PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant links

Site original : le hollandais volant links

⇐ retour index

Foreshadow : de nouvelles failles de sécurité affectent les CPU Intel | Silicon

jeudi 16 août 2018 à 18:27

Hop, encore une faille chez Intel.


— (permalink)

Lego commercialise ses premièes briques en canne à sucre

jeudi 16 août 2018 à 14:22

Y'a quelques années ils ont rompu leur contrat historique avec Shell. Maintenant, ça.
C'est bien, Lego :)


— (permalink)

Please remove adobe-flashplugins from mint-meta-codecs-core - Linux Mint Forums

mercredi 15 août 2018 à 19:03

Dans Linux-Mint 19, le plugin flash est installé par défaut dans le paquet adobe-flashplugin, et il est rattaché à un paquet essentiel, mint-meta-codecs.

Supprimer le premier paquet demande de virer le second, qui contient aussi tous les autres codecs. Or, certains programmes ont besoin de ces codecs, donc ils demandent également à être supprimés.

Au final, si on supprime Flash, on supprime VLC, Rythmbox, tous les lecteurs video/audio… bref, un cauchemar (merci les dépendances à la con).

Flash est une merde pleine de failles, c’est pour ça que je VEUX le désactiver.

Dans Firefox, il faut aller dans about:addons, aller sur « plugins » et mettre « ne jamais activer » pour Flash.

Mais bon, le plugin est toujours là et possiblement activable.
Du coup, je fais ça :

sudo mv /usr/lib/adobe-flashplugin/libflashplayer.so  /usr/lib/adobe-flashplugin/libflashplayer.so.BAK
sudo mv  /usr/lib/adobe-flashplugin/libpepflashplayer.so  /usr/lib/adobe-flashplugin/libpepflashplayer.so.BAK

Ceci désactive totalement dans Firefox (qui ne trouve plus les fichiers) sans les supprimer du PC (je préfère les garder au cas où, en cas de pépin dans APT par exemple).

La manip inverse :

sudo mv /usr/lib/adobe-flashplugin/libflashplayer.so.BAK  /usr/lib/adobe-flashplugin/libflashplayer.so && sudo mv  /usr/lib/adobe-flashplugin/libpepflashplayer.so.BAK  /usr/lib/adobe-flashplugin/libpepflashplayer.so

— (permalink)

A Deadly 18th Century Disease Is Making a Comeback in Some of The World's Richest Countries

mercredi 15 août 2018 à 14:42

Le scorbut est de retour aussi...
Ça c'est pas à cause des anti-vax, mais de la malbouffe : elle traduit un manque de vitamine C.

D'ailleurs, le nom de la vitamine C est "acide ascorbique" : "a" pour le privatif et "scorbique" de "scorbut".

Bref, mangez des fruits, mais pas forcément ceux qu'on pense : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Vitamine_C

Par ailleurs, vous lirez Wiki, mais la vitamine C n'empêche pas de dormir (comme le ferait la caféine).
C'est plutôt le sucre contenu dans les fruits associés à la vitamine C qui nous excitent, nous réchauffe et nous empêchent de s'endormir (l'orange et la pomme sont largement plus sucrées que les fraises, mais sont aussi bien plus acides, d'où cette impression de moins sucré).


— (permalink)

image - 640x1800px

mercredi 15 août 2018 à 13:25

Pfeuh, le café c’est pas bon.

Y a que le thé de vrai.
Avec du suuuuucre.


— (permalink)

"Know Where You Stand" by Seth Tara | PHOTOGRAPHIZE.CO | BLOG

mardi 14 août 2018 à 17:32

Imaginez vous vous promenez quelque part : vous ne vous êtes jamais demandé ce qui s’est passé à cet endroit exact durant l’Histoire ?

Cette série de photographies fait exactement ça : elle combine des clichés actuels (typiquement des photos trouvable sur Facebook ou Instagram) et y incruste des photos historiques prises exactement au même endroit.

Le résultat est assez chouette et pousse à réfléchir…

--

Dans mon ancien lycée, je me souviens qu’il y avait un ascenseur, qui, si on sautait au bon moment quand il descendait, ça tirait sur le câble et la cage descendaient plus bas que le plancher. On voyait alors une partie du mur plein d’inscriptions datées…

J’étais dans un des plus vieux lycées de France (plus de 200 ans), avec des escaliers d’époque, tout ça, et évidemment des inscriptions un peu partout.
Je me souviens aussi d’une plaque commémorant les personnes fusillées durant la guerre, contre un mur du lycée.

Ce genre de chose m’a toujours fait un drôle d’effet : se trouver là où d’autres se sont trouvés, des années, des décennies avant moi…

Même chose pour les arbres : pensez-y la prochaine fois que vous voyez un vieux chêne dont le tronc fait >1 mètre de diamètre : l’arbre a probablement plus de 500 ans. Il est peut-être même sorti de terre avant que l’Amérique ne soit redécouverte.


— (permalink)

Le gouvernement veut atteindre 100 % de plastique recyclé d'ici à 2025 grâce à un bonus-malus pour les consommateurs

mardi 14 août 2018 à 16:37

« 2025 »

Bah.

Si ça avait été un vrai défit politique, ils l’auraient fait avant la fin du quinquénat. Mais vous remarquerez qu’à chaque fois qu’ils proposent un truc, c’est jamais avant la fin du mandat (et pas juste ce gouvernement là : tout le monde, tout le temps, partout). C’est pratique : comme ça, s’ils n’y arrivent pas, ils peuvent toujours dire « c’est pas ma faute ».
Faites-y attention, quand ils proposent des dates comme ça.

(et qu’on me fasse pas croire que ce n’est pas possible techniquement d’y arriver avant : ils ont bien changé la vitesse sur la route en l’espace de quelques mois, et la loi travail c’est pareil : ça a été adopté en moins de 6 mois…)

Ah et puis c’est malin : « grâce à un bonus-malus pour les consommateurs »…
Donc c’est nous qui allons payer, et dans tous les cas :
— soit on a du plastique neuf (non recyclé), pas cher, mais avec un gros malus ;
— soit on a du plastique recyclé, donc cher (collecte, transport, lavage, traitement, recyclage), sans malus.

Mais bon, faut bien combler le manque à gagner de l’ISF & Co (surtout que d’ici là, ils auront bien cassé une ou deux assiettes à l’Élysée, dont faudra renouveler le service tout entier).


— (permalink)

La France confrontée à une pénurie de saisonniers

mardi 14 août 2018 à 16:36

Une pénurie de gens ça n’existe pas.
Des salaires trop bas, si.

Proposez des vrais salaires et vous verrez, des saisonniers y en aura plein. Alors arrêtez de pleurer.


— (permalink)

Bethesda interdit la revente d’un jeu d'occasion et menace de poursuites | Journal du Geek

mardi 14 août 2018 à 16:30

Imaginez que le constructeur de votre voiture vous interdit de revendre votre voiture quand vous décidez de la changer, et vous menace de poursuites quand vous publiez une annonce sur leboncoin.

Bah voilà.

(PS : et qu’en plus, quand ça fait scandale, ils sortent « ah mais non, heu, en fait, c’est pour protéger l’acheteur, je crois, un ptit peu »).

ÉDIT : oui j’ai lu l’article, et en réalité l’éditeur n’accepte pas que le jeu soit revendu hors de ses circuits (le jeu est indiqué comme neuf et apparemment il était toujours sous blister, donc effectivement neuf car jamais servi et même pas déballé).

Je me permet de plus de faire l’hypothèse que l’éditeur a donc trouvé ça comme excuse pour ne pas qu’on fasse l’amalgame que j’ai fait (et donc ne pas se faire allumer grâce à une pirouette). Ceci n’est qu’une hypothèse ne veut absolument rien dire.

Par contre, si on voit plus loin que l’article, on sait que l’idée d’interdire les jeux d’occasion existe chez les constructeurs et les éditeur :

Chez Sony : http://www.gameblog.fr/blogs/dopamine/p_98605_sony-interdit-la-revente-de-jeux-sur-playstation-4 (plus ou moins appliqué)

Chez Crosoft : http://www.lefigaro.fr/jeux-video/2013/06/20/03019-20130620ARTFIG00396-xbox-one-face-a-la-colere-des-joueurs-microsoft-fait-marche-arriere.php (retirée face à la grogne des joueurs)

Pour le moment, le porte feuille des joueurs permet encore de peser dans les décisions des éditeurs, a posteriori : il faut que ça gronde pour qu’ils se bougent.
Mais je vois bien venir le moment où ça sera « de toute façon quoi qu’on fasse, tu achèteras quand-même alors ta gueule et consomme », surtout si tous les constructeurs et éditeurs ont les mêmes pratiques (entente commerciale ?), et que les éditeurs ne pourront plus utiliser la liberté de revendre des jeux d’occasion comme argument de vente.

Voilà.


— (permalink)

Il y aurait 2 000 milliards de galaxies dans l'Univers - SciencePost

mardi 14 août 2018 à 12:47

— (permalink)

Switch font color for different backgrounds with CSS | CSS-Tricks

mardi 14 août 2018 à 12:07

Génial !
Si votre couleur de background change, il faut adapter votre couleur de texte (fond clair->texte noir et fond sombre->texte blanc).
Cette astuce utilise les calc(), les var(), et autres pour adapter sans aucun JS la couleur en fonction de la couleur de fond.

C'est technique : sur certaines couleurs on doit utiliser la perception plutôt que la vraie couleurs (du bleu 100% est plus foncé qu du jaune 100%),mais ça marche !


— (permalink)

La CJUE rappelle qu’une photo ne peut être pompée d’un site sans autorisation

lundi 13 août 2018 à 16:59

Encore content qu’en france il y a des exceptions : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006278917&cidTexte=LEGITEXT000006069414

L’auteur ne peut interdire :
[…]
Sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source :
[…]
Les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'oeuvre à laquelle elles sont incorporées

— (permalink)

Géolocalisation : focus sur le Wi-Fi RTT (802.11mc), pris en charge par Android 9 Pie

lundi 13 août 2018 à 16:51

Technologiquement, c’est pas mal.

Faut aussi rappeler que le sigle "GPS" en anglais, pour Global Positionning System n’implique pas forcément que ce soit un système satellitaire.

Un truc basé sur du Wifi ou des ondes radio au sol restait un « GPS » à partir du moment où tout le globe serait couvert.


— (permalink)

Open source : l'industrie américaine du cinéma s'associe avec la Fondation Linux

lundi 13 août 2018 à 12:24

« Cool ! »

Bien, maintenant lisez l'article en plus du titre :

pour faciliter et réglementer l'utilisation des logiciels open source dans les industries du cinéma

JE lis quoi ?
Entre autre que bientôt VLC ne sera plus capable de lire des DVD, Blu-ray et autres trucs régies par la MPAA.

Moi, mauvaise langue ?


— (permalink)

Think everyone died young in ancient societies? Think again | Aeon

dimanche 12 août 2018 à 19:18
Mortality rates in traditional populations are high during infancy, before decreasing sharply to remain constant till about 40 years, then mortality rises to peak at about 70. Most individuals remain healthy and vigorous right through their 60s or beyond, until senescence sets in, which is the physical decline where if one cause fails to kill, another will soon strike the mortal blow.

Ok, donc l’idée selon laquelle les populations antiques mourraient à 30 ans est fausse.
En Égypte, Grèce et Rome antique, il est dit qu’il n’était absolument pas rare de vivre jusqu’à 70 ans.

Encore une fois, la moyenne est très basse, mais c’est surtout à cause de la mortalité infantile qui était élevée.

Cependant, même pour l’Égypte antique, on est assez éloigné de l’idée de « cavemen » tel qu’il le décrit au début :

You might have seen the cartoon: two cavemen sitting outside their cave knapping stone tools. One says to the other: ‘Something’s just not right – our air is clean, our water is pure, we all get plenty of exercise, everything we eat is organic and free-range, and yet nobody lives past 30.'

À cette époque, ils étaient déjà sédentaires, avaient l’agriculture et l’élevage.

J’aimerais bien savoir, du coup, si pour les hommes préhistoriques, tout ceci est aussi valable, sachant qu’ils étaient très largement plus dépendant de la présence de nourriture (plantes, animaux…) et qu’ils ne pouvaient pas stocker la bouffe comme il se faisait dans l’antiquité (dans du sel, dans des amphores, ou en le cuisant : le pain, etc, qui se conservent déjà plusieurs jours).

Sans compter le danger : récolter des raisins ou du blé, le tout protégé par des chiens, c’est moins risqué que chasser le mammouth entre les loups.

Du coup, concernant l’argument (que je reprends très souvent d’ailleurs) et qui dit que la technologie, l’hygiène et la médecine moderne (et non les prières et les bains annuels) nous ont rallongé la durée de vie, cet argument donc, tombe… du moins dans l’absolu.

Car l’essence de l’argument subsiste, je pense : la technologie a permis d’augmenter la durée moyenne de vie : la mortalité infantile est très basse aujourd’hui (en particulier dans les pays occidentaux). Et on vit tout de même beaucoup mieux : on est moins malade, et si on l’est, c’est moins longtemps et tomber malade n’est plus une fatalité (on risque rarement d’en mourir).


— (permalink)

Quelle couleur est-il ? - le hollandais volant

dimanche 12 août 2018 à 17:58

[enhanced]

J’ai mis à jour ce gadget.
La page originale mettait directement le HH, MM, SS dans le RVB. Le problème que j’avais déjà noté, c’est que les secondes ne vont que de 0 à 60, et les couleurs de 0 à 255. On restait donc toujours en bas de l’échelle et les couleurs étaient assez sombres. J’avais déjà étendu l’échelle des couleurs. Sur la nouvelle page, ça correspond à la ligne « RGB »

J’ai aussi ajouté deux option :
HSL, où on utilise ce mode de couleur là. Là aussi, c’est sur des échelles étendues.
Ce qui varie le plus ce sont bien-sûr les secondes. Ici, c’est donc la luminosité : chaque minute, on va du noir total au blanc total, en passant par la couleur définie par l’heure avec la saturation (niveau de gris) correspondant aux minutes.

HSL plus coloré : avec HSL, le « H » correspond à un angle (0-360) où chaque angle est une teinte. Dans ce mode, j’ai mis les secondes sur la teinte. Chaque minute, la page balaye toute les teintes. C’est beaucoup plus coloré et en plus, il n’y a plus de brusque changement quand les secondes passent de 59 à 00.
Enfin, pour rester avec des couleurs vives, j’ai restreint l’échelle de la saturation entre 66% et 100% (les couleurs sont donc toujours assez vives) et de la luminosité entre 25% et 75% (ici aussi, donc, on reste sur des couleurs vives : 0%, c’est trop sombre et 100% trop lumineux).

Enjoy :)

Perso j’adore ce truc.
C’est un parfait écran de veille (j’ai ajouté un bouton "plein écran").

Oh et pour les amateurs : j’ai découvert quelques trucs sympa en JS/CSS. Tout est dans le code source, mais un des trucs c’est que même si on affecte une couleur CSS3 en hsl(), le navigateur le convertit automatiquement en rgb(). Du coup, plutôt que de convertir de l’un à l’autre avec des formules de math, il suffit de parser le .computedStyle :D.


— (permalink)

cursor - CSS : Feuilles de style en cascade | MDN

dimanche 12 août 2018 à 15:03

Un truc tout bête qui aide beaucoup dans l’UI et l’UX : les curseurs en CSS.

Plutôt que d’ajouter un spinner en JS ou un GIF qui prend lui-même pas mal de ressources, pour dire « attendez ça charge », mettez plutôt un "cursor: progress" sur la page.

Plutôt que mettre un popup « déplacez le curseur de gauche à droite », ajoutez un simple "cursor: col-resize" ou "cursor: ew-resize".


— (permalink)

CSS3 / JavaScript (no image) color picker

samedi 11 août 2018 à 23:10

En moins de 150 lignes de JS, du CSS, mais aucune image, pour un total de 10 kio.

Mon précédent "color-picker" comptait 5 fichiers JS et 28 images (193 kio).

Certes le truc actuel fait un peu moins (il ne marche que dans un sens) mais ajouter l’autre sens ne prendra pas beaucoup de code en plus.

En plus ceci adaptable à tous les écrans (mais peut-être pas tous les navigateurs, car il utilise pas mal de CSS3 et de JS).


— (permalink)

Study shows global forest loss over past 35 years has been more than offset by new forest growth

samedi 11 août 2018 à 12:32

Malgré la déforestation dans les régions équatoriales, la surface de forêts dans le monde augmente depuis 35 ans.

C’est bien, mais faut pas que ça devienne une excuse pour couper tous les arbres du Brésil ou du Congo.

Et puis les arbres, c’est cool, mais ça ne compte pas les espèces d’arbres, les autres plantes, les oiseaux, les fleurs, les insectes… équatoriales qui disparaissent. La forêt qui repousse en Russie est en Ukraine n’est pas tout à fait la même…


— (permalink)

Six raisons étayées scientifiquement de détester les chats (ou de s’en méfier) – Matronix.fr

jeudi 9 août 2018 à 18:04

M’en fout ! J’aime les chats quand-même \o/


— (permalink)