PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant links

Site original : le hollandais volant links

⇐ retour index

OSF | The Cat Triarchic + questionnaire (CAT-Tri+).docx

jeudi 13 janvier 2022 à 18:28

Questionnaire (de niveau académique) pour savoir si votre chat est un psychopathe.

Je viens de le faire est mon chat est„ Ë¥ÐÜÞEIPSJGLQTB ZRgç('-(à_jinolù,s.........................................................

ÉDIT : Chat ici. Oubliez ce que vous venez de lire.


— (permalink)

DOSBox Demos

jeudi 13 janvier 2022 à 07:12

Tout un tas de programmes et de jeux DOS directement dans le navigateur.
C’est impressionnant qu’un émulateur dans un langage de script aujourd’hui est aussi puissant et fluide que tout un ordinateur du début des années 90.

(Merci Sick pour le lien !)


— (permalink)

À quel moment a-t-on demandé aux antivirus de miner de la crypto ? - Numerama

mercredi 12 janvier 2022 à 12:46

Apparemment les AV intègrent une fonction qui minent des crypto pour l’utilisateur. C’est donc pas comme les sites/blog qui à une époque minaient à l’insu du visiteur, et pour le propriétaire du site.

Je rejoins donc Numérama : « pourquoi ? » car c’est pas le rôle d’un AV !

Maintenant, à l’image de certains blogs qui disaient « laissez ma page miner, ça nous soutient », j’imagine parfaitement un modèle économique où les éditeurs vont proposer une version premium payante, et une version gratuite qui mine des cryptos pour eux, avec la puissance du PC de l’utilisateur.
Un peu comme [email protected] ou [email protected], mais pour des cryptos et à but lucratif.

Ça ne serait d’ailleurs pas déconnant : la pub c’est définitivement mort, car plus personne n’en veut, tout le monde le bloque et ça ne rapporte rien.

Mais les cryptos, sur un ordi qui tourne déjà à 5 % de ses capacités 8h par jour, ça peut être intéressant pour l’éditeur. La rémunération est invisible pour l’utilisateur, et si l’ordi crame, il n’accusera jamais le mineur d’avoir usé ses composants.

La capture d’écran chez Numerama affiche 76 USD pour le minage fait par un utilisateur par un antivirus. L’AV ayant disons 10 M d’utilisateurs, et même si un utilisateur sur 10 active ça, ça fait toujours 76 M$.

Maintenant j’imagine un Microsoft (qui contrôle 90 % des PC dans le monde), Apple (les 10 % restants) ou encore Google (qui contrôle 60 % des navigateurs), et qui activeraient ça sur tous les ordinateurs : ils doivent clairement en rêver !


— (permalink)

Free sur Twitter : "Liberté, égalité, prix inchangés. https://t.co/n0IdhVaeCq" / Twitter

mardi 11 janvier 2022 à 17:43

Ils ont osé :D
C’est le compte officiel de Free, donc même si c’est un #deepFake, c’est assumé.

On aime ou pas Free, on leur reprochera ce qu’on voudra niveau couverture réseau ou service client. Mais une chose est sûr, c’est que si on a les prix qu’on a actuellement, que ce soit sur Mobile ou en ADSL/Fibre c’est grâce à eux.

Et pas juste chez eux : mais ce sont les prix de tout le secteur qui ont été tirés vers le bas, grâce à eux.

~
Dans mon cas, je suis chez eux depuis presque 10 ans, en forfait 2€ au début, puis celui à 20 €. Je n’ai jamais eu de soucis réseau, ni de soucis de carte SIM, ni quoi que ce soit.
Vivant à la campagne, je n’ai pas de 5G et j’ai eu la 4G/4G+ assez tardivement, mais c’était le cas avec tous les opérateurs. De mon expérience et pour mon usage, ils n’ont pas été pire que les autres.

Donc y aura toujours des haters, mais en attendant, on n’aura jamais pu compter sur Bouygues ou Orange pour baisser les prix (et il faudrait bien un miracle pour que ça change).


— (permalink)

Après Norton 360, Avira intègre lui aussi un cryptomineur à son antivirus

mardi 11 janvier 2022 à 17:09

Jadis un bon antivirus, Avira a complètement tourné du côté obscur depuis quelques temps.

M’enfin, je ne recommande plus l’installation d’aucun antivirus sous Windows 10 (et 11 ?). L’antivirus de base, Defender, convient parfaitement pour un usage domestique et normal.

Le seul risque d’avoir un seul AV dans tout la parc des Windows, serait qu’une vulnérabilité affecte un milliard d’ordi d’un coup. Et quand on connaît la réactivité de Microsoft en la matière, et celle des utilisateurs à installer les patchs, ça fait peur.


— (permalink)

Le Monde - Abonnés - Juste pour la caricature, mais aussi un peu le sujet de l'électricité - Arfy'z tranche du Net

mardi 11 janvier 2022 à 12:56

+1 on est en train de payer, au sens propre, des années de propagande écologiste anti-nucléaire déraisonné et déraisonnable.

Normal que le prix explose : celui du gaz explose. Or tout ce qu’on ferme en nucléaire, ce qu’on perd en éolienne inactif, et ce qu’on perd sur le solaire pour cause d’hiver, on le compense par du gaz. Logique.

Je n’ai plus la source, ni sa crédibilité, mais j’avais lu que si le prix de l’uranium doublait, le prix au MWh ne se voyait augmenté que de 2 € (soit 5% environ). Tout simplement car dans cette filière, le coût du « combustible » représentait peu sur le prix final.

Alors que si le prix du gaz double, le prix monte de 50 % au moins, car le gaz – en quantité de matière — produit 1 000 fois moins d’électricité que l’uranium.

Aussi, faut savoir que la France dispose d’un énorme stock stratégique d’uranium (le stock directement utilisable correspond à de quoi tenir 2 ans, et un stock "potentiel" de quoi tenir 30 ans (src), mais seulement quelques mois de pétole, et pratiquement rien en gaz).

D’où la très grande volatilité des prix. Et Poutine a bien rien de servir ses intérêts avant de celui des autres. C’est juste l’offre et la demande.

Le renouvelable, couplé à des batteries, c’est bien pour un projet sur le long terme (50-100 ans). Mais en attendant, il FAUT absolument réduire le CO2 également. Nous avons déjà pris 60 ans de retard à cause des incrédules du climat.

Et si réduit le fossile sans pouvoir compter sur le renouvelable (faute de technologie et de capacité — ce sont pas les 5% de rendement d’un panneau solaire qui vont suffire), il nous reste l’option du nucléaire : stable, puissante, fiable, sécurisée, peu chère. Seul inconvénient : la simple évocation de son nom fait peur, ce qui n’est pas viable électoralement parlant.

Malheureusement, quand les entreprises (comme les particuliers : si, si !) investissent dans des générateurs au fioul et des groupes électrogènes, on comprend que le choix a été fait de sacrifier le futur de l’humanité sur l’autel des 5% les plus idiots.


— (permalink)

Linux Mint signs a partnership with Mozilla – The Linux Mint Blog

lundi 10 janvier 2022 à 18:10

Linux Mint et Mozilla deviennent des partenaires techniques et commerciaux.

Je pense que c’est positif : Mint est devenu une distribution Linux majeur et Firefox (et Thunderbird !) est incontournable dans le domaine du linux sur desktop.

En pratique, ça signifie juste que Mint aura Firefox comme navigateur principal et Thunderbird comme client mail, ce qui en pratique ne changera strictement rien car c’est déjà le cas depuis très longtemps.

Pour ceux qui ne savent pas : faut pas oublier que quand on installe une distribution Linux, on a non seulement un OS prêt et fonctionnel, mais aussi tous les logiciels courants. Mint vient ainsi avec LibreOffice, Firefox, Thunderbird ainsi que (je crois) VLC et Gimp et un paquet d’autres.

C’est pratique pour les nouveaux qui ont immédiatement tout ce qui leur faut. En pratique, la première chose que je fais quand j’installe Mint sur mon ordi (mais aussi Windows, ou Android), c’est virer tout ce qui ne me sert pas, puis installer tout ce que je veux.
Voir ici : https://lehollandaisvolant.net/linux/checklist/


— (permalink)

Antimatière : au CERN, la comparaison « la plus précise » entre protons et antiprotons

lundi 10 janvier 2022 à 17:49
Ouais, alors nous avons vérifié et revérifié, envoyé les résultats pour revalidation par les équipes de cinq autres labos, et il n’y a aucun doute possible. La communauté scientifique est formelle : la différence entre les protons et les antiprotons, ce sont les lettres A, N, T et I.

Sinon, vous êtes plutôt pour le fait d’emmerder les antiprotons, vous ?


— (permalink)

Yankee Candle Reviews Say 'No Smell' Amid Omicron Surge

lundi 10 janvier 2022 à 12:56

Ah oui j’avais vu passer ça : les commentaires Amazon pour les bougies parfumées qui disent « Nul, elle ne sent rien, cette bougie ! » suivent exactement les courbes Covid (l’absence d’odorat étant un symptôme du Covid).

Comme quoi, corrélation, causalité, tout ça… Mais c’est aussi amusant d’arriver à suivre certains phénomènes là où on ne les attend pas.

Un truc qui m’était arrivé, c’est de voir que certains posts de blog étaient très populaires à certains moments données. En fait c’était lié à une émission de télé-réalité où ils parlaient d’un phénomène et les gens s’étaient mis à chercher et donc à tomber sur mon article : https://lehollandaisvolant.net/?id=20160414195209


— (permalink)

La galère de la location de batterie - YouTube

lundi 10 janvier 2022 à 12:43

Ah donc pour les EV où vous possédez la voiture mais louez la batterie, faites gaffe en cas de revente de la voiture : le contrat de location devra alors être transféré lui aussi (sinon vous continueraient à être prelevé). Et apparement, le transfert c'est d’une paperasserie sans nom, et les constructeurs (ici Mercedes / Smart) font traîner l'affaire pour des conneries (méthode ce que j’appelle MFP&A : « mauvaise foi papelarde & administrative »).

Les constructeurs (y compris Renault pour la Zoé) proposaient la location de la batterie pour les premiers acheteurs. À l’époque, la vision d’avenir des batteries n’était pas connue, et personne ne faisaient confiance à la batterie dans le temps. Du coup, a location permettait de rassurer : le constructeur reste propriétaire et garant de la batterie, mais du coup, on la loue. On pouvait aussi s’aventurer à un achat complet. Ça revenait moins cher, et la batterie avait toujours sa garantie légale.
Aujourd’hui ça se fait moins.


— (permalink)

Meta (Facebook) lance son Privacy Center

lundi 10 janvier 2022 à 12:10

Facebook qui lance un « Privacy Center », c’est comme si la HADOPI ouvrait un miroir de MegaUpload.


— (permalink)

Toner provisoire - Canon France

samedi 8 janvier 2022 à 09:43

Canon, la marque d'imprimantes, utilise des puces dans ses cartouches d'impression qui décident si vous avez le droit d'imprimer ou pas.

Sauf qu'il y a une pénurie de puces en silicium.

Du coup ils proposent une méthode pour utiliser des cartouches sans puces.

En gros, ne pouvant plus assurer la production de composants sous DRM, ils nous apprennent à pirater.

Rassurez-vous, dès qu'ils auront de nouveau des puces, ils viendront nous refaire chier avec leur verrouillage.


— (permalink)

This $199 laser pointer points out mosquitos without harming them – TechCrunch

vendredi 7 janvier 2022 à 16:45

Un pointeur laser rotatif qui vise automatiquement sur les moustiques SANS LEUR FAIRE DU MAL.
Bon sang, mais elle est où la version qui va les tuer ?! Et combien il coûte ?!


— (permalink)

Avions contraints de voler à vide : la Commission européenne sous pression

vendredi 7 janvier 2022 à 14:03

Par contre toi, tu dois pisser sous la douche, boire dans des pailles en bambou ou en carton et arrêter de faire du feu dans ton jardin.

Économie de merde.


— (permalink)

Note

vendredi 7 janvier 2022 à 13:23

L’an deux mil vingt-deux et la SNCF est toujours meilleure que tout le monde et se dispense de mettre un lien de désabonnement dans ses e-mails promotionnels.

Encore mieux, ils ne mettent même pas d’indications pour ne plus recevoir ces e-mails.

Pire, la dernière fois que j’ai regardé (ça a peut-être changé depuis), il fallait s’adresser à eux par courrier postal.


— (permalink)

The Bug That Created “Free Public Wifi” Networks That Didn’t Work - YouTube

jeudi 6 janvier 2022 à 20:52

En France, y a un truc chiant aussi, c’est quand on a un FAI qui s’appelle « Free ».

Dont toutes les box agissent en hot-spot en proposant un réseau « Free Wifi ».

Et du coup t’as tous les touristes étrangers (qui ne savent pas que Free est un FAI) qui pensent que y a du Wifi gratuit partout alors que non.

Et à qui tu te retrouves à expliquer ça en plein milieu d’un site touristique, pour finalement les conseiller d’aller au McDo pour avoir réellement du Wifi.


— (permalink)

This is how #Walmart envisions Shopping in the #Metaverse. #shopping - YouTube

jeudi 6 janvier 2022 à 17:54

Donc c’est comme ça que Walmart (la plus grosse chaîne de supermarchés du monde) imagine le futur pour faire ses courses. Ils sont au courant qu’il ne suffit pas de numériser une action pour que ça soit le futur ?

Je veux dire, qui aime déambuler dans un entrepôt géant au son d’une musique de merde où les marques font leur putes pour acheter 1 produit parmi 300 dans des rayons interminables entourés d’êtres humains à l’humeur et aux manières méprisables, au point de vouloir faire ça jusque dans un jeu vidéo ?

Franchement… Quand Netflix a retourné le monde du multimédia, ils n’ont pas numérisé un vidéo-club que je sache ?
Non : ils ont gardé le principe des vidéos, mais ont totalement changé le support et le moyen de les acquérir.

Ici c’est pareil : les chariots, les rayons, les caisses… foutez-nous la paix, personne ne veut ça, ni en vrai, ni en virtuel. C’est une solution qui marche pour le monde physique, mais pas ailleurs.

Je le redis : il ne suffit pas de virtualiser un concept pour que ça soit le futur.

À la place, si y a un futur pour faire ses courses, c’est exactement celui comme le fait Amazon : j’ai besoin de quelques produits, je le dit à Alexa et ça arrive dans l’heure à ma porte.
Je n’utilise pas ça, mais faut reconnaître que ça au moins c’est innovant, utile, fonctionnel, ça tire partie de la technologie du moment et permet de gagner du temps (à quel prix, c’est un autre sujet).

Idéalement, le nouveau lait devrait même arriver au moment où je vide la bouteille précédente, sans que j’ai à demander quoi que ce soit. En vrai on a la techno pour le faire, mais c’est pas encore possible à grande échelle, je suppose.


— (permalink)

Nouvelle carte d’identité : L’Académie française veut saisir la justice pour supprimer les mentions en anglais

jeudi 6 janvier 2022 à 17:33

Autant avoir une base commune standardisée pour la langue française est quelque chose que je trouve importante et du coup une des raisons pour laquelle j’ai beaucoup de respect pour l’Académie, autant là, c’est ridicule.

Les mentions en français y figurent, bien, sur cette carte non ? C’est quoi leur problème ?

Le fait que la langue de la France soit le français n’empêche pas d’utiliser une langue en plus si l’on souhaite, si ?

Ce que ça va faire, c’est que comme l’anglais est la langue internationale « de fait », dès qu’un titulaire de cette carte voudra la présenter ailleurs qu’en France, il se fera refouler car il faudra qu’elle soit traduite en langue locale (ou en anglais). Et je vous laisse imaginer qui va devoir payer la prestation d’un traducteur agréé pour un document officiel.

Pour info : sur ma carte d’identité néerlandaise, les mentions sont écrites en néerlandais, mais aussi en français et en anglais (ÉDIT : en fait le titre du document est en trois langues, le reste en néerlandais et en anglais, seulement).


— (permalink)

Pour en finir avec la binationalité - Journal d'un avocat

jeudi 6 janvier 2022 à 12:51

(vieil article)

Rappel : la double-nationalité n’a jamais existé.

Dans mon cas, je peux la demander (résidant depuis (presque) toujours en France, maîtrisant la langue, justifiant de la totalité de mon parcourt scolaire et d’enseignement supérieur en France, etc.) mais les délais associés à cette demande (plusieurs années) et les formalités à accomplir sont réellement prohibitifs (étant sujet à la phobie administrative, non-sélective cependant).

De plus, ma situation d’européen et le maigre intérêt (et la maigre utilité de ces maigres intérêts tels que je les vois) à changer de nationalité ont fait que j’ai toujours repoussé l’idée de la demandée, à un point où j’ai aujourd’hui totalement abandonné l’idée.

De toute façon, dans l’article il parle de l’exemple Marocain, où, pour être naturalisé, il faut (ou faudrait, je ne sais pas où en est la loi) renoncer à ma nationalité actuelle, me ferme totalement les portes. Il me semble bien que la loi néerlandaise ne prévoit pas la possibilité de renoncer à sa nationalité. Donc pas de renonciation en hollande, pas de naturalisation en France. Pour reprendre la remarque d’Eolas dans l’article : c’est assez drôle de voir les nationalistes parler de la souveraineté d’un État tout en se soumettant la loi d’un autre État pour décider qui est ou non un national.

Lire aussi : https://www.maitre-eolas.fr/post/2009/11/04/Qu-est-ce-qu-%C3%AAtre-fran%C3%A7ais


— (permalink)

FB - Hervérifie - Les réas sont elles saturées par les non-vaccinés ? - Arfy'z tranche du Net

mercredi 5 janvier 2022 à 19:07

J’aime bien le numéro 2 :

J’ai peur que mon enfant fasse une myocardite. Vous avez raison : vaccinez-le alors !

— (permalink)