeur.

Quant à savoir où placer la limite entre ce qui est acceptable ou non, c’est à vous de vous démerder pour trouver où la mettre, sachant que personne n’a la même définition de « la bonne limite » ni de ce qui est acceptable. Bon courage.


— (permalink)

The Unexpected Measure that Makes the Modern World Tick - YouTube

jeudi 1 décembre 2022 à 12:56

Probablement l'une des vidéos sur la métrologie fondamentale la plus intéressante que j'ai jamais vu.

Quand on regarde le diagramme des 7 unités de base (unités SI), on constate qu'elles sont parfois inter-reliées : le mètre par exemple, dépend de la seconde.
Il n'y a que la seconde qui ne dépend de rien, si ce n'est d'un nombre entier d'oscillations d'une onde émise par un atome.

La seconde se retrouve dans toute la métrologie, toutes les mesures et toutes mes unités, partout.

Et même si c'est l'unité dont on a la définition la plus précise qui soit grâce à des appareils de pointe, comme il dit, le temps en lui même, personne ne sait réellement le définir.


— (permalink)

It’s settled: the best smartphone screen size is 6.1 inches - The Verge

mercredi 30 novembre 2022 à 18:26

Un coup de gueule contre les smartphones trop grands, et je le partage :

Someone has to put an end to screen size inflation.

Years ago, we all walked around with tiny sub-5-inch phones in our pockets, and you know what? That was fine. But then we got greedy for more square inches and more pixels. Here we are. The biggest iPhone is a gargantuan 6.7 inches. What’s next, a 7.6-inch screen? You’d have to fold it in half to even carry it around! Imagine! The madness must be stopped.

Il présente la taille de 6,1 pouces comme étant un bon compromis. Perso j’irais encore plus bas : 5,4 ou même 5,1 pouces c’est bien assez (d’autant que l’écran désormais recouvre l’entièreté du téléphone, sans qu’il y ait de bords à ajouter en plus autour.

Je sais que je fais partie d’une minorité pour qui le smartphone est utile mais qui reste un écran secondaire après l’ordinateur (la plupart des gens ont avant tout un smartphone, et, si besoin, un PC).

Ça s’en ressent dans les usages. Perso, je regarde mes films sur le PC, pas sur le téléphone. Je consulte ma banque, réponds aux e-mails, les réseaux sociaux et gère mes documents sur l’ordi, pas sur le téléphone. C’est aussi pour ça que je n’ai aucune application du style site de presse, banque, laposte, amazon ou twitter : tout passe par le navigateur et le PC.

Mon téléphone sert à envoyer quelques SMS, lire les mails (rarement répondre), prendre des photos et naviguer sur le net en nomade. Il me sert aussi de GPS et baladeur audio, de réveil… bref c’est un appareil électronique qui remplace plein de choses, sauf un PC avec un grand écran et un vrai clavier.

Par conséquent, sans la nécessité d’avoir un écran confortable pour voir des vidéos, mon principal soucis c’est la compacité : il doit tenir dans un poche et pouvoir y entrer et en sortir sans avoir à me contorsionner dans tous les sens, ni risquer de le plier quand je m’assoie (coucou l’iPhone X).

Et c’est aussi pour ça que j’ai la version mini de l’iPhone, et pas la version normale (et encore moins les énormes version pro / max / plus / XXL / …).

En dehors du facteur « tenir dans la proche », le principal truc que je reproche aux téléphones géants, c’est que c’est pas pratique à utiliser tout simplement : ça tient pas non plus dans une main. Et puis la consommation d’énergie augmente avec la taille, plus vite que la capacité de la batterie.
Mon Mini a une batterie de 2400 mAh, ce qui est très bas. Pourtant il tient très facilement toute la journée, même avec un usage intensif. Et une petite batterie, ça se recharge aussi plus vite.

(Merci Valentin pour le lien !)


— (permalink)

"Aujourd'hui, nous dépendons du ciel" : comment le gouvernement se prépare à de possibles coupures d'électricité massives

mercredi 30 novembre 2022 à 12:33

C'est un mensonge.

La vérité est : "Nous avons fait le choix de dépendre du ciel. Ce n'était pas une fatalité du tout, mais nous voulions les voix d'une minorité de gens bruyants qui eux voulaient dépendre du ciel".

Et on peut ajouter qu'on émet désormais 4 fois plus de CO2/kWh qu'il y'a deux ans.

Quant au reste de l'article : bienvenue au tiers-monde où l'on s'inquiète en se rendant compte que le dispositif des appels d'urgence va être lui aussi être coupé.

Bref, merci les verts :D


— (permalink)

Le Flohic (@DrGomi): "la majorité des décès dans des accidents de voiture surviennent désormais chez… / Twitter

mardi 29 novembre 2022 à 20:29

Les complotiss :

La mAjOrItÉ DeS DéCèS AtTrIbUéS À La #CoViD19 SuRvIeNnEnT DéSoRmAiS ChEz dEs pErSoNnEs vAcCiNéEs

... pour en conclure que le vaccin est dangereux.

Du coup :

La majorité des décès dans des accidents de voiture surviennent désormais chez des gens qui portent la ceinture.

Signifie que la ceinture tue des gens ?


— (permalink)

Gadgets/jouets scientifiques et éducatifs (5) - Couleur-Science

mardi 29 novembre 2022 à 17:56

Y aura pas de nouvel article comme ça cette année (sauf si j’en rédige un peu d’ici Noël mais ça m’étonnerait : j’en ai pas acheté beaucoup de nouveaux cet année), donc je remet celui-ci ici. Les liens vers les autres articles sont en bas.

Certains sont plus ou moins utiles, comme le space-pen, d’autres amusants ou décoratifs (oiseau buveur…), d’autres justes jolis sur un bureau. La plupart des objets dans ces articles sont autonomes (pas besoin de les brancher).


— (permalink)

Un chauffeur de car licencié en Haute-Vienne pour avoir refusé de laisser une enfant seule en rase campagne - Limoges (87000)

mardi 29 novembre 2022 à 17:39

On manque de chauffeurs de cars dans tout le pays, et voilà ce qu’ils font avec. Pour info, la société de bus est Europ Voyage, et ils vont bientôt découvrir l’effet Streisand à mon avis.

À croire que les patrons prennent plaisir à embaucher des gens pour ensuite chercher la petite bête légale pour pouvoir les licencier. C’est un jeu pour eux. Les charges patronales doivent pas être suffisamment élevées.

Et foutez-moi la paix avec les assurances et les responsabilités. Ça c’est juste une excuse pour pouvoir être borné et totalement débile. À un moment faut faire la part des choses. Ça se voit que c’est pas vous qui devez marcher dans le noir en rase-campagne non-éclairée.

La bureaucratie a totalement éclipsé l’humain. C’est hallucinant >:-[


— (permalink)

Note : pourquoi rendre les centres villes cyclables ne marche pas en France

dimanche 27 novembre 2022 à 12:52

Aux Pays-Bas :
« on va rendre le centre-ville cyclable. On fera une route autour et des parking de tel sorte que l’accès dans le centre se fera à pied et facilement. »

En France :
« on va rendre le centre-ville cyclable. ».

Et ça s’arrête là.
Et ça râle car ça ne convient pas. Et on se demande pourquoi.

Le truc c’est que les villes attirent du monde, et il faut accueillir ce monde. Décider de bannir les voitures à un endroit ne suffit pas. Les gens viennent quand-même, parfois de loin, surtout en zone rurale centrée autour d’une ville.


— (permalink)

RACG Officiel - @charbongaz@mas.to (@CharbonGaz): "Cette nuit, la France est passée en jaune 💛Ce jaune,… / Twitter

samedi 26 novembre 2022 à 17:56

C’est un compte parodique, mais c’est déprimant.

Oui, la France passe en jaune, car son électricité est passé de 40-50 gCO2eq/kWh à 120-150 gCO2eq/kWh en environ un an…

Et comme il dit :

Ce jaune, c’est ce que nous travaillons avec acharnement depuis + de 30 ans avec nos partenaires @EELV, @Greenpeace, @nWassociation, @Reporterre & bien d’autres.

Ce jaune, c’est celui de la victoire qui commence à apparaître. Hâte de la suite, afin que ça arrive le jour aussi😍

… Triste réalité.

Et que ce soit Kurtzgesagt ou Isaac Arthur, avec ces deux vidéos optimistes :
https://www.youtube.com/watch?v=LxgMdjyw8uw
https://www.youtube.com/watch?v=s0G9MXI-LUg

… perso je n’y arrive pas. Je n’y crois plus.

Tout ce qu’il reste à faire, c’est mettre toutes nos connaissances dans Svalbard à côté des graines, et espérer que ça suffira comme fondation dans 30 000 ans, après la crise sur laquelle on se dirige plein pot en accélérant.

Triste :-(


— (permalink)

En 2022, deux astéroïdes ont été détectés avant d’entrer en collision avec la Terre

samedi 26 novembre 2022 à 17:15

L’énergie de ces trucs est quand-même colossale. Vous vous souvenez de la météorite de Tcheliabinsk ? Le bolide avait une énergie d’environ 30 fois Hiroshima.


— (permalink)

Recharge rapide : pourquoi il ne faut pas se fier à la puissance annoncée ?

samedi 26 novembre 2022 à 10:59

Réponse : parce que le constructeur donne une puissance de charge en pic et non en moyenne.

Durant 30 minutes de charge, il est préférable de rester tout ce temps à 100 kW que de charger à 250 kW durant 5 minutes et tout le reste à 30 kW.

Ceci dit, l'utilisateur doit aussi en tenir compte : rester à la borne de 10% à 100% est inutile car au delà de 80%, la charge devient très lente. On perd donc beaucoup de temps pour ne gagner que peu de km.

Je l'ai déjà dit, mais céder mieux de faire deux petites charges de 20% à 60% qu'une seule de 20 à 100%.
Sur une Ioniq 5 de chez Hyundai, par exemple, cela dure 2x10 minutes dans le premier cas et environ 1h dans le second (sur les bornes très rapides).

Dans tous les cas, ces histoires de puissances en pic, en moyenne et autres c'est cool pour un technicien, mais le client moyen s'en tape.
Lui il veut juste savoir combien de temps il va "perdre" à se recharger pour un trajet donné.

Sur les trajets cours, il ne perdra rien : la charge se fait la nuit, mais sur les longs trajets, déterminer s'il faut faire une grande charge (et où) plutôt que 2 petites, le tout en fonction de la position, de là puisse et de la disponibilité des bornes, ça demande un sacré algorithme.

Et pour le coup, Tesla a une bonne avance dans le domaine. Pour cause : leurs véhicules communiquent et peuvent dire si la station est saturée ou quelles stations sont vides, en plus d'avoir un réseau de charge dense, uniforme et d'avoir justement ces algos depuis des années.

Les autres constructeurs s'y mettent, et en particulier le groupe Kia-Hyundai qui semble avoir une plateforme EV très performante (plateforme eGMP utilisé sur les Kia EV6, Ioniq 5 et Ioniq 6) et dont les voitures devraient avoir aussi un algo de recherche de trajet optimal, dans tous les cas, l'utilisateur doit y être sensibilisé : les stations sont encore en nombre limitée et un peu d'intelligence humaine doit encore être injectée dans tout le calcul du trajet.

Pour ma part, si les chiffres de vitesse de charge devaient être normalisés, je pense qu'il faille normaliser ce qui intéresse l'utilisateur : le temps de charge et les km gagnés.

Dire "on gagne 100 km en 10 minutes" c'est bien mieux que "la voiture charge en moyenne à 100 kW entre 20 et 80% de charge". D'autant que la voiture mémorise le style de conduite et sait combien on consomme sur le trajet en cours.

Tesla arrive même à tenir compte du relief et dire avec quel % on arrivera à destination, et leur système est relativement fiable.
Bref, ce sont les seuls qui ont compris ce que l'utilisateur recherche (comme Apple).


— (permalink)

Sam joab (@Samjoab): ""|nitter… / Twitter

vendredi 25 novembre 2022 à 22:08

France : émet 100g de CO2 par kWh électrique. Chaque français produit environ 6 tonnes de CO2 par an.
Allemagne : émet 700g de CO2 par kWh électrique. Chaque allemand produit environ 9 tonnes de CO2 par an.

Devinez quel pays reçoit une amende de 500 millions d’euros ?
La France.

Pourquoi ? Car pour ces connards de soi-disant écologistes, il est préférable d’avoir 40 % d’énergies renouvelables qu’en avoir moitié moins et polluer 7x MOINS.

Pour eux, peu importe le CO2. Ce qui compte, c’est le taux d’ENR.

C’est comme dire qu’une personne A qui gagne 4 000 € mais dépense 5 000 € tous les mois est plus stable qu’une personne B qui gagne 1000 € mais dépense 800 € tous les mois. Simplement parce que A gagne plus que B.
Leur logique, c’est exactement celle là : considérer la moitié du problème, celle qui les intéresse. Celle qui est dans leur intérêt.

Bah.


— (permalink)

JDG - Une chaudière à micro-ondes, c’est l’idée de cette start-up pour réduire les émissions de CO2 - Heat Wayv - Arfy'z tranche du Net

vendredi 25 novembre 2022 à 16:23

96 % de rendement.

C’est intéressant, jusqu’à ce qu’on compare ça au rendement thermique d’une résistance électrique : 100 %.
Dans une résistance, tout est dissipés en pertes thermique. En temps normal, c’est mal, mais quand ce qui nous intéresse est la chaleur dégagée, alors c’est top.

C’est pour ça qu’il faut utiliser une bouilloire pour chauffer de l’eau : la résistance est plongée dedans. La conversion est optimale, là où elle est merdique pour le microonde et bof pour une gazinière. Une plaque à induction est potable car l’induction chauffe directement la casserole, pas l’air ou la plaque qui chauffent ensuite la casserole.

C’est aussi pour cette raison que miner du bitcoin n’est absolument pas un problème en hiver. Le problème du bitcoin, c’est que ça pompe de l’électricité et que c’est généralement transformé en chaleur et cette dernière est ventilée dehors. Mais en hiver, cette chaleur peut être utilisée pour chauffer une maison. Et là on ferait d’une pierre deux coups : on mine ET on chauffe, avec les mêmes watts.

C’est aussi pour ça que couper le Wifi c’est inutile en hiver : oui ça consomme 5 W, mais ces 5 W qui se dissipent en chaleur, le chauffage devra les compenser. En été cet argument tient, mais pas quand on chauffe.

Bref, c’est bien une idée de startup qui ne verra jamais le jour : non seulement ils auront tous les anti-ondes sur le dos, mais en plus les gens vont flipper leur race s’ils découvrent que le magnétron d’un dispositif à micro-ondes contient du thorium (radioactif houhouuuu aaaaaaah), et enfin on rigolera quand ces appareils seront montés à l’envers et que des micro-ondes vont fuiter et parasiter tout le Wifi d’un immeuble ou le réseau GSM d’un quartier.


— (permalink)

Exactitude et précision — Wikipédia

vendredi 25 novembre 2022 à 15:54

Cette page est une aberration.

J’explique ça ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Exactitude_et_pr%C3%A9cision

La précision n’est pas un terme de métrologie. La page le dit d’ailleurs :

il y a une incohérence avec l'article au sujet de la Qualité métrologique d'un appareil de mesure. En effet, ce terme est absent du Vocabulaire international de métrologie (VIM) 2012

Le terme de « précision » n’est qu’un mot du langage courant pour désigner le terme de fidélité d’un instrument de mesure :

La précision est la proximité des mesures les unes par rapport aux autres.

Il s’agit de la fidélité. La précision n’est pas un concept métrologique.

L'exactitude a deux définitions :

Plus communément, il s'agit d'une description des erreurs systématiques, une mesure du biais statistique ; une faible précision entraîne une différence entre un résultat et une valeur "vraie". L'ISO appelle cela la justesse.
Alternativement, ISO définit l'exactitude1 comme décrivant une combinaison des deux types d'erreur de mesure aléatoires et systématiques, donc une exactitude élevée nécessite à la fois une précision élevée et une grande justesse.

Ça aussi c’est faux.
L’exactitude a une définition : celle qui englobe deux notion : la justesse et la fidélité.
Un instrument peut être juste OU EXCLUSIF fidèle, mais il n’est exact que s’il est juste ET fidèle.

Dans la définition plus courante de la «précision», les concepts "précision & exactitude" sont indépendants l'un de l'autre. Ainsi, un ensemble particulier de données peut être considéré comme exact, précis, les deux, ou aucun des deux.

Ok pour l’indépendance, et Ok pour la mention du « définition courante ».
Mais du coup cet article n’a rien de technique et devrait être libellé comme tel.

La page à lire si on cherche une rigueur technique, c’est celle là : https://fr.wikipedia.org/wiki/Qualité_métrologique_d'un_appareil_de_mesure


— (permalink)

Énergie solaire personnelle pour le numérique, retour d’expérience | Signal

mardi 22 novembre 2022 à 19:15

Retour intéressant.

J’avais fait la même chose, et je fais toujours, mais uniquement sur mon téléphone portable : https://lehollandaisvolant.net/?d=2019/10/07/18/49/04-mon-installation-de-chargeur-solaire-pour-telephone

Une batterie de 100 Wh, un panneau solaire de 25 W et un téléphone portable. Je peux fonctionner 99 % de l’année sur le solaire comme ça.
Le 1 % qui reste, c’est généralement en hiver quand il y a des nuages et du brouillard durant 1 semaine de suite. C’est rare mais ça arrive et arrivera toujours.

En été par contre, je sur-produit et je ne sais pas quoi faire de l’énergie : je recharge un autre téléphone, ma 3DS ou d’autres trucs USB, mais une fois que j’ai tout chargé, c’est de l’énergie perdue. J’aimerais bien pouvoir stocker ça dans ma voiture par exemple (même si c’est pas grand chose).

Si on regarde les chiffres :
– ma batterie externe fait 100 Wh, soit 26 000 mAh. Le panneau solaire fait 25 W, mais la prise USB-C ne produit que 15 W (le reste serait envoyé sur les autres sorties de courant).
– mon téléphone fait 2500 mAh (iPhone mini) ou 3200 mAh avec mon téléphone avant ça et est chargé 1 à 2 fois par jour..

Ce que je veux dire, c’est que la capacité de stockage « tampon » représente 5 à 10 fois la consommation. C’est ce qui faut pour être tranquille sur plusieurs jours pluvieux de suite.
Le panneau solaire est dimensionné pour recharger la capacité tampon sur 1 ou 2 jours ensoleillés.

Dans mon cas, mon téléphone tourne à 99 % sur du solaire tout au long de l’année. C’est donc une réussite. Par contre, à nouveau, financièrement ce n’est pas rentable : la conso électrique d’un portable est risible, et le panneau + la batterie coûte environ 60-70 € : il faudrait 10 ans pour rentabiliser tout ça.

Pour un ordinateur portable (120 W), il faudrait donc 1 à 2 kWh de stockage et 300 W de puissance solaire. C'est pas infaisable, mais c'est cher, et probablement pas rentable niveau CO2 sur la période d'amortissement. Un serveur qui tourne H24, peut-être, mais pas un PC qui tourne juste quelques heures par jour.


— (permalink)