PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant links

Site original : le hollandais volant links

⇐ retour index

3. Extrait du code de déontologie de la Police et la Gendarmerie nationales. | J'affiche...! L'actualité en affiche - blog d'affiches par Geoffrey Dorne

jeudi 3 décembre 2020 à 20:35

Belle série.

Y en a plusieurs.
En voilà une autre :
https://jaffiche.fr/6-extrait-du-code-de-deontologie-de-la-police-et-la-gendarmerie-nationales-1377


— (permalink)

Note : facepalm du soir

jeudi 3 décembre 2020 à 18:06

Le genre de truc qui me fait facepalmer…

J’ai reçu (au boulot) des chèques-cadeaux par Sodexo. Sur les chéquier, c’est écrit que la liste des enseignes où ils prennent ces chèques est sur « sodexo.fr/geolocalisation-cheques-cadeaux »

Comme un con, je tape l’adresse, je fais entrée.

Une page s’affiche, mais ça semble buguer : les boutons ne répondent pas, le formulaire déconne.

Bon.

Je désactive mon bloqueur de contenu, le blocage natif du navigateur, etc.

Idem.

Je change de navigateur et essaye dans Vivaldi.

Même chose.

Je fouille un peu dans le site et trouve le lien « liste des commerçants ».

C’est exactement le même lien : https://www.sodexo.fr/geolocalisation-cheques-cadeaux/
Sauf que là ça marche.

Alors pourquoi ?
Ils détectent le référer ?

Nope.

Le problème venait du slash à la fin :
Marche pas : https://www.sodexo.fr/geolocalisation-cheques-cadeaux
Marche : https://www.sodexo.fr/geolocalisation-cheques-cadeaux/

Le slash marque un niveau d’arborescence supplémentaire. Je suppose donc que ça foutait la merde dans le chargement des scripts et autres ressources demandés par la page.

*facepalm*

Et j’ai bien vérifié : le chéquier lui-même ne montre pas ce slash final…


— (permalink)

À qui profitent les PC portables offerts aux lycéens ?

jeudi 3 décembre 2020 à 12:56
ordinateurs bridés ; bios protégé ; OS [système d’exploitation – ndlr] médiocre, payant, non respectueux de la vie privée. On sent que Valérie Pécresse n’a pas lu “Les enfants ne savent pas se servir d’un ordinateur et vous devriez vous en inquiéter”
Les témoignages recueillis par Mediapart vont quasiment tous dans le même sens. « Les salles sont connectées au réseau Internet du lycée mais celui-ci est sécurisé et les élèves n’y ont pas accès, note un professeur de maths. C’est normal mais il n’y a pas d’alternative. »
Des élèves ont trouvé une parade : ceux qui ont des forfaits avec Internet partagent leur connexion avec quelques-uns de leurs camarades. Ce sont donc les lycéens, ou une partie d’entre eux, qui payent l’accès aux manuels scolaires, ironise Mediapart.
« L’autre souci, c’est que les ordinateurs se déchargent hyper vite, explique une lycéenne. On les utilise pour un ou deux cours et puis ils s’éteignent. » Or, dans les lycées franciliens de 2020, les prises se font rares et l’accès à l’électricité est précieux.

On est en 2020 en France (!!) et on arrive à lire que dans les lycées Parisiens, donc de la région la plus développée du pays, « les prises sont rares et l’accès à l’électricité est précieux ».

Je n’ai pas de mots.
Un peu plus, ils demanderaient aux parents qui le peuvent de se cotiser pour acheter un groupe électrogène.

Ah… et si ça c’est à Paris, imaginez les lycées et collèges à la campagne, particulièrement celles laissées de côté depuis les « nouvelles régions » ont été mises en place pour que les grandes villes faussent les moyennes des campagnes (je pense à Lyon par exemple, qui tire la moyenne de l’Auvergne-Rhône-Alpes vers le haut et justifie donc une baisse des dépenses en Auvergne, où j’ai connu des salles de classes, logements étudiants et amphis non chauffées durant des semaines, et des cantines qui devaient faire du riz ou des pommes de terres 6 fois par semaine, faute de moyens).

La France est devenu un pays pauvre.
Ou en tout cas, pauvrement administré. On ne crève pas de faim (en tout cas pas moi, car le nombre de SDF a triplé depuis Macron)…

Les ministres font des beaux devant les caméras et les journalistes, mais sur le terrain, c’est clairement pas ça. On se croirait dans une dictature africaine comme dans les films. Les kalash dorées et les Jeep militaires en moins.

On distribue des PC aux enfants en leur disant de dire merci et de sourire, mais au bout de 2 heures à taper dans un notepad, le PC est vide, inutilisable et impossible de le refaire fonctionner avant le lendemain et aux frais de la famille.


— (permalink)

Comment fonctionne un moteur à induction, ou machine à courant alternatif asynchrone ? - Couleur-Science

jeudi 3 décembre 2020 à 07:21

Parce que faire tourner un moteur sans aimants, ça revient à faire tourner un bout de ferraille dans une bobine : ça ne devrait pas produire de courant. Pourtant, les éoliennes et certaines voitures électriques (les premières Tesla ou la Renault Zoé) utilisent un moteur régénératif sans aimants.

Ça m’a longtemps bugué, mais en fait il y a une jolie astuce. Merci à Nikola Tesla pour cette incroyable invention :D


— (permalink)

L'Arche numérique de la Norvège

mercredi 2 décembre 2020 à 18:46

Entre ça et Svalbart (réserve mondiale de la biodiversité végétale, sous forme de semences), ça fait quand-même beaucoup de choses sous « semi-contrôle » de la Norvège.

La localisation n’est pas due au hasard : cette région est située au milieu d’une plaque continentale et donc très peu sujette aux risques sismiques et volcaniques (en plus d’être dans une région sans tensions géopolitiques) et de pouvoir profiter de la stabilité du froid naturel.

Sinon, il est impossible de ne pas penser à une « Fondation », comme décrite dans l’œuvre majeure « Fondation » d’Isaac Asimov (une fondation, comme dans « les fondations d’une maison »).

<spoiler alert>

En l’an 10 000 environ, l’humanité a colonisé la galaxie, mais l’ensemble menace de s’effondrer, à cause de tensions politiques entre les différentes régions de la galaxie.

L’histoire débute à l’aube d’une période de chaos au cours de laquelle une importante partie des connaissances risque d’être perdue. Il est estimé qu’il faudra environ 30 000 ans pour revenir à un état stable.

Le héros, Hari Seldon, un mathématicien, propose de constituer une Fondation : un requeille de la somme des connaissances humaines, qui permettront de réduire ces 30 000 ans à « seulement » 1 000 ans de chaos, après quoi la Fondation aura permis de restaurer la technologie et les connaissances d’avant la révolution galactique.

Bien-sûr, la Fondation doit être secrète pour éviter d’être vandalisée. De plus, il est également question d’une seconde Fondation, encore plus secrète, destinée à servir de sauvegarde de la première.

Hari Seldon parvient à tout ça en mettant au point un modèle mathématique — la psycho-histoire — correspondant grosso-modo à l’évolution du modèle social sur les siècles et millénaires à venir. En gros, il décrit comment va évoluer la société dans le futur, avec une très grande précision (même s’il y a quelques conditions à respecter ; conditions qui ne sont d’ailleurs pas sans rappeler les trois lois de Robotique, également mises au point par Asimov).

Je vous laisserais lire tout ça ;)


— (permalink)

Rafael Rodriguez-Mercado, MD sur Twitter : "@DeborahTiempo Triste desenlace favor llenar la petición al congreso https://t.co/mvY1odzeaJ https://t.co/JUxrbr8eg0" / Twitter

mardi 1 décembre 2020 à 18:33

Les images du radiotéléscope d’Arecibo, qui vient de s’effondrer.

Le capteur de 900 tonnes est tombé et s’est écrasée sur la coupelle de 300 mètres. Personne n’a été blessée.

La décision de démanteler l’observatoire avait été prise il y a une dizaine de jours, alors qu’un second câble venait de céder, suite au premier en août dernier.

L’observatoire, mythique, avait déjà 57 ans.


— (permalink)

Reste dans ton domaine – Korben

lundi 30 novembre 2020 à 18:03

Au nom des blogueurs libres de dire ce qu’ils veulent : merci :)


— (permalink)

The SHOCKING Truth About Ben Franklin and the Kite - YouTube

dimanche 29 novembre 2020 à 11:19

Ben Franklin reste mon 2nd scientifique préféré (après Marie Curie, et avant Michael Faraday)~

D’ailleurs, s’il y avait une personne que j’aurais voulu ressusciter le temps d’une journée pour parler avec, ça serait Faraday, et lui montrer ce que ses inventions sont devenus aujourd’hui, et, s’il survit, lui demander comment il améliorerait tout ça :D.


— (permalink)

L'ami policier - Groland - CANAL+ - YouTube

dimanche 29 novembre 2020 à 10:57

Groland et Gorafi : contenu véridique depuis plusieurs années !


— (permalink)

Rapport de synthèse de l'IGPN suite à l'évacuation d'un campement de migrants place de la République / L'actu du Ministère / Actualités - Ministère de l'Intérieur

jeudi 26 novembre 2020 à 21:39
Une enquête administrative a été menée suite à la diffusion sur les réseaux sociaux de vidéos et de messages évoquant des comportements inappropriés de policiers

Donc l'intérieur admet clairement que c'est parce que les citoyens ont filmé ces horreurs que l'enquête a été menée.

Sans vidéo, pas d'enquête, et tout ça serait passé encore plus impunément que ça l'est déjà : le rapport se résume en quelques mots : « circulez y'a rien à voir ».


— (permalink)

Michel – Korben

jeudi 26 novembre 2020 à 21:04

— (permalink)

Confinement : Carte qui calcule le rayon de 20 km autour de moi et du domicile

jeudi 26 novembre 2020 à 19:58

Une carte pour savoir où s’arrêtent les 20 km de chez vous. Notez que cette limite c’est uniquement pour la promenade, sport, pêche, etc. donc il faudra toujours son attestation (qui d’ailleurs va encore changer…)

Officiellement, il est toujours interdit d’aller voir vos proches dans ce rayon (pour éviter de propager le virus).

Tiens, d’ailleurs c’est amusant : tous les cartes interactives comme ça fonctionnent à base d’Open Street Maps (OSM, le wikipédia des cartes et qui remplace désormais avantageusement Google Maps que Google a rendu payant pour ce genre de pratiques :p)


— (permalink)

Worldwide Broadband Price Research 2020 | Cable.co.uk

jeudi 26 novembre 2020 à 18:31

Une carte interactive qui montre le prix d’un abonnement internet moyen par pays.

Ben je dirais qu’une chose : merci Free ? Car c’est bien grâce à eux qu’on est à ~30 € et que nos prix sont les moins cher d’Europe (hormis Europe de l’Est).

Sans eux, on serait plus proche du tarif de nos voisins (entre 40 et 50 €). Voire beaucoup plus, quand on considère que Orange, SFR et Bouygues ont déjà été condamnés pour ententes sur les prix (dans le mobile) avant que Free ne vienne là aussi donner des gros coups de pieds dans la fourmilière.

On en pensera ce qu’on veut, de Free, mais c’est indéniable que nos prix de l’internet fixe (ainsi que du mobile) sont tels qu’ils sont grâce à eux.

(Après je ne sais pas si ça a joué sur les débits et la fracture numérique, mais là aussi, vu les subventions qu’ils touchent, on peut raisonnablement penser que même avec des marges plus importantes, ils ne se seraient pas beaucoup bougé davantage).

(via Sebsauvage


— (permalink)

Thomas Wiesel sur Twitter : "Un compte Suisse à qui envoyer vos images de violences policières si la loi passe en France: https://t.co/xbLZT78PIL https://t.co/R0tuGuTkj6" / Twitter

mercredi 25 novembre 2020 à 18:09

Haha !

Maintenant qu’en France, filmer des flics en train de taper des gens va être interdit (car visiblement ils craignent des choses alors qu’ils n’auraient rien à cacher, c’est étrange, non ?), y a plusieurs comptes de journalises Suisses ou Belges qui proposent de publier les preuves à leur nom :D

Après tout, la loi Française ne s’applique sur son territoire, pas en dehors^^


— (permalink)

Les députés rejettent BigBrotherSecu

mardi 24 novembre 2020 à 16:55

Je ne vais pas me plaindre, mais je regrette que les arguments ne soient que techniques et logistiques. Le pognon, les coûts, la difficulté… y a que ça qui les intéresse ?

Ils s’en foutent tellement de la liberté ?


— (permalink)

KORPIKLAANI - JYLHÄ - AVAILABLE AT NUCLEAR BLAST RECORDS!

lundi 23 novembre 2020 à 19:09

blblblblbl

bientôt un nouveau Korpiklaani :-D


— (permalink)

Quand Cédric O parle « reconditionnement », la Commission Copie privée pense déjà « assujettissement »

lundi 23 novembre 2020 à 18:52
L’idée ? Envisager l’application de la redevance pour copie privée non plus seulement sur les produits neufs, mais également sur les produits d’occasion, et donc le marché du reconditionné.

Faut chanter maintenant :

Copyreich, Copyreich über alles,
Über alles in der Welt

Ah merde non : ne chantez pas ! Ils vont nous taxer, ces connards !


— (permalink)

Booter à partir d’un disque vinyle – Korben

lundi 23 novembre 2020 à 18:12

Owiiiii !


— (permalink)

Le calcul qui divise : 6÷2(1+2) - Micmaths - YouTube

dimanche 22 novembre 2020 à 15:15

Donc pour résumer, la réponse va dépendre la convention d’écriture utilisée.

Je trouve que c’est une excellente réponse, car ça implique de non seulement appliquer des règles, mais aussi de les définir et de les comprendre.

On peut utiliser les écritures que l’on veut, du moment que l’on le dit quelque part.
C’est pour ça que dans mes articles où je fais intervenir une équation, j’ai désormais pris l’habitude d’un part de lister un par un les symboles utilisés pour les définir, par exemple comme ça :

Ec = 1/2 × m × v²

où :
– Ec : l’énergie cinétique
– m : la masse
– v : la vitesse de déplacement

On liste ce qui est écrit. Cela enlève toute forme d’ambiguïté, chose qui n’a pas sa place en science.

Et d’autre part, j’aime bien aussi, quand ça permet de mieux comprendre, lire l’équation avec des mots :

L’énergie cinétique, E, d’un corps en mouvement est également au demi-produit de sa masse, m, par sa vitesse de déplacement, v, élevé au carré.

Parce qu’une fois qu’on pose nos lettres et nos conventions d’écriture, on peut très bien noter l’énergie cinétique par « A », la masse par « % » et la vitesse au carrée par « £ ». Dans ce cas on aurait « A = %£ ». C’est inhabituel, mais ce n’est pas faux.

Enfin, ce genre de trucs sur les réseaux sociaux, sont un problème qui revient souvent. J’en avais déjà fait un article en 2012, à propos d’un autre calcul comme ça : https://lehollandaisvolant.net/?d=2012/07/26/17/06/42-un-peu-de-maths

(via)


— (permalink)

What happens when you type a single letter into an “ordinary” text box

samedi 21 novembre 2020 à 16:16

Tous les trucs qui se passent quand on clic sur un champ texte et qu’on insère la lettre "a", sur des champs texte de divers éditeurs en ligne (Google Docs & co).

C’est… fou.

Là normalement, de base, tout ça ne fait qu’un nombre limité d’actions, mais quand-même important quand on y pense.
Quand on glisse la souris sur un champ, qu’on clic pour faire le focus, puis qu’on tape la lettre A :

- mouse over // la souris entre sur l’élément HTML)
- clic // un clic est fait
- focus // on prend le focus sur le champ
- key down // on enfonce la touche du clavier
- key press // l’action de l’enfoncement [insertion d’une lettre] est enregistrée
- key up // la touche remonde
- change // le contenu du champ a changé, c’est un événement à lui seul pour le navigateur

Bien-sûr, pour chaque de ces événements, il peut être associé une action choisie par le concepteur. Si je veux qu’au clic la page devienne rouge, je peux. Si je veux que la page deviennent verte en zoom 400% lors de la pression d’une touche, c’est faisable. Si je veux que le contenu est envoyé en ligne et enregistré une fois que toute l’action est terminée, je peux également faire ça.

Et souvent, tout ceci peut avoir lieu pour des dizaines voire des centaines d’éléments par page, plusieurs fois par seconde.

Sur Google Docs, chaque élément de la page, chaque menu, bouton, case, ligne de texte, correspond à un élément avec des écouteurs d’événements (eventListeners()) comme ça !

Le fonctionnement d’un navigateur est passionnant, et les choses les plus simples pour nous ne le sont pas pour une machine.

Et là c’est encore à un niveau d’abstraction élevé : je ne parle pas des milliards d’impulsions électriques, lumineuses, ou d’ondes (clavier ou souris sans fil, et Wifi) qui ont lieu pour chaque touche du clavier pressé.

… de la touche du clavier sans fil que l’on enfonce, au « A » qui s’affiche sur l’écran grâce des sous-pixels commandés individuellement ! En passant par le firmware du clavier qui détecte la touche, son code binaire, envoie ça à sa puce bluetooth, qui chiffre ça et transforme ça en ondes radio, qui sont captées par le récepteur Bluetooth du PC, qui décode ça, détecte la bonne touche, envoie ça à la mémoire et au CPU, qui envoie l’ordre à la carte graphique pour modifier quelques pixels sur un écran qui en compte >10 millions…

… il y a tellement de composants qui entrent en jeu et qui peuvent soudainement ne plus fonctionner, que le simple faut que ça tombe en marche 3,2 milliards de fois par seconde relève presque d’un miracle.


— (permalink)