PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant links

Site original : le hollandais volant links

⇐ retour index

I Dipped my Hand into Boiling Hot Oil - Leidenfrost Effect? - YouTube

lundi 15 juin 2020 à 12:06

C'est très impressionnant, mais ça marche \o/
(pas sûr que je l'aurais fais par contre ; j'ai déjà pris du métal fondu dans la main pourtant, bien que j'avoue que le gallium ça compte pas :-D)

Mais du coup je me demande : à quoi pensait la première personne qui passa sa main dans du métal en fusion ou de l'huile bouillante ?


— (permalink)

Écriture inclusive pour les geeks/devs - HOP

dimanche 14 juin 2020 à 21:27

^^

Pour ma part j’essaye plutôt de faire des tournures qui n’ont pas besoin de ça.
Genre ceci : « Bonjour tout le monde, les personnes qui n’ont pas rendu leur rapports… ».

Au moins c’est inclusif, français et lisible, pour n’importe qui.


— (permalink)

Perle sur Twitter : "SAGESSE : Morgan Freeman il y a quelques années : Le journaliste lui demande : «Comment faire cesser le racisme ?» Il répond : «En arrêtant d'en parler. Ne vous adressez pas à moi en tant que Noir, je ne vous parlerai pas en tant que Blanc. Parlons-nous de personne à personne. » https://t.co/bjQlFrxWH0" / Twitter

dimanche 14 juin 2020 à 15:50
Morgan Freeman il y a quelques années :
Le journaliste lui demande : «Comment faire cesser le racisme ?»
Il répond : «En arrêtant d'en parler. Ne vous adressez pas à moi en tant que Noir, je ne vous parlerai pas en tant que Blanc. Parlons-nous de personne à personne. »

Peu importe si c’est bien de lui, le message est clair et important.
Car oui, au fond, rien à foutre de qui vous êtes : c’est ce que vous faites, ce que vous dites qui compte.

Une autre façon de le tourner serait : « arrêtez de me juger sur ce que je n’ai pas choisi d’être [couleur de peau, nationalité, genre, sexualité, et la plupart du temps la religion] ; jugez-moi plutôt sur ce que je fais et choisis de faire ».

On n’a pas choisis d’être blanc ou noir.
On n’a pas choisis d’être hétéro ou homo.
On n’a pas choisis d’être gros ou maigre, handicapé ou valide, petit ou grand.

Heureusement, rien de tout ça n’interdit d’être simplement gentil avec les autres ou ne constitue ni une excuse ni une raison à se comporter comme un connard.

Et oui, ça rejoint totalement la citation de Dumbledore (Dans HP) :

Ce ne sont pas nos aptitudes qui définissent qui nous sommes. Ce sont nos choix.

Ou encore celle de Sirius Black (dans HP encore) :

Il y a une part de lumière et d'ombre en chacun de nous. Ce qui compte c'est celle que l'on choisit de montrer dans nos actes, ça c'est ce que l'on est vraiment.

Ou encore celle de Mewtwo (dans pokémon) :

Ce ne sont pas les circonstances de la naissance qui importe, mais c'est ce que l'on fait du don de la vie qui détermine qui nous sommes.

— (permalink)

Enquête Barbe Noire historique - YouTube

samedi 13 juin 2020 à 13:18

Un gros et beau travail d’enquête de Oisifologie, une chaîne toute récente, mais très prometteuse. Le style est proche de l’excellente chaîne Les Revues du Monde.

Concernant les Pyrates eux-mêmes, et surtout le fait qu’ils n’étaient probablement pas (tous) des diables sanguinaires, allant même parfois jusqu’à incorporer des idées démocratiques et sociales sur leur vaisseau, ça rejoint ce que je disais dans mon article sur le Code des Pirates.

Ceux qui connaissent (et aiment ?) la saga cinématographique Pirates des Caraïbes, le fait que Barbe Noir soit quelqu’un de lettré, éduqué et d’une origine aisée se retrouve énormément dans le personnage de Barbossa.
Après tout, dès le premier film, c’est l’un des rares à employer des mots compliqués (sa première réplique à Elisabeth, par exemple), et dans le cinquième film, maintenant qu’il a fait fortune, il se la coule douce dans une ambiance de noblesse entourée de musique classique, d’or et de nouriture abondante (tout en conservant un décor rempli crânes de morts et ses manies à l’hygiène comique, comme se gratter la tête avec sa fourchette).
Dans le quatrième film, il adopte également une tenue convenable en présence du roi, là où le Capitain Jack Sparrow reste… lui-même :-).

Dans le cinquième film de nouveau, il montre aussi qu’il était éduqué, scientifique et connaît son astronomie, ce qui est plutôt remarquable !

(Oui, Barbossa est mon personnage préféré !)


— (permalink)

Clément Lanot sur Twitter : "Menottes jettées au sol devant la préfecture de police de Bobigny. Les policiers en colère estiment ne plus avoir les moyens d’interpeller les correctement suite aux annonces de Castaner. https://t.co/TpGDPcPwWB" / Twitter

vendredi 12 juin 2020 à 15:20

Castaner : « Supprimons le racisme, et interdisons à la police les gestes qui tuent ».
La police : se met en grève et manifeste.

Au moins la dernière barrière qui protégeait Macron de tous ceux qu’il a mis en collère est en train de tomber. Ça promet deux fêtes nationales cette année :D


— (permalink)

200 000 euros d’hébergement pour StopCovid : Anticor saisit le parquet national financier - Next INpact

vendredi 12 juin 2020 à 06:50

Putain c'est reparti avec ces montants astronomiques façon france.fr.

C'est qui déjà le prestataire ? Microsoft ? Orange ? Bref, un pote à Macaron, non ?
C'est sûr que c'est pas un des C.H.A.T.O.N.S.

Oh et ce montant... C'est tous les mois.

Je veux bien qu'il faut un minimum de structure, mais 100 à 300 k€/mois c'est le coût du datacenter tout entier, pas juste une prestation !


— (permalink)

Paquets AppImage, Snap et Flatpak : quels avantages, inconvénients et différences ?

jeudi 11 juin 2020 à 05:55
[...] la gestion des paquets sur les systèmes Linux répond aux spécificités de chaque distribution. Les deux formats les plus courants, deb et rpm, ont ainsi leurs particularités et visent des familles d'OS différentes. [...] Il peut y avoir conflit, chaque mise à jour du système ou d’un seul composant devant être testée aussi bien par les développeurs d’un système que ceux d’une application.
C'est là qu'AppImage, Flatpak et Snap entrent en scène. Leur avantage ? Ils fournissent des paquets contenant tout le nécessaire à une application, sans avoir à gérer les particularités de chaque système. Il faut simplement que ces derniers gèrent ces approches, qui se veulent ainsi « agnostiques ».

Donc si je comprends bien, les dév, las de devoir supporter deux systèmes de paquets pour convenir à tout le monde, doivent désormais en supporter trois.

Oui, c'est logique... dans un univers parallèle.


— (permalink)

Retour d'expérience - à QuouaHⓒ ça peut servir un compteur connecté - Arfy'z tranche du Net

lundi 8 juin 2020 à 12:16

Ah mais la domotique n'est pas mauvaise en soi : le problème c'est quand on doit passer par un service externe pour que ça marche (et donc dépendre de leur compétence technique, leur solidité financière, leur bon vouloir et leur éthique) et que ce service enregistre tout et vend les données.
Pour le coup ton service des eaux est cool. Mais ils auraient pu aussi bien dispatcher un vendeur de solution réparation de compteur d'eau avec qui ils sont partenaires.

Idéalement, un compteur connecté à ton PC à toi et uniquement ton PC, avec un service en arrive plan qui lève une notif dès qu'il y' a une anomalie, ça ferait la même chose, sans les problèmes de vie privée et autre.

Je rêve d'une interface sur une tablette sur laquelle je contrôle tout. Mais j'ai pas envie que mes données partent partout en ligne, ni de dépendre d'un service externe et de sa disponibilité.

À la limite, un petit raspberry Pi qui commande de simples relais électroniques et capte les données à partir de sondes variétés, ça serait l'idéal.


— (permalink)

Pourquoi cette nouvelle batterie au sodium est un vrai pas en avant

samedi 6 juin 2020 à 17:48

Ça existe déjà.

Elles sont moins capacitives que le Li-Ion et aussi nettement plus lourdes : la masse atomique du sodium est 23, contre 7 pour le lithium.

En revanche, quand l’espace de stockage et la masse n’est pas un problème, on peut utiliser des batteries au sodium et économiser le lithium pour les appareils nomades (smartphones, voitures…).

Le sodium a cet incroyable avantage d’être disponible directement en quantités virtuellement infinies dans les océans sous la forme de sel de mer. Sans même compter les déserts et les mines de sel qu’on trouve également.

Donc rien n’empêche d’avoir un sous-sol ou un étage dans un immeuble ou un parking rempli de batteries au sodium et qui stockent le surplus de la production d’électricité et la délivrent au besoin.


— (permalink)

ComSciComCa sur Twitter : "#LT 2️⃣ On utilis d’un phénomène chimique, mais on va l’utiliser pour illustrer autre chose. Par exemple, je peux utiliser l’effet du salting out pour expliquer la synthèse soustractive des couleurs de manière réversible : comment mélanger deux couleurs en donne une autre. https://t.co/n4WsZu0etZ" / Twitter

samedi 6 juin 2020 à 13:21

Ça c’est joli !

Utiliser du sel pour réduire la solubilité d’un des colorants du mélange et permettre la séparation. Magnifique.


— (permalink)

Zombies Ate My Pirate Ship - Alestorm - YouTube

jeudi 4 juin 2020 à 21:49

Le nouvel album d’Alestorm est sorti :-D

Cette chanson est pour l’instant ma préférée de l’album, mais globalement je les aime pas mal toutes !


— (permalink)

Ca va, c’est pas trop tard ? | Journalisme Total

jeudi 4 juin 2020 à 18:52

Quoi dire de plus, au fond ?

C’est pourtant simple, comme concept, mais visiblement c’est encore trop difficile pour beaucoup trop de monde.


— (permalink)

StopCovid demande l'accès à la géolocalisation sur Android, mais s'engage à ne pas l'utiliser

mercredi 3 juin 2020 à 20:56

En fait je m'étais trompé dans mon post précédent.
En fait, la demande de permission de géolocalisation est déjà présente dans l'appli.

En gros, acceptez-la dès maintenant, oubliez-la, et soyez pistés dans quelques temps.

=

Sinon : « s'engage à ne pas l'utiliser »

Parce que vous y croyez, vous, dans les engagements du gouvernement ?

=

Quant au "besoin technique" : lol. C'est peut-être vrai, mais l’engagement sera brisé tôt ou tard.
Je n’ai absolument aucun doute sur une chose : s’il est techniquement possible de faire quelque chose, alors ça sera mis en pratique à un moment donné.

Si cette application demande la localisation et que vous acceptez, alors rien, absolument rien, ne les empêche de faire une mise-à-jour qui inclut des relevés GPS et les envoie sur les serveurs du gouvernement, ou sur n’importe quel serveur tiers (vu qu’ils ont aussi accès au réseau).

Via


— (permalink)

Faut-il ou non installer « StopCovid » ? Le débat résumé en une conversation SMS

mercredi 3 juin 2020 à 17:56

J’aime bien cette réplique :

Bob : Au fond, je comprends pas pourquoi tu es si opposée à StopCovid. Tu donnes déjà tout à Google ou Facebook !
Alice : Je n'en peux plus de cet argument ! Depuis quand Google ou Facebook peut me mettre en prison ? M'empêcher de me déplacer, de me réunir avec mes amis ou de sortir de chez moi ? Je suis très méfiante vis-à-vis de ces entreprises, et je le suis aussi de l'Etat, qui a, encore heureux, des pouvoirs bien plus grands que ces boîtes. Ce n'est pas incompatible.

Ça ne dit pas qu’il faut laisser les Gafam tout pomper (au fond ils ont un pouvoir financier, psychologique (et pas juste ça) absolument énorme), mais — encore heureux — ils ne peuvent pas vous enfermer chez vous ou en taule durant 3 jours sans boire parce que vous êtes un journaliste ou que vous étiez au mauvais endroit au mauvais moment.

Le reste de la "discussion" est plutôt intéressante.

En ce qui me concerne, je ne vais pas l’installer. Déjà parce que j’ai pas envie d’allumer le bluetooth h24, mais aussi parce qu’une fois qu’elle sera installée, ils peuvent la mettre à jour et ajouter des droits (géoloc, fichiers, contacts…) qu’ils n’auraient pas au départ et qu’on n’aurait jamais accepté autrement qu’au compte goutte.

On voit d’ailleurs ce que ça a donné aux USA : maintenant que les gens l’ont installé, c’est utilisé pour traquer tout le monde.

Ce n’est parce qu’il s’agit d’une situation d’urgence sanitaire qu’il faut accepter aveuglément tout ce qu’on aurait (et avons) refusé durant l’état d’urgence terroriste (oui je compare les deux situations !).

En tout cas, pas tant que ça ne sera pas obligatoire (c’était dire encore 2~3 semaines, à la louche).


— (permalink)

Internet Archive attaqué pour contrefaçon par des éditeurs de livres

mardi 2 juin 2020 à 21:28

#copyreich


— (permalink)

Notre Système solaire pourrait être le résultat d’une collision galactique

lundi 1 juin 2020 à 17:14

Donc on pourrait en fait être des aliens pour "notre" propre galaxie O_o


— (permalink)

Minnesota Public Safety Commissioner John Harrington says they've begun contact tracing arrestees. - twitter.com

lundi 1 juin 2020 à 06:31

Et vous pensez encore que la France se retiendra d'utiliser #StopCovid contre les gilets-jaunes, les blouses-blanches ou n'importe quelle autre manif ?

Un jour, l'appli changera de nom, deviendra obligatoire et nominative.

Chine, Usa, Singapour... Un a un les pays retournent cette application contre leur population. On y passera.


— (permalink)

Wolfgang Amadeus Mozart - Piano Concerto No. 21 - Andante - YouTube

samedi 30 mai 2020 à 14:34

Suis-je le seul à y trouver des airs de musique de jeux pokémon de DS/3DS (DP, XY, etc.) ?


— (permalink)

100 Year Old Healing Tesla Coil (Violet Ray) - YouTube

samedi 30 mai 2020 à 12:30

Les années 1920 c’était quand-même spécial :

This is a 50 000 volt pocket Tesla coil with plasma tubes. They tend to be found in… adult stores

Mais je crois que peu de choses ont changées un siècle plus tard.


— (permalink)

Démontée, la clé 5GBioShield à 315 euros ne renferme qu’une clé USB de 128 Mo avec un autocollant - Next INpact

vendredi 29 mai 2020 à 12:44

Haha !

Vous vous souvenez de la clé avec « catalyseur holographique quantique pour l’équilibre et l’harmonisation des effets nocifs du rayonnement électrique déséquilibré » vendue 315 euros ?

Ben en fait ce n’est qu’une clé USB de 128 Mo avec un autocollant. Cela n’étonnera personne.

Ah et oui : ce sont bien des clés de 128 mégaoctets, pas gigaoctets :D


— (permalink)