PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant links

Site original : le hollandais volant links

⇐ retour index

La vérité des jeux de hasard expliquée par les maths. | Nathan Uyttendaele | TEDxUCLouvain – YouTube – Matronix.fr

jeudi 7 mars 2019 à 23:35

C’est Nathan Uyttendaele, celui qui fait « La statistique expliquée à mon chat ».

Là il explique les jeux du hasard. Ça dure 6 minutes, je vous invite à regarder, surtout pour la conclusion… étonnante !


— (permalink)

2018 on the web

jeudi 7 mars 2019 à 16:24

Ah ! Quelqu’un a fait une vidéo de toutes ces merdes :-D

Le pire c’est que c’est trop ça…

Ça me donnerait presque envie de prendre un domaine du genre « worstwebsiteever.fuck » et de mettre tout ça en place xD


— (permalink)

Le progressiste | Grise Bouille

jeudi 7 mars 2019 à 12:30

J’imagine que toute ressemblance avec la vérité est fortuite ?

Sinon je suis plutôt d’accord : débattre ? de quoi ? Si c’est pour qu’au final la pouvoir reste là où il est actuellement, c’est inutile.

Et de l’aveu même d’Edouard Philippe, c’est ce qu’il va se passer : il se demande déjà comment faire passer la pilule auprès du peuple vu qu’ils comptent se torcher avec les idées proposées par les gilets-jaunes.

Sinon, histoire de déprimer un peu plus :

les entreprises n’ont même plus honte de demander des esclaves
Macron parle de « renverser l’ancien monde »… en attendant, les anciens repris de justice reviennent en force (lui, Juppé et autres)
la police ne protège plus personne, si ce n’est les banques (ah et on a retrouvé des restes d’animaux dans les lances à eau anti manifestants, j’ai perdu le lien…)
– après l’UE, la CIDH et Amnesty Internationnal, voilà l’ONU qui demande à la France de se calmer dans la violence policière (et Castaner qui s’en offusque, démentant toujours tout ce qui se passe, depuis son « haut château »).

ÉDIT : le lien pour les restes d’animaux dans l’eau : https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/10/01/des-restes-d-animaux-dans-les-canons-a-eau-utilises-contre-des-manifestants-le-1er-mai_5362758_1653578.html (merci à Kleim !)


— (permalink)

font-feature-settings - CSS : Feuilles de style en cascade | MDN

jeudi 7 mars 2019 à 11:08

Encore un petit bout de CSS sympa. En particulier le "tnum" qui permet d’aligner les chiffres verticalement :


1,23
2,34
3,45

Ici, par exemple, ça alignerait les unités les unes sous les autres, comme les dixièmes, les centièmes.

Par contre, je ne vois pas l’intérêt par rapport à une police à chasse fixe, et ceci ne fonctionne que pour les polices OpenType.

Peut-être en combinaison de l’unité 'ch' ?


— (permalink)

[PWA] fetch-serviceworkers.png (image) - 1354x1577px

mercredi 6 mars 2019 à 18:27

Les Services Workers JS sont pratiques, mais bordel que c’est chiant à débugguer !

Je suis obligé de mettre des console.log() à toutes les lignes pour savoir ce qui se passe :o

Ici, c’est *juste* la fonction qui intercepte les requêtes réseau de la page (toutes les requêtes : XHR, mais aussi les fichiers scripts, les CSS, les fonts, les background-image()…).

La fonction permet de voir :
– si une requête doit être mise en cache (fichier, image) ou pas (requête de type json/ajax).
– si elle doit être mise en cache, alors on regarde si le fichier s’y trouve. Si oui ? retourne le fichier. Si non ? fait une connexion réseau. La connexion, fonctionne-t-elle ? Si oui : récupère la réponse et la met en cache, puis retourne la réponse. Si non, emet une erreur.

Le truc c’est que pour que le script puisse prétendre être une bonne PWA, aucune requête ne doit finir sur une erreur (404 ou autre). Si l’app est offline, la requête ne marchera pas, mais l’erreur doit être gérée (normale, me diriez-vous, mais c’est assez lourd quand-même).

Autrement, une fois qu’on a notre fonction, comme ça, c’est à peu près tout ce qu’il faut pour transformer n’importe quelle page web en PWA avec capacité de faire du offline (du moment qu’on séparre bien le shell de la page des données, d’où l’intérêt de travailler avec des requêtes Ajax qui envoie des données (json ou xml, html…) qui sont ensuite incorporées dans la page.

Le rendu est spectaculaire et 'achement rapide.

Regardez sur le site de Stéphanie Walter (sous Firefox) : c’est rapide comme l’éclair ! https://stephaniewalter.design/

Et pour cause : la gestion du cache est gérée par la page web (le service-worker) : il suffit de naviguer quelques pages pour que toutes les données soient mises en cache et après c’est super rapide : seulement 14 ko de données sont transférées pour la page d’accueil !

Et normalement ça fonctionne aussi en offline.

Oui, le navigateur a son propre cache… mais il est imprévisible, d’une part, et d’autre part il y a toujours des requêtes réseau de faites, qui vérifient si les cookies sont bons, si les ETAG sont modifiées, si le fichier n’a pas changé, etc.

Ici, les requêtes réseaux sont interceptées par le Service Worker.

Bien-sûr, ce n’est pas une raison pour se lâcher et arrêter d’optimiser ses pages : cette rapidité doit servir à permettre un usage offline du site (c’est pratique pour lecteur RSS en JS par exemple). J’ajoute simplement le raccourcis sur le bureau android (ou iOS, ou Windows 10 comme "webapp") et c’est bon !

Si je suis en ligne, il rapatrie les données mises à jour, autrement il utilise ce qu’il possède en cache.

En plus, les navigateurs utilisent des bases de données locales pour les données en cache : on peut donc très bien utiliser des BDD pour nos données (pas besoin de rester au JSON/XML).


— (permalink)

Redesigning Github repository page @ tonsky.me

mercredi 6 mars 2019 à 16:37

Une proposition pour refaire le thème de Github.

Y a un peu de tout qui a été revisité : placement des éléments, taille des blocs, couleurs, pertinence de certains informations…

C’est vraiment pas mal. Espérons que Microsoft prenne en compte tout ça.


— (permalink)

Dick At Your Door | Send A Chocolate Dick to Anyone – Funny Gag Gifts and Pranks

mercredi 6 mars 2019 à 14:43

Pour 20 $ (fdpout), on peut envoyer un pénis en chocolat à quelqu’un, de façon anonyme (différentes couleurs de chocolat, et ils proposent aussi une grosse merde en chocolat)

Dans le genre, y a aussi le service pour envoyer, pour 13 € (fdpin), de la bouse parmi une sélection d’animaux, à quelqu’un : https://www.shitexpress.com/ (j’aime beaucoup le nom : « shit-express »).

(C’est beau internet <3)


— (permalink)

40% des start-up européennes d'intelligence artificielle n'utilisent pas d'intelligence artificielle

mercredi 6 mars 2019 à 14:07

C’est tout ? 40 % ?

De toute façon, faudrait déjà avoir une définition claire et définie d’intelligence artificielle.
Faudrait déjà avoir une définition claire et définie d’intelligence.


— (permalink)

:empty - CSS : Feuilles de style en cascade | MDN

mercredi 6 mars 2019 à 00:30

C’est tellement pratique ça !

Par exemple, je mets un <div id="error"></div> sur ma page, et si y a une erreur, JS/AJAX met l’erreur dedans. Si y a pas d’erreur, le nœud reste vide.

Ben suffit de faire ça :
#error { background: red }
#error:empty { display: none;}

Pas d’erreur ? Le nœud est vide, il est caché.
Une erreur ? Le nœud n’est pas vide, il s’affiche.

Pas besoin de s’emmerder à ajouter du JS pour faire des if/else, ni d’ajouter une classe, ni d’ajouter un nœud dynamiquement ou de le virer en cas d’absence d’erreur.

Si le code est conçu correctement, une erreur vide c’est une chaîne vide, et donc le :empty reste valable.

Vraiment, en plus de grid/flex (qui sont des grosses nouveautés du CSS), ce genre de petits truc est sympa aussi.

Même remarque pour le ":placeholder-shown" (sur un input/textarea). Il permet de contourner le "bug" qui fait qu’on peut pas utiliser de « input[value=""] » car la valeur détectée par CSS est celle de la source HTML, pas celle du DOM, et ajouter du texte dans un champ ne déclenche pas ce sélecteur CSS.

Et bien d’autres…


— (permalink)

Puy-de-Dôme : une battue organisée ce mercredi pour aider à retrouver le panda roux à Ardes-sur-Couze

mercredi 6 mars 2019 à 00:26

Ils ont été voir dans /etc/* ?
C’est le premier résultat de locate firefox

Ouais, je sais, je code trop en ce moment :-(


— (permalink)

Power Saver Scam EXPOSED! - YouTube

mardi 5 mars 2019 à 18:16

Il y a sur le marché des petits boîtiers à mettre dans une prise électrique et qui — soi disant — vous feront faire des économies d’électricité. Il est dit qu’ils appliquent un correcteur de phase destiné à tirer un plus grand profit du signal électrique apporté par le réseau.

En fait, selon l’appareil électrique, il existe un déphasage entre la consommation de courant et les pics de tension. Pour une résistance, les deux signaux sont en phase, par exemple, alors que pour une induction (moteur électrique, bref une bobine), la tension s’établit avant le courant.

Or, quand le signal est déphasé, la puissance utile par l’appareil est réduite : la puissance étant I×U, si les deux n’ont pas leur maximum en même temps, la puissance utile n’est pas non plus à son maximum.

Ce petit boîtier permet de pré-déphaser le signal afin que les appareils à moteur utilisent un signal qui est bien correctement phasé, et donc tirent davantage de puissance utile (rotation, si c’est un moteur) avec une consommation donnée.

En soit, oui, ça marche : le boîtier contient un gros condensateur, qui lui permet d’avancer le courant sur la tension…

… sauf que…

Pour les particuliers, cette perte liée au déphasage ne nous est pas même facturée par l’entreprise qui vous vend l’électricité (EDF, par exemple) ! Seule est facturée ce qu’on utilise réellement.
Il n’y a que pour les entreprises que EDF fera une facturation spéciale, si cette entreprise utilise beaucoup de machines électriques, par exemple, et où la différence entre la puissance réelle et la puissance apparente est significative.

Par ailleurs, la plupart des appareils électriques inductifs (qui ont une bobine : ventilateur, sèche-cheveux, lave-linge…) ont déjà un circuit intégré (généralement un simple condensateur) pour corriger le déphasage. Ce n’est pas pour nous, clients d’EDF, mais pour EDF lui-même : s’ils ne facturent pas cette « perte » au client, elle existe bien et ce sont eux qui l’absorbent.

Non seulement le boîtier est inutile juste pour ça, mais en plus le boîtier consomme lui-même un peu de courant !

Donc il aggrave la situation !

Bref, si vous trouvez ces trucs là : n’achetez pas

… tout comme les ionisateurs d’air
… tout comme les lampes ionisantes
… tout comme les purificateurs d’eau
… tout comme les logiciels qui libèrent de la ram
… tout comme les applications qui ferment vos applications de fond
… tout comme l’essence du style « excellium » (inutile pour le commun des mortels)


— (permalink)

How Freight Trains Connect the World - YouTube

mardi 5 mars 2019 à 17:33

Cette chaîne est tellement cool…

Des trains de fret de 4 km de long qui voyagent des milliers de km à travers les USA et le Canada… Comment ça doit être sympa de conduire ça *_*

#sheldonCooperInside


— (permalink)

⚡️ LA MALÉDICTION DE BROCÉLIANDE racontée aux enfants - Feat Rendez-vous contes - 2/2 - YouTube

mardi 5 mars 2019 à 12:28

Ça donne envie d’aller visiter tout ça en Bretagne :3


— (permalink)

Le Pharmachien sur Twitter : "Le sujet des injections de vitamine C est de retour dans l'actualité, donc revoici mon article à ce sujet (avec une petite mise à jour à la fin) :https://t.co/Oty2VtzY9X"

lundi 4 mars 2019 à 22:45

Le Pharmachien dénonce la pratique qui consiste à faire des injections de vitamine C pour guérir du cancer (plot twist : oui c’est aussi inutile que ça en a l’air, et ça pourrait même être dangereux…).

Son article : http://lepharmachien.com/injections-vitamine-c/

La réaction de la part de la religion « pseudo-médecine » ne s’est pas fait attendre :

Source : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1495147063951839&id=195479737251918

Je reçois présentement une série de menaces, d'attaques et de tentatives d'intimidation que je ne peux ignorer.

Les personnes impliquées : des gens qui soutiennent la cause de la vitamine C injectable pour le cancer au Québec.

Mon crime : avoir écrit un article (http://lepharmachien.com/injections-vitamine-c/) qui fait état des connaissances scientifiques actuelles au sujet de la vitamine C injectable, et avoir émis certains doutes quant à une démarche politique de la Coalition Avenir Québec (Youri Chassin - Député de Saint-Jérôme) en ce sens.

Plus spécifiquement, ces personnes :

- Se sont fixé pour objectif de me « régler [mon] cas » et de me « faire perdre [mon] émission ».
- Écrivent à mon diffuseur, Radio-Canada, et au Fonds Telus, qui finance ma série télé. J'ai dû m'expliquer avec eux à ce sujet samedi d’ailleurs.
- Ont publié l'adresse d'un de mes lieux de travail (ce qu'on appelle du « doxxing », i.e. publier en ligne les coordonnées d'une personne virtuelle).
- Incitent les gens à porter plainte « massivement » à mon Ordre professionnel.
- Suggèrent de boycotter les livres de ma conjointe (les qualifiant d'ailleurs de « torchons ») et lui écrivent à cet effet, alors qu'elle n'a absolument rien à voir là-dedans.

Voilà…

Et il poursuit sur son point de vu personnel sur cette situation :

Sachez que je prends ces menaces professionnelles et personnelles très au sérieux.

Et ces stratégies d'intimidation, je les connais bien : ce sont les mêmes qui ont été bien documentées comme les armes de prédilection du mouvement anti-vaccins aux États-Unis, soit 1) décrédibiliser les opposants auprès de leurs employeurs; 2) révéler leur adresse (« doxxing ») et 3) s'en prendre à leur famille et à leurs proches. Le but : faire peur, faire taire.

Je comprends que mon implication dans le dossier de la vitamine C ne plaît pas à tout le monde. Mais on devrait être capables d'être en désaccord sans que ça génère ce type de comportements inquiétants. Ce n'est PAS normal.

Pour ceux et celles qui prétendent que je « m’acharne » ou que « j’harcèle » qui que ce soit, sachez que je ne commente pratiquement jamais ce dossier ailleurs que sous mon article à ce sujet, où tous mes propos sont colligés sous forme de mises à jour bien documentées et de commentaires. Bref, tout ce que je dis est public et facilement accessible, donc vous pouvez facilement constater par vous-mêmes ce qu'il en est.

La seule conversation que j’ai eue en privé en est une avec l’initiatrice de la pétition en 2018. Par souci de transparence, vu les circonstances exceptionnelles et vu qu’elle fait malheureusement partie du groupe en question, vous retrouverez cette conversation dès maintenant en intégralité sur mon site web, dans la dernière mise à jour de l'article sur la vitamine C injectable. Je vous laisse juger des attitudes et intentions de chacun à partir de cette dernière.

Hier soir, j'ai senti que j'avais atteint la limite de ce que je suis capable de prendre psychologiquement dans cette affaire. Donc si vous jugez, comme moi, que le lobbying politique actuel quant au dossier de la vitamine C injectable mérite une attention plus soutenue de la communauté scientifique et médicale, je vous invite à vous faire entendre. Car moi, j'ai besoin d'une pause.

Oui, ils/elles ont gagné en ce sens.

P.S. Je vous épargne évidemment les pages et les pages d'insultes, où on me souhaite entre autres d'avoir un cancer, où on rit de mes problèmes de fertilité avec ma conjointe, où on me dit que j'ai besoin de « la p'tite pilule bleue », où on me dit que je suis « s’ul bord de mourir », etc.

P.P.S. Aux personnes concernées, les commentaires disparaissent rapidement, mais des gentil/les lecteurs/trices m’ont envoyé toutes les captures d'écran. Sachez que je les garde au cas où je dois prendre les mesures légales nécessaires pour que ça cesse.

:/

Le truc le plus parlant dans cette histoire :

P.P.P.S. On me demande souvent pourquoi il n'y a pas plus de scientifiques qui s'impliquent en communication et en vulgarisation auprès du grand public. Voilà pourquoi.

Je confirme : je sais de quoi il parle.
On n’a pas été jusqu’à menacer ma famille et faire chanter mon employeur, mais j’ai déjà reçu insultes, menaces, tentatives d’intrusion sur mon site… sur ce que j’ai pu dire, y compris sur des sujets scientifiques

L’on sait ainsi depuis longtemps que je suis payé par Areva pour promouvoir la technologie du nucléaire par exemple, et que General Motors, PSA et Toyota et Lada me financent pour que je puisse décrédibiliser les vidéos des super-innovations que sont les moteurs à énergie libre, les voitures à eau et autres cafetière à énergie du vide quantique de l’hyperespace magnétique.

Bref, les vulgarisateurs en tout genre, les chercheurs, les scientifiques, les professionnels de la santé et d’autres font leur possibles pour rendre le monde moins bête. Just saying. Beaucoup se moquent bien du fric.

Parfois j’aimerais que tout ce monde se mette en grève et laisse crever dans leur vomi ces incapables du cerveau, histoire que les autres voient « ah ben si, finalement ils servent à quelque chose, on devrait peut-être faire confiance à la science, vous pensez pas ? ».

Mais bon… tout ça c’est ce qui arrive quand ceux qui décident où va l’argent (le nerf de la guerre malgré tout) n’ont aucune connaissance scientifique et sortent tous des mêmes écoles de loi, de politique ou d’administration…


— (permalink)

CSS Selectors Cheatsheet - FrontEnd30

lundi 4 mars 2019 à 17:43

Un petit quiz/jeu sur les sélecteurs CSS : c’est bien foutu, ça permet bien de voir.


— (permalink)

Fiscalité : comment la France perd des milliards d'euros avec la fraude à la TVA - Budget fiscalité

lundi 4 mars 2019 à 17:12

Et sinon, l’évasion fiscale des milliardaires et des entreprises est de 100 milliards, donc environ 5x plus. Changez pas de sujet, svp.


— (permalink)

« Un appel au réveil » : l’Unicef s’alarme du retour de la rougeole

dimanche 3 mars 2019 à 19:03

En fait, ne pas se faire vacciner dans un pays où c’est entièrement possible mais juste qu’on est trop con pour comprendre comment ça marche, c’est un peu la version 2.0 du « finis ton assiette parce que y a des enfants qui n’ont rien à manger ».

Si seulement y avait juste les non-vaccinés qui pouvaient tomber malade, ça ne serait pas un problème : t’es con, la nature te tue, voilà, on n’en parle plus : c’est la sélection naturelle et c’est ça qui permet à descendants de bactéries unicellulaires d’envoyer des sondes sur Mars 2 milliards d’années plus tard… Mais c’est pas aussi simple : à cause de ces débiles, même les vaccinés courent un risque.

Voilà pourquoi c’est si révoltant. Quelques connards débiles et égoïstes vont finir par éteindre notre espèce, si ça continue.


— (permalink)

Oral-B Genius X : à quoi sert une IA dans une brosse à dents ? - Tech - Numerama

dimanche 3 mars 2019 à 16:45

Une IA dans une brosse à dents, c’est comme mettre un réacteur sur une voiture à l’époque des télé-porteurs.

S’ils ont vraiment une IA (ce qui est faux : c’est juste un programme relié à des capteurs avec une connexion bluetooth), qu’ils la mettent dans un chewing-gum intelligent qui va nettoyer vos dents de façon optimale à votre place. C’est pas comme si des mini-robots n’existaient pas.

Là, je brosses toujours mes dents, c’est juste que j’utilise un truc hyper-cher et très fragile, relié à un autre truc hyper cher et très fragile pour me dire si je respecte bien les recommandations du constructeur du premier truc hyper cher.

Franchement, une brosse à dents qui me dit « moins fort », « de l’autre côté », « pas ici », c’est n’importe quoi. Si c’est trop fort, qu’elle réduise la pression elle-même !

Ah et j’imagine que Oral-B récupère toutes ces données pour les vendre de façon nominative à votre assurance maladie ou votre mutuelle, pour vous baiser doublement :

– vous brossez bien vos dents : le risque d’avoir des caries est faible, vous seriez une vache à lait un client idéal pour votre mutuelle dentaire : vous payez sans jamais en bénéficier. Ils vont vous proposer une mutuelle dentaire à bas prix (impossible à refuser, mais avec des euros quand-même).

– vous brossez mal : le risque de caries est élevé, soit votre mutuelle vous fait payer plus, soit elle refuse de vous couvrir.

C’est déjà ce qu’ils font avec les voitures connectées et les assurances. Certaines assurances proposent même de vous faire payer moins contre l’installation d’un mouchard dans votre voiture : vous roulez trop souvent sur des chemins de terre ? Hop, on retire la couverture « bris de vitre ». Trop souvent en forêt ? Hop, suppression de l’assurance dépannage. Et je ne parle même pas des contrôles en temps réel des excès de vitesse ou des stationnements #GCUM (ça, difficile d’être contre, mais ce n’est pas à l’assureur de s’occuper de ça !).

Et j’imagine que le constructeur peut aussi effectuer des tests et des études : à quelle vitesse les caries se développent si l’IA omet de nettoyer telle ou telle dent (moyennée sur 50 000 clients #bigdata) ? Ça serait possible, comme truc, et donc fait.
Facebook le fait bien, lui, en analysant votre comportement/humeur selon les posts qu’ils vous diffusent.


— (permalink)

A Year of Weather 2018 - YouTube

dimanche 3 mars 2019 à 15:49

La météo dans le monde, sur l’ensemble de 2018.

On note très bien plusieurs choses :
– tous les jours, l’Amazonie produit des nuages le jour qui disparaissent la nuit.
– on voit bien la disparition de la neige au printemps, progressivement dans toute la Russie ou au Canada (et revenir en automne)
– inversement pour la neige dans l’hémisphère sur (bien visible dans les Andes)


— (permalink)

Note CSS, pseudo-éléments et icônes web-fonts

samedi 2 mars 2019 à 17:44

En HTML/CSS, Si vous utilisez des icônes avec une web-font (donc dans un fichier woff/woff2 dédié aux icônes), et que vous affichez les icônes dans un pseudo-élément avec la propriété "content" alors, il est possible que vous fassiez comme moi :

::before, ::after {
    font-family: icons.woff;
}

Comme ça, tous les pseudo-éléments de la page, pour peu qu’ils aient un « content: », utiliseront la police des icônes.

Sauf que, et c’est pas intuitif, il faut savoir que le contenu de l’attribut « alt » des images est affiché avec un pseudo-élément (au moins dans Firefox).

Donc lui aussi va utiliser la police dédiée aux icônes, ce qui n’est pas une bonne chose : généralement les icônes sont encodés sur 3 ou 4 octets, et ça risque d’afficher un charabia d’unicode invalide.

Faut donc ajouter :

img::after, img::before {
    font-family: initial;
}

Ou, si vous voulez combiner ces deux déclarations CSS en une seule :

:not(img)::before, :not(img)::after {
    font-family: icons.woff;
}

Ça appliquera la police des icônes sur tous les éléments, sauf les images.

… par contre, ça ne tiendra pas compte des autres éléments qui ont un attribut de remplacement (les area et certains input). Du coup, je propose ça :

:not([alt])::before, :not([alt])::after {
    font-family: icons.woff;
}

Application sur tous les pseudo-éléments qui n’ont pas d’attribut « alt ».


— (permalink)