PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant links

Site original : le hollandais volant links

⇐ retour index

La batterie de demain se rechargera instantanément | geeko

mardi 1 août 2017 à 22:32

Il est où mon buzer anti-bullshit ?

Sinon les MXenes sont des composés inorganiques (pas à base de carbone, donc) dont la structure est un mille-feuille, avec les feuilles qui font seulement quelques atomes d’épaisseur.

J’imagine que ça donne à l’ensemble est une très, *très* importante surface totale qui peut donc accueillir pas mal d’ions ou d’électrons.

(pour info, le charbon actif possède également une très importante surface active : celle d’un terrain de football pour 2 gramme de charbon actif. Je suppose que les MXenes en ont beaucoup plus, de l’ordre de quelques ordres de magnitude.)


— (permalink)

💫Teenage Angst. sur Twitter : "Une des raisons pour lesquelles je n'ai pas continué dans l'enseignement, c'est parce que : l'école française, c'est de la merde."

mardi 1 août 2017 à 21:42

Et oui…

Le thread entier est intéressant à lire, et plus constructif que le premier tweet accrocheur (quoi que vrai selon moi aussi).


— (permalink)

Note

mardi 1 août 2017 à 18:05

Ok donc la SNCF je ne comprendrais jamais.

Je veux un trajet Lyon - Chez moi, sur Trainline.eu.
Je cherche et je tombe sur un départ à Lyon-Vaise : 32€.
Je recherche avec un départ à Lyon-Perrache : 24,5€.

Pourtant, celui de Perrache passe par Vaise, et c’est le même numéro de train.

Heu… ok hein. Dans tous les cas, c’est celui de Perrache qu’il me faut.
Par contre j’ai bien fait de spécifier vouloir partir de Lyon-Perrache : sinon il ne me l’aurait pas proposé sur ce trajet là (alors que d’autres horaires sont bien au départ de Lyon-Perrache -_-).

Japanese kanas

mardi 1 août 2017 à 17:13

Une page avec les kanas japonais.

Je les ai imprimé et encadré chez moi :).


— (permalink)

Le bloqueur de publicités de Google arrive dans Chrome 62, sans action pour le moment

mardi 1 août 2017 à 16:06

Mh… on pari que Google va bloquer toutes les pubs sauf les siennes ?

Parce que faut pas rêver hein : une très vaste majorité des ~90 milliards de dollars de CA annuel de Google/Alphabet proviennent de la publicité.

Et maintenant qu’ils contrôlent la navigation de 60% des internautes, de 90% des utilisateurs de smartphones et 97% des recherches, ils savent exactement qui fait quoi et qui veut quoi. Donc bloquer la publicité, c’est insensé…


— (permalink)

Pourquoi la Terre doit-elle être plate ? - AstronoGeek #19 - YouTube

mardi 1 août 2017 à 14:24

Merci.
Merci, vraiment.


— (permalink)

Firefox: uBlock Origin WebExtension released - gHacks Tech News

mardi 1 août 2017 à 12:35

C’est moi où ils parlent d’un truc sans donner aucun putain de lien vers ce dont ils parlent ?

Ça m’agace pas mal, ça, quand ils parlent d’un truc dans un article sans donner le lien. Arrêtez de dire « selon Mr. A » ou « d’après le site B » : donnez un lien, merde ! C’est à ça que sert le HTML, lier les pages entre-elles >_<.


— (permalink)

Un moment marquant pour les films Pokémon | www.pokemon.fr

mardi 1 août 2017 à 11:47

PHNQUHGGFKJDFKLS

Le film 20 de pokémon arrivera en France à l’automne \o/.


— (permalink)

La Nasa va tester son système de défense contre un astéroïde qui va frôler la Terre - Sciences - Numerama

lundi 31 juillet 2017 à 22:23
La Nasa insiste sur le fait que l’astéroïde n’a aucun risque de percuter la Terre et c’est justement l’occasion pour l’agence de tester son système de défense sur l’astéroïde.

Une occasion parfaite pour tester un système en phase alpha qui risque — au pire – d’envoyer le rocher droit sur nous.

Au pire ça raserait une ville comme Paris ou Londres, ou alors provoquera un tsunami sur toute la côte atlantique de la France. Rien de bien grave.

Je plaisante~
Plus sérieusement, c’est bien qu’ils se mettent à y penser tant qu’on le peut encore.

Peut-être que dans un an on découvre un astéroïde géocroiseur qu’il faudra dévier pour sauver un continent.

(Non je ne pense pas exagérer les dégâts.
Le rocher est peut-être de seulement ~20 mètres, mais un impact produit par ça, c’est équivalent à 10 bombes d’Hiroshima.
L’astéroïde de Tchéliabinsk dont parle l’article, s’est désintégré en altitude (à 20 000 mètres, donc 2,5 fois plus haut que les avions de ligne) et avait une trajectoire très inclinée. Les dégâts et les 1 000 blessés ne sont la conséquences d’aucun impact, juste ceux du mur du son, donc le seul bruit de l’engin entrant en collision avec de l’air raréfié…)


— (permalink)

Facebook AI Invents Language That Humans Can't Understand: System Shut Down Before It Evolves Into Skynet : TECH : Tech Times

lundi 31 juillet 2017 à 20:18

— (permalink)

Noyaux de cerise. Attention à l’intoxication au cyanure !

lundi 31 juillet 2017 à 18:06

Un anglais hospitalisé d’urgence après avoir croqué 3 noyaux de cerise (il trouvait que ça avait bon goût).

Ça fait suite à ça : https://lehollandaisvolant.net/?id=20170716193034 . M’enfin, j’attends maintenant le moment où quelqu’un dira que c’est la faute aux chem-trails ou autre pesticide, alors que non non, les cerises contiennent naturellement de l’amygdaline (un précurseur du cyanure).

Je rie à force de voir les idiots sous-éduqués fait l’amalgame entre « bon » et « naturel » d’une part et « mauvais » et « chimique » d’autre part, mais en réalité ce manque de culture/connaissance/éducation/intelligence et ces gourous qui cultivent ces idées débiles, ben ça tue. Ou presque, comme ici.

==

Sinon, ce matin je suis retombé sur ces infographies, montrant la composition chimique stricte de certains fruits. C’est intéressant et instructif.

Et y a aussi… la cerise :D.

==

PS : digressons un peu d’avantage, et je reviens sur l’anglais là…
S’il trouvait que le cyanure a bon goût, c’est pas bon signe pour lui d’un point de vue évolutif.

Si on prend deux individus, l’un qui en aime le goût et l’autre qui le déteste, celui qui sera le plus susceptible de rester en vie, c’est le second. Le premier risquant fortement de mourir (comme ça a failli arriver là) après avoir trop mangé de cyanure.
Celui qui déteste le cyanure a donc d’avantage de chances de procréer, de faire survivre son espèce, et aussi de transmettre à sa descendance le « dégoût » pour le cyanure.

Ceci explique, sur le long terme, pourquoi un grand nombre de composés toxiques sont aussi ceux qui nous répugnent : c’est un avantage évolutif que de vouloir fuir les composés toxiques, plutôt que foncer dessus et s’en imprégner (voire s’en délecter).

Le sulfure d’hydrogène (H2S, comme le H2O, mais avec du soufre à la place de l’oxygène) est le produit responsable de l’odeur très fort œufs pourris. C’est un gaz extrêmement toxique, dont le seuil de détection par l’humain est très bas. C’est un réflexe naturel de survie que de vouloir vomir dès qu’on le sent.

Les composés soufrés en général sont répugnants. Il en va de même pour les composés chlorés ou fluorés : on a tendance à les fuir car ça pue, et ça pu parce c’est toxique.

#culture


— (permalink)

ALL KORO SENSEI LAUGHS - YouTube

lundi 31 juillet 2017 à 17:09

Ce manga (Assassination Classroom — Ansatsu Kyoushitsu en VO), l’anime ainsi que les 2 live-film sont absolument magiques.
Il y a de magnifiques leçons d’enseignement et d’humanité aussi. Des choses qui manquent énormément dans n’importe quel autre anime/DA/série/film ou autre que l’on peut voir. Ça fait longtemps qu’une histoire ne m’avait pas autant touché.

Par contre, le rire de Koro est super « creapy » (ça l’est encore plus dans les live-films), ça me fait trop rire.

Sinon, juste quelques quotes tirées de l’anime :

It is because they are comrades in competition, all fighting earnestly, they can come to an understanding after showing parts of themselves they wouldn’t normally reveal. From time to time, conflict may serve as a chance to bring people closer togerther.
Every human being has a number of opportunities to break out of their shell and grow. But they can’t make the most of those opportunities on their own. They need tough foes who call on their powers of concentration and allies with whom to share their experiences. And so, I want to be a teacher who can provide these things. To give my students high walls and good friends without losing sight of their moments of growth. That is education.

— (permalink)

Gyrolaser — Wikipédia

lundi 31 juillet 2017 à 16:50
Un gyromètre laser ou gyrolaser est un capteur de vitesse angulaire (gyromètre) basé sur l'effet Sagnac et mettant en œuvre un rayon laser. Celui-ci parcourt un circuit optique dans les deux sens, l’interférence des deux rayons va dépendre de la vitesse de rotation de l’ensemble.

C’est très ingénieux !

(via le commentaire de Steph sur mon dernier article)


— (permalink)

MES AMPOULES GRATUITES : 5 ampoules LED gratuites !

lundi 31 juillet 2017 à 11:58

Ok, donc ça, ça marche.

Le site vous envoie 5 ampoules LED gratuitement.
Le fait que vous y ayez droit ou pas dépend de votre foyer fiscal : ils utilisent votre numéro fiscal pour savoir si vous êtes éligibles ou non et si oui, vous choisissez le type d’ampoules (c’est dans le cadre de la loi sur la transition énergétique).

Je viens juste de recevoir les miennes après 3 semaines.


— (permalink)

Comment fonctionne un accéléromètre de smartphone ? - Couleur-Science

dimanche 30 juillet 2017 à 23:38

Grâce aux mèmes… heu… aux MEMS :p


— (permalink)

Vol en zéro-G (feat. Veritasium & Physics Girl) - 39 - e-penser - YouTube - Le Hollandais Volant

dimanche 30 juillet 2017 à 17:27

Ok c’est bon, je me suis décidé sur les termes à choisir entre « apesanteur », « 0-G », « micro-gravité », etc.

En ce qui me concerne, basé sur leur définition, les termes suivants sont faux :
– micro-gravité
– zéro-gravité
– 0-G

Tout simplement parce que la gravité n’a rien a voir dans tout ça. Le champ gravitationnel de la Terre est pratiquement identique à la surface de la Terre qu’à bord de l’ISS. La différence est mesurable, certes, mais infime et dans tous les imperceptible.

Le « 0 G » n’est pas correcte : G correspond à la constante de gravitation universelle. Elle est constante, justement, et non égal à 0. Parler de 0 G est un non-sens.

Les termes qui suivent sont justes à mes yeux :
– impesanteur (ou apesanteur, que je vois comme synonymes, la première étant juste plus intelligible à l’oral, à cause de la confusion « l’apesanteur » et « la pesanteur »)
– micro-pesanteur
– 0 g (avec le « g » en minuscule)

Ils n’ont rien à voir avec la gravité, mais avec une force : la force de pesanteur, lié au poids. Or il est possible d’avoir un poids sans champ de gravité : une accélération suffit. C’est pour ça qu’on pèse plus lourd dans un ascenseur montant (au moment où il se met à monter) et moins lourd dans un ascenseur descendant (au moment où il amorce sa descente) : vous pouvez essayer avec un pèse personne, ou un dynamomètre.

Or, quand on est en « 0 g » (vol parabolique dans un avion, ou à bord de l’ISS), tout est en effet une question de forces : notre corps est alors soumis à aucune autre force que le poids : on est en chute libre et on ne ressent plus aucune résistance ou réaction du sol ou des parois.

Si on montait sur un pèse-personne, ce dernier afficherait « 0 » : on ne pèserait plus rien, d’où la notion d’impesanteur (ou « micro-pesanteur », qui est variante dans le cas non idéal).
La notion de « 0 g » correspond au « g » utilisé dans l’aéronautique, quand on parle de l’accélération subie : si on est en chute libre, on ne ressent plus aucune accélération, donc 0 g.

Ce qui m’a permis de réaliser tout ça et mettre un terme à ce débat intérieur que je n’arrivais pas à conclure c’est cette application sur mon téléphone. Il permet de mesurer les “g” subis.

En temps normal, ça me donne 1 g. Normal, c’est la résistance de la table alors que la Terre tire le téléphone vers le bas avec une force égale à 1 g × masse du téléphone.
Quand je fais tomber mon téléphone (sur un coussin), il indique 0 g : la table n’est plus là pour empêcher le téléphone de se diriger vers le centre de la Terre et le téléphone chute librement.
Enfin, lorsque le téléphone heurte le coussin violemment le coussin, la vitesse qu’il a acquise passe rapidement à 0 km/h : la variation de vitesse, donc son accélération, est brutale et importante : on monte jusqu’à ~9 g.

Promis, la prochaine fois que je vais à Disneyland, j’apporte le téléphone et je regarde ce qu’on peut bien subir comme “g” dans leur attractions :).


— (permalink)

A RIVER ON FIRE! Gas explodes from Australian river near fracking site. - YouTube

dimanche 30 juillet 2017 à 15:56

Une des conséquences inattendue de l’extraction du gaz de schiste : de grandes quantités de méthane remontent à la surface sans être captées.

Ici c’est dans une rivière et on peut allumer les bulles pour littéralement mettre le feu à la rivière. C’est presque amusant (sauf pour les poissons qui vont respirer le méthane).

Maintenant si les failles de méthane se retrouvent en pleine forêt et qu’une étincelle passe par là (orage, électricité statique, etc.), c’est toute la forêt qui crame.

Ils voulaient pas procéder à l’extraction de ce gaz dans le sud de la France ? Bonne chance aux pompiers, donc.

(PS : les lacs normaux aussi produisent du méthane, en particulier à cause de la décomposition anaérobique (sans O2) des végétaux au fond de l’eau : il suffit de remuer un peu le fond pour faire remonter des bulles en grande quantité. Mais le flux de gaz n’est pas illimité et après quelques secondes, ça s’arrête. Ce que montre la vidéo, c’est un flux continu de gaz, qui peut durer des heures, des jours ou même des années : https://fr.wikipedia.org/wiki/Porte_de_l%27Enfer_(Turkm%C3%A9nistan))


— (permalink)

Quelques héritages que les PC tiennent du passé - Le Hollandais Volant

samedi 29 juillet 2017 à 12:11

Je viens d'ajouter une note sur le terme "verr. maj" versus "shift" ou "caps lock", considérant que la touche ne verrouille pas les majuscules mais bien les capitales.

Sans compter que sur une disposition classique, la touche "é" devient "2", et donc pas une majuscule (ni une capitale).

Les termes "shift" et "caps lock" sont donc tous les deux mal traduits ici.


— (permalink)

En Arizona, le code de la route donne des conseils pour éviter d'être tué par la police | Slate.fr

mercredi 26 juillet 2017 à 15:00

Arizona : Pour éviter aux citoyens de se faire descendre par les flics, on « forme les citoyens à interagir avec la police ».

Visiblement un flic qui ne peut s'empêcher de tirer sur tout ce qui bought, c'est normal en Arizona.

Pays. De. Fous.
Jamais je ne mettrai les pieds là bas.

Malheureusement ce pays est le modèle de Macron.


— (permalink)

Recharger sa voiture électrique en quelques secondes ? Même pas en rêve. - Le Hollandais Volant

mardi 25 juillet 2017 à 23:14

TL;DR : c’est impossible.

Pour recharger la plus petite batterie d’une Tesla S, celle de 75 kW, en 10 secondes, il faudrait un chargeur d’une puissance de 27 MW. Soit la même puissance que celle consommée (et encore, en pic) par une ville de ~10 000 habitants.

Faut pas confondre puissance, énergie, et tout le reste.

ÉDIT :
Une solution possible (enfin sur le papier…) c’est de brancher une batterie de recharge sur son mur puis de recharger sa voiture avec cette batterie. Dans ce cas, oui, on pourrait obtenir des miracles.

Ça serait comme transvaser de l’eau : votre fournisseur d’eau ne délivre que du 30 L/m environ. Ceci vous permet de remplir un tonneau en une nuit.
Ensuite, si vous avez une pompe pour vider le tonneau et remplir votre piscine en 2 secondes, alors ça marchera. Mais remplir votre piscine en 2 secondes directement sur la robinet du tuyau d’arrosage, c’est pas possible.

M’enfin, ça ne résout pas le problème d’avoir une telle pompe, ni de la fabrication d’un tuyau assez gros pour transvaser en 2 secondes plusieurs mètre cube d’eau.

En électricité, c’est pareil : un câble capable de véhiculer 75 kW en 10 secondes, c’est un câble de cuivre refroidi à l’azote liquide de plusieurs dizaines de centimètres de section. Impensable actuellement. Même avec les super-conducteurs que sont le graphène et les nanotubes de carbone, ça me semble toujours assez… loin, comme possibilité.


— (permalink)