PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant links

Site original : le hollandais volant links

⇐ retour index

Pourquoi Apple galère autant avec le pourcentage de batterie des iPhone ? - Numerama

dimanche 14 août 2022 à 10:47

Qu'ils ne le mettent pas sur le iPhone mini c'est purement du bridage.

Par contre, qu'ils n'arrivent pas à mettre le pourcentage dans une batterie dont la jauge descend, je peux comprendre la difficulté technique.

Si la batterie est à 100%, l'icône est noire (pleine) et un texte sera blanc. Si la batterie est vide, l'icône est blanche (vide) et le texte sera noir.
Mais entre les deux, on se retrouve avec une jauge partiellement pleine et du texte partiellement blanc et noir. Il doit y avoir des solutions surtout pour Apple, mais aucune police d'écriture ne permet de colorer une lettre en fonction de l'état de la couleur de fond, encore moins sur un seul caractère.
Encore moins en rendant ça visible, encore moins en respectant les règles d'accessibilité.

Par contre ils pourrait faire une batterie en forme de cercle avec le pourcentage au centre, comme certains Android : https://i.stack.imgur.com/uxO83.png

Certains rootage le permettaient.

L'icône de la batterie est après tout, comme celle d'une disquette : historique


— (permalink)

2022-08-1320202230.jpg (image)

samedi 13 août 2022 à 21:30

Un coucher de Soleil dans un verre de lait.

Le fond apparaît bleu car cette longueur d’onde, plus courte, est diffusée 6 à 7 fois plus que les grandes longueurs d’onde telles que le rouge.
Dès le bas du bécher, le bleu est diffusé dans tous les sens, y compris vers nos yeux : c’est comme ça qu’on voit du bleu émaner de cet endroit.

Les couches au dessus reçoivent une lumière qui contient de moins en moins de bleu, et ne peuvent renvoyer que ce qui reste : du jaune puis du rouge, qui est le dernier à être diffusé entièrement.

Cette forme de diffusion, appelée diffusion de Rayleigh, est la même qui donne la couleur bleue au ciel.
Les microparticules de poussière et de polluants dans l’air diffusent la lumière également. Le bleu est diffusé et il nous arrive de partout. Le jaune et le rouge nous arrive seulement de la position directe du Soleil : ce dernier nous paraît donc jaune-orangé dans un ciel bleu.

Lors des couchers de Soleil, les rayons sont plus inclinés par rapport à l’atmosphère et la couche d’air qu’ils traversent est bien plus grande. Le bleu est alors totalement diffusée et on ne le voit plus. Il ne subsiste que du rouge : le ciel et les nuages et le Soleil sont donc rouges.

Au passage, quand le ciel est fortement chargé de particules (poussières, micro-particules), les couchers de soleils sont les plus beaux. Quand un volcan majeur entre en éruption quelque part dans le mode, ce n’est pas rare que les couchers de Soleil y soient les plus somptueux.

C’est d’ailleurs pour ça que certaines peintures des années 1815+ ou 1883+ ont le ciel flamboyant : ils ont été peints juste après les immense éruption du Tambora (1815) du Krakatoa (1883). Le plus célèbre est probablement Le Cri d’Edvard Munch (voir , ), ou encore certains tableaux de William Turner.


— (permalink)

Vala Afshar (@ValaAfshar): "“Better than a thousand days of diligent study is one day with… / Twitter

samedi 13 août 2022 à 18:59

Les religieux : Croient en Dieu. Pourtant y en a aucun qui soit prêt à sauter d’une cathédrale pour prouver que Dieu les rattrapera pour les remercier d’être allé à la messe.

Walter Lewin, professeur de physique : « hold my pendulum »

Cela dit, Neil de Grasse Tyson avait fait la même en disant qu’il ne fallait pas fermer les yeux : avoir confiance en la science, car elle fonctionne.


— (permalink)

Timo (@lehollandaisv): "1045 km d'autonomie, pas mal pour un réservoir de 44 litres.Et oui, même… / Twitter

vendredi 12 août 2022 à 21:01

Je reviens d’un tour en vacances. Je suis toujours stupéfait par la sobriété d’un hybride (hybride rechargeable).

Au départ, il m’annonce 1045 km d’autonomie (dont 62 électriques). J’ai roulé 1 376 km et j’ai pas rajouté d’essence.

J’ai rechargé la batterie PHEV pour 102 km (dont 62 km gratuit :p), qui sont à retirer des 1 376.
À l’arrivé, de retour chez moi, j’ai encore 109 km d’autonomie (dont 0 électrique).

Autrement dit, si j’avais pas fait de petites charges intermédiaires mais que j’avais vidé totalement le réservoir, j’aurais pu faire 1 386 km, avec le 44 L d’essence (E10).
J’ai donc fait une moyenne de 3,2 L/100. En réalité, on peut abaisser à 2,9 L/100 km si on inclut les recharges (que la voiture permet, donc qu’il faut considérer quand-même). Sur ma route, je me suis arrêté dans les villages avec des bornes pour m’y brancher et aller manger un morceau. N’ayant que la charge lente, c’est généralement facturé 0,3 ou 0,4 € / kWh, soit 1 € les 20 km. Plus cher qu’à la maison, mais bien moins que l’essence.

Cette sobriété record (même pour moi) provient essentiellement du fait que j’ai fait de la montagne et de la haute montagne !
Non seulement je ne consomme rien en descente, mais en plus je régénère : donc les 10 km de plat après une descente sont également gratuits ! En montée, les deux moteurs (électrique et essence) tournent ensembles, donc la conso est également contenue (même si évidemment de 10-15 L/100 en instantanée).

Ah et vu que la régèn c’est de la transformation de l’énergie cinétique en énergie électrique, la voiture freine quand on régénère : autrement dit, j’ai pas explosé mes plaquettes en montagne (contrairement au camping-car devant moi dont on sentait les plaquettes brûler, ou l’embrayage, je sais pas, mais ça puait). En fait, la pédale de freinage ne sert pratiquement pas dans cette voiture : 99 % des freinages se font avec les palettes au volant, qui sont là pour doser le « frein moteur électrique ». Quand on doit passer de 80 à 70, ou à 50 ou à 30, c’est ça qu’on utilise. Pas les plaquettes.

Et tout ça c’est avec la clim. Donc sans clim, j’aurais probablement pu faire 100 km de plus, je pense.

~

Sur le plat, il tient les 1 000 km en roulant à 110 km/h (testé quand je suis allé en Hollande au printemps).

~

Donc l’UE qui veut interdire les PHEV parce que les gens les prennent seulement pour le bonus sans jamais recharger, soit, je comprend.

Mais c’est quand-même une belle connerie car c’est une techno :
– qui utilise 1/10e d’une batterie de voiture électrique
– qui consomme 1/2 de l’essence d’une voiture thermique sur un long trajet
– et 1/5 de l’essence sur toute sa durée de vie (en rechargeant chez soi tous les jours) : ma moyenne sur 50 000 km, c’est 1,2 L/100 km.
– ça n’use pas de plaquettes (et ne fait pas de poussières de freinage)

On a une techno qui émet cinq fois moins de CO2 sans rien changer à ses habitudes. Ce n’est certainement pas suffisant pour le climat, c’est je l’ai déjà dit : changer une technologie est plus simple que changer les gens et leurs habitudes. C’est dommage que cette techno (l’hybride) soit encore un peu chère.

Ah, et peut-être parce que mon modèle n’est pas un SUV : ça aide aussi.

Chez Hyundai, la Ioniq 5 est un SUV. La Ioniq 6 (qui va sortir) a le profil d’un Porsche 911 (un Cx de 0,21, ce qui est très bas). Avec la même batterie, le même moteur, la même plateforme : l’une fait 485 km (WLTP) et l’autre est annoncé pour faire 610 km. Juste grâce à l’aéro…
C’est quand-même quelque chose : si on interdit les SUV en France, hop, on émet 15 % de CO2 en moins dans les transports (et ça c’est parce que je compte 6 L/100 km pour un SUV, qui est probablement très sous-estimé, surtout en ville).


— (permalink)

Volatile technoscientiste (@SullenSeagull): "Si on ventile ce CO2 sur les 828345 électeurs ayant voté pour… / Twitter

jeudi 11 août 2022 à 11:59

Mettre un bulletin EELV dans une urne, c'est 120 tonnes de CO2 dans l'atmosphère.

Environ 15 ans d'émissions d'un français moyen.


— (permalink)

Échanges Climatiques (@Echangesclimat): "La semaine dernière, j'ai eu l’occasion de visiter une des deux seules… / Twitter

jeudi 11 août 2022 à 11:15

Principe, pros et cons d'une centrale marémotrice.

... et pourquoi on n'en voit pas non plus partout. À noter : contrairement à l'éolien, l'hydro, la biomasse qui sont toutes du solaire indirect, celui-ci ne l'est pas, tout comme la géothermie.

L'énergie de base provient de la rotation de la Terre, dont l'énergie est encore primordiale de lors sa formation.


— (permalink)

Jean-Marc Jancovici: "Ceux qui ont fait le choix du gaz n'ont plus que leurs yeux pour pleurer" - Politique Economique - Trends-Tendances

mercredi 10 août 2022 à 09:42

Si seulement. Car en vrai c'est tout le monde qui n'a que ses yeux pour pleurer à cause d'une minorité d'idiots qui ne savent pas de quoi ils parlent, ne savent pas ce qu'ils font, ne savent pas où ils vont, mais qui sont devenus riches en vendant de la peur auprès d'autres idiots qui n'ont rien compris du tout au problème.

Les molécules de CO2 et la sécheresse ne s'arrêtent malheureusement pas à la clôture du jardin des en fonction du bord politique.

Certains vendeurs d'électricité proposent de l'électricité verte garantie (plus chère car c'est son coût). J'attends toujours qu'ils proposent de l'énergie jaune 100% nucléaire histoire d'encourager cette filière face à la montée du fossile.


— (permalink)

Qantas asks executives to work as baggage handlers for three months - BBC News

mardi 9 août 2022 à 13:00

Un jour on se rendra compte quels sont les métiers sans qui une entreprise ne tourne pas et lesquels sont juste des parasites sans qui l'entreprise tourne aussi bien la moitié du temps et beaucoup mieux l'autre moitié du temps.


— (permalink)

Online Trolls Also Jerks in Real Life: Aarhus University Study

mardi 9 août 2022 à 12:52
The internet doesn’t turn people into assholes so much as it acts as a massive megaphone for existing ones, according to work by researchers at Aarhus University.

Mouarf. Il manque l'info essentielle : faut-il s'en sentir rassuré ou non ?


— (permalink)

Renaud Tarlet 🧹 (@RenaudTarlet): ""Face à la sécheresse, toutes les gouttes de pluie qui le… / Twitter

mardi 9 août 2022 à 11:04

Vous vous souvenez quand le ministre demande aux patrons qui le peuvent d'augmenter les salaires ?

Bah voilà un tweet absolument parfait qui aura exactement la même efficacité vis à vis de la sécheresse 👌


— (permalink)

Sécheresse : vers une pénurie de lait l'automne prochain ?

mardi 9 août 2022 à 08:28

Vous vous souvenez de mon post sur les prophéties auto-réalisatrices des pénuries annoncées par les médias à la con ?

Bah voilà.
D'ici trois semaines tous les médias ne parleront que de ça, les gens vont vider tous les stocks et il y aura effectivement une pénurie.

Pire, quand tout le monde aura 6 mois de lait chez lui dans son stock égoïste compulsif, ils n'achèteront plus rien et la production et les magasins vont être débordés et la moitié sera périmée et finira à la poubelle. Ce qui déstabilisera le marché une nouvelle fois au printemps quand lesdits stocks personnels seront vides.


— (permalink)

futura-sciences - La caféine et la théine, c'est la même chose, vrai ou faux ? - podcast - Arfy'z tranche du Net

lundi 8 août 2022 à 14:48

De même que la guaranine (du guarana, que les industriels vantent dans les déos et autres).

La molécule et l’effet est identique, mais c’est encore les autres molécules de l’infusion (café ou thé) qui en modifie l’action sur le corps.

Par ailleurs, cette molécule, comme beaucoup de molécules en « *ine » (caféine, cocaïne, vanilline, capsaïcine, pipérine, théobromine…) sont un poison anti-insectes développé par la plante pour se défendre.

Sur nos, la caféine agit comme une drogue, avec accoutumance et tout le reste.
Je me souviens d’une époque où je buvais du thé toute la journée. Quand je ne l’avais pas dès le matin, j’avais mal à la tête et j’étais bon à rien. Cinq minutes après l’avoir pris le matin, ça allait beaucoup mieux. C’était systématique.
Aujourd’hui j’en bois encore tous les jours, mais nettement moins. Je suis désintoxiqué (et c’est pas grâce aux thés « détox », mais bien en réduisant la conso).


— (permalink)

JV - Jeux vidéo (@JVCom): "Nous apprenons avec tristesse le décès de Carlo Bonomi à… / Twitter

lundi 8 août 2022 à 14:42

La voix de Pingu.

Je sais pas vous, mais Pingu c’est sûrement le tout premier dessin animé que j’ai connu. Je regardais ça quand j’allais à la maternelle.

Comme beaucoup de gens, j’adorais son fameux « noot noot » :-).

Comme tout le monde très probablement, et bien que ça semblait parfaitement logique, on ne se doute pas qu’il puisse y avoir quelqu’un derrière ce personnage, encore moins quand on est enfant.

Ben le monsieur qui faisait la voix de Pingu, Carlo Bonomi, est décédé. Je ne le connaissais pas, mais ça fait quand-même bizarre. C’est triste.


— (permalink)

Milliardaires et dirigeants irrités par le suivi en ligne de leurs jets privés

lundi 8 août 2022 à 13:45

Pauvres créatures, snif.

Ceci étant posé, je rejoins Guillaume Champeau : https://mobile.twitter.com/gchampeau/status/1556377833051766784

Je sens bien que je suis en minorité ici mais je leur donne raison, ils ont droit à une vie privée aussi.
Si l’objectif des comptes qui traquent les trajets est de dénoncer combien de km ils font en avion il suffit de dire combien de km ils font en avion, pas de dire où ils vont.

Le nombre km parcourus et la quantité de CO2 émise par un vol en jet (qui se compte en année-français par jour) devrait suffire.

Et je reste également d'accord avec un autre tweet qui disait « sauve la planète, mange un milliardaire ».


— (permalink)

Combien économise-t-on en roulant à 110 au lieu de 130 km/h sur autoroute ? – Science étonnante

lundi 8 août 2022 à 11:20

Il fait le calcul théorique avec des approximations éclairées, et il tombe sur 25% de carburant économisé en moins pour juste 15% de temps en plus.

Cela car à haute vitesse, les frottements de l'air dépendent du carré de la vitesse.

Aussi, entre le poids du véhicule et l'aérodynamisme, ce dernier est de loin le facteur le plus important à haute vitesse.
En ville, le facteur poids joue davantage que sur autoroute, mais toujours pas autant que l’aéro.

J'ajouterai quelques remarques :

— 7 L/100 km c'est énorme. Beaucoup roulent à ça, mais une citadine fera sans trop de soucis du 4 L/100 km sur autoroute. « Suffit » de savoir écouter le moteur.
Aussi, pour savoir à qui correspond les « 120 gCO2/km », j’ai un article : c’est juste énorme.

— Le poids qui intervient beaucoup en ville semble dès lors un gros désavantage des voitures électriques, non ?
En réalité, pas tellement. Car là où une voiture thermique « brûle » l'énergie cinétique lors des freinages, les voitures électriques régénèrent ça dans la batterie (un moteur électrique devient un générateur quand les roues l’entraînent, et ceci ralenti également la voiture en puisant sur l’énergie cinétique.
Et là, plus la voiture est lourde, plus elle régénère au freinage. Donc ce qu'on perd en plus en accélérant, on le gagne également en plus. En pratique, une EV consomme autant en montagne que sur le plat grâce à cette astuce, et cela fonctionne très bien.
En prime, ce que le moteur électrique régénère en freinant le véhicule n’est pas usé sur les plaquettes de frein (qui font parfois la durée de vie de la voiture). Ça demande une conduite très souple, par exemple, et ça s’apprend.

— les frottements au sol sont certes minoritaires, mais le chiffre peut-être vite être plombé par un mauvais gonflage des pneus, ou des mauvais pneus. Mettre des pneus été en été et hiver en hiver, c'est pas juste pour emmerder le monde : ça fait faire des économies de carburant (les pneus hiver en été sont une catastrophe : 1000 km à 130 km/h et ils seront morts).

— la climatisation pompe également de la puissance. Prendre une voiture blanche au lieu d'une noire fait gagner 10-15 degrés. Suffit de poser la main sur le capot de voiture de différentes couleurs pour s'en rendre compte. Les voitures noires consommeront bien plus en clim.

— à haute vitesse, fermez les fenêtres. Les fenêtres ouvertes ça plombe l'aérodynamisme.

— quand il parle du rendement des moteurs : les véhicules thermiques sont plus proche de 10-25 % que de 35-40 %. Quand le moteur tourne dans le vide à un stop, le rendement est 0 %, par exemple. Or, ça arrive tous les jours et ça plombe cette moyenne.
Les 40 % sont atteints essentiellement avec des moteurs Diesel des camions : pour les moteurs thermiques, l’économie d’échelle fonctionne très bien, et plus le moteur est gros, plus il est rentable (mais plus il consomme, donc il faut le réserver à un gros véhicule). Les moteurs hybrides sont également très bons, grâce à l’astuce de l’hybride (voir mon article ci-dessous).
Quant aux électriques, on est plutôt vers 85-90 %, plutôt que 100 %. Si on compte la régénération, on atteint bien 95-100 % (mais pas sur autoroute, car y a peu de freinages).

— comme les moteurs thermiques sont plus efficients quand ils sont gros, les générateurs électriques au fioul sont très bon (pour ce que ça peut être). Par conséquent, recharger une EV avec de l’électricité issue du fioul reste bien plus efficient que mettre la même quantité de fioul dans une voiture thermique : les centrales au fioul sont ajustés aux petits oignons, alors qu’un moteur de voiture tourne à son meilleur régime moins de 5 % du temps (à la louche). Donc oui, je le dis : la blague qui circule où une Tesla tracte un groupe électrogène, c’est totalement sensé d’un point de vue énergétique en comparaison à une voiture thermique. Ça reste un fake par contre : une EV ne démarrera si elle est branchée (l’ordinateur de bord l’en empêchera, heureusement).

Mes propres articles sur les moteurs thermiques, électriques, hybrides :
Comment fonctionne un moteur à induction, ou machine à courant alternatif asynchrone ?
Complément sur le moteur de Stirling et les moteurs thermique en général
Comment une voiture hybride arrive-t-elle à être économe en carburant ?
Comment fonctionne un moteur à induction, ou machine à courant alternatif asynchrone ?


— (permalink)

Voilà l’efficacité énergétique que le monde aurait pu atteindre si les 5000 milliards investis dans les énergies renouvelables avaient été ailleurs | Atlantico.fr

dimanche 7 août 2022 à 23:20
Si les 5.000 milliards de dollars investis dans l'éolien et le solaire ces 20 dernières années l’avaient été dans le nucléaire classique, il aurait été possible de décarboner plus de la moitié de l'électricité mondiale, contre 12% actuellement.

Et on parle seulement du nucléaire classique.

Pas même des réactions atypiques (thorium etc.) et encore moins fusion, parmi lesquelles l'ITER ne représente pas 1% de ces 5 trillions de dollars.


— (permalink)

Scientist admits 'space telescope image' was actually a slice of chorizo - CNN

vendredi 5 août 2022 à 22:52

Ça va trop loin là.

Étienne Klein, un scientifique et vulgarisateur français de premier plan a fait un Tweet avec une tranche de chorizo sur fond noir en disant que c’était une nouvelle photo prise d’une étoile lointaine par le JWST : https://twitter.com/EtienneKlein/status/1553765864553472003 (capture)

C’était une BLAGUE.
D’ailleurs, je ne suis pas sûr que ce soit sa blague car un tweet du chorizo tournait déjà avant.

Malheureusement, la #teamPremierDegré a pris le relais, à partagé ça (sans se douter de la blague), et les journaleux aussi. Alors qu’il suffisait de lire 3 tweets en dessous où Klein admettait la plaisanterie.

Du coup ça a fini par se voir, probablement par les commentaires sur les différents sites qui ont relayé l’info, et les journaleux, au lieu d’admettre être tombé dans le piège et dire « un grand physicien enflamme le web avec une blague », ben en viennent à demander sa démission, l’insulter en disant qu’il dessert la science, et le diffamer en parlant de fraudeur : https://mobile.twitter.com/DaShanneStokes/status/1555616875303915528

C’est grotesque.

Heureusement, sur Twitter on en rigole autrement pas mal :
https://twitter.com/JeanTouk2/status/1554960152599707653
https://twitter.com/CalicoJ95320017/status/1555243919641907200
https://twitter.com/challet_sylvain/status/1555238018092597251
https://twitter.com/Mounotella/status/1555286557782933506


— (permalink)

Starlink divise son prix par deux en France… et ajoute un « fair use » de 250 Go

vendredi 5 août 2022 à 15:07

Soit 50€/mois.

Le débit médian de Starlink en France, ça serait 131 M en DL, 16 en UL et un ping de 48 ms.

C’est bien moins que la fibre (qui fait plutôt 500, 100, 5), mais bon, vu que certains ne l’auront probablement jamais, et que les armoires fibre sont régulièrement dézinguées aussi bien par les anti-ondes que par les prestataires du FAI concurrent, cette alternative n’est pas si absurde.

Chez moi par exemple, les débits sont à 6,12 / 0,6 / 86 ms. Et la fibre prévue depuis bientôt 2 ans sans aucune nouvelle de personne.

Les seuls bémols sont le prix du matériel (650 €) et le fait que ça soit Elon Musk qui soit derrière : si c’est comme avec les Tesla, le contrat changera dans 6 mois pour brider le service ou remonter les tarifs, le tout pour un produit qui sera à l’inverse très fiable et très bien.


— (permalink)

Cedric miso (@cedric_miso): "Pendant ce temps j’ai fait Clermont Ferrand en pixel art #PokemonPresents #Pokemon… / Twitter

jeudi 4 août 2022 à 15:17

OMG, il a fait un PixelArt façon Pokemon de la ville de Clermont *_*

Pour la référence aux deux tours noirs, en vrai ça ressemble à ça : https://images.bfmtv.com/vQtma9rrdBNtc39B2aV1HIiHnaU=/0x75:800x525/1600x0/images/1112502.jpg .

Il a également fait Nice et Strasbourg.


— (permalink)

Fibre-optic cables could be used to spy on people a kilometre away | New Scientist

jeudi 4 août 2022 à 12:12

Quand on parle, c’est de l’air qui vibre.
L’air qui vibre fait vibrer tout ce qu’il touche : nos tympans, la membrane d’un micro… mais aussi les vitres, le plafond, etc.

J’avais déjà vu une démo où un type utilisait un pointeur laser sur la vitre chez les voisins, puis captait la réflexion. Cette lumière réfléchie était emprunt des vibrations sonores des voix des voisins en train de parler. Ce laser pointait sur un module photovoltaïque, lui-même envoyé sur un haut parleur et on entend les gens parler.

Sur une autre démo, on utilisait l’échauffement ponctuel provoqué par un laser pour dilater et déformer les micros piézo ou MEM (micro-électro-mécaniques) et ainsi simuler les déformation que feraient les vibrations d’une voix, sur un Google Home !

Ici, un nouveau POC : le son fait donc tout vibrer, y compris les fibres optiques du réseau servant pour internet.
Pareil : le signal lumineux transmis est empreint des vibrations de la voix, et là on peut donc espionner quelqu’un à des kilomètres.

Creepyyyyy.


— (permalink)