PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant links

Site original : le hollandais volant links

⇐ retour index

Deux députés proposent 10 pistes pour lutter contre le complotisme

lundi 11 octobre 2021 à 12:07

On dit souvent que la politique c’est créer des problèmes de toute pièce et ensuite se positionner en sauveur en proposant une solution (connue depuis longtemps).

LREM ont innové (si si !)

Ils ont viré une solution pour que le problème reparte de plus belle et ainsi proposer des (semblants de) solutions.

En l’occurrence, ils ont sabré la MIVILUDES (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) pour en intégrer une version "light" au sein du ministère de l’intérieur seul. Depuis, t’as Schiappa qui fait sa promotion en disant que leur moyens seront multipliés (après avoir été divisées) et les autres LREM proposent (ici) des idées à la con (même pas des solutions).

Bref, une fausse et creuse innovation.
Comme tout le reste avec Macron.


— (permalink)

In a World Fighting Climate Change, Fossil Fuels Take Revenge - Bloomberg

dimanche 10 octobre 2021 à 15:55

Les énergies sales reviennent en force.
Et après ça vient dire « meuh non, le charbon revient pas, c’est l’éolienne qui remplace les méchantes centrales nucléaires ».

Haha.

Ce que j’en pense ? C’est qu’on est foutu. C’est mort. Il est déjà trop tard. On voit le mur arriver et on finira tous dedans. Le plus vite et le plus rapidement sera le mieux.


— (permalink)

Meteor gives Golden woman late night shock – The Golden Star

dimanche 10 octobre 2021 à 14:07

Réveillée par une météorite tombée dans son lit.


— (permalink)

Pierre Beyssac sur Twitter : "… "

dimanche 10 octobre 2021 à 13:58

« Cette banane émet plus de radiation que vivre à côté d’une centrale nucléaire pendant 1 an ».

La semaine passée, j’ai donc vécu 5 ans à côté d’une centrale. Ah et dans une région volcano-granitique. Et j’ai aussi bouffé du chocolat noir.

Je suis dans la merde…

(ou pas, vu que je ne fume pas, et que le tabagisme est 10 fois plus radioactif que le fait de bosser dans le nucléaire).


— (permalink)

Pourquoi est-il important de ne pas jeter l’eau des pâtes dans l’évier ?

dimanche 10 octobre 2021 à 13:34

+1

On peut s’en servir pour faire soupes, sauces, liants, etc.

Mais aussi, et surtout en hiver, il faut la mettre dans une casserole et la laisser refroidir normalement : ça évitera que toute la chaleur parte dehors au lieu de chauffer votre maison (mettez bien un couvercle sur la casserole pour éviter que l’eau s’évapore et humidifie la maison).

Pour donner une idée, deux litres d’eau à 100 °C, c’est 5 mégajoules d’énergie, soit environ 1,5 kWh, soit 0,25 € en terme d’électricité.

Personne ne balancerait 25 ¢ dans son évier, si ? Donc autant laisser la casserole refroidir tranquillement.
Et pour ceux qui ont un poêle à bois, s’il est trop chaud, mettez une grande casserole d’eau dessus : ça absorbera la chaleur et la restituera quand le poêle sera éteint.

L’eau, bien plus que la brique ou un bloc d’acier, a une capacité thermique exceptionnelle : un litre d’eau peut emmagasiner beaucoup d’énergie thermique. Et l’eau se conserve et se transporte très facilement. C’est un excellent caloporteur (par contre faut pas passer sous les 0 °C.

Le gulfstream (qui va très mal d’ailleurs) transporte des terawatt-heures tous les ans des caraïbes vers l’Europe, et serait responsable de +8 °C sur notre climat européen.

Par exemple, Montréal est plus au sud que Paris, mais il fait beaucoup plus doux à Paris et partout en Europe qu’au Canada.

(Oui : un article sur l’eau de cuisson des pâtes peut terminer sur une discussion du climat au Canada ^^)


— (permalink)

Parsing JSON Really Quickly: Lessons Learned - YouTube

samedi 9 octobre 2021 à 15:59

C’est un truc de fou quand-même.

Imaginons de faire un tableau avec des nombres aléatoires dedans :

while (howmany != 0) {
    out[index] = random();
    index += 1;
    hownany--;
}

Ceci, coûte environ 3 cycles CPU par itération.

Maintenant, disons que l’on veuille mettre des nombres aléatoires, mais seulement paires :

while (howmany != 0) {
    var = random();
    if (val is odd) {
        out[index] = val;
        index += 1;
    }
    hownany--;
}

Comme il dit, on pourrait penser que c’est aussi rapide (le test de parité se fait en regardant seulement le bit de poids faible), voire plus rapide car le tableau de sortie est en moyenne moitié moins gros.

En réalité, c’est 5 fois plus lent à 15 cycles CPU par ittération !

Ceci est plus rapide :

while (howmany != 0) {
    val = random();
    out[index] = val;
    index += (val bitand 1);
    howmany--;
}

Ça fait la même chose : l’index est incrémenté par le bit de poids faible (BPF) du nombre créé. Autrement dit, si le nombre est pair, le BPF est 1, donc l’index est incrémenté, et au prochain tour de boucle, on passe à l’index suivant du tableau.
Si le nombre est impaire, le BPF est 0, et le nombre sera écrasé dans le tour de boucle suivant.

Ici, on trouve la vitesse de la méthode initiale, à environ 4 cycle CPU par tour de boucle.

Pourquoi ?

Parce que les CPU modernes font du calcul prédictif. Ils essayent de gagner de temps en calculant un résultat futur.
Si la prédiction est bonne, on aura gagné du temps : le calcul est déjà fait.
Mais s’il est faux, on aura calculé pour rien ET on devra faire le calcul réel. On aura donc perdu davantage de temps à essayer d’en gagner, que ce qu’on on aurait perdu à ne pas vouloir en gagner. Si les CPU intègrent ça, c’est que le gain est globalement plus important que la perte dans la majorité des cas.

Dans notre exemple, lors de la seconde méthode avec un if, la méthode change à chaque tour de boucle. Autrement dit, tout le travail de prédiction ne sert systématiquement à rien et le CPU perd du temps à jeter la prédiction et à en recalculer une autre, qui sera à son tour jetée au tour suivant… à chaque fois !
Le calcul prédictif est là, mais il n’est pas encore assez évolué pour reconnaître le patern qu’on fait ici (c’est du très bas niveau ici, et on est encore loin d’une IA intégrée dans les CPU).

C’est pour ça que le dernier bout de code est plus rapide : la logique utilisée est la même à chaque tour de boucle. Il n’y a pas "if", le calcul est toujours le même.

On réalise ceci en limitant le nombre de niveaux d’embranchement dans le code (moins de IF). Il est préférable de faire plus de calculs sans branches que moins de calculs avec des branches.

Je ne sais pas trop dans quelles mesures tout ceci peut s’appliquer à du calcul de haut niveau (affichage d’une page web, par exemple et dans mon cas), je pense que ça reste limité, hormis pour les très grosses quantité de JSON ou les gros travaux sur le DOM, mais pour du calcul plus compliqué, comme le calcul 3D d’un jeu vidéo, ça doit jouer énormément.

Dans une certaine mesure, il ne m’étonnerait pas que certains vieux jeux tournent plus rapidement sur des CPU/GPU qui leur seraient contemporains que sur des systèmes modernes, qui perdraient alors plus de temps à vouloir en gagner. Dans les faits, le gain de la vitesse pure des CPU modernes sera toujours là, mais si ça arrive, faudra pas s’étonner je pense.


— (permalink)

Can We Repurpose Old Wind Turbine Blades? | Hackaday

samedi 9 octobre 2021 à 15:48

Ah oui : vous ne le savez peut-être pas, mais les pales d’éoliennes ne sont pas recyclables. On peut juste les transformer en objets divers, mais le matériau ne sera pas recyclé. À la fin, ça finira enfoui dans le sol.


— (permalink)

Gmail password first character is case insensitive on mobile device - Gmail Community

samedi 9 octobre 2021 à 15:01

Mh… à cause des téléphones qui mettent des majuscules automatiques partout, y compris dans les champs de mot de passe, Gmail semble accepter une majuscule dans le mot de passe même s’il n’y en pas normalement (et seulement sur le premier caractère).

Par contre, si il y a une majuscule dans le vrai mot de passe, il ne semble pas accepter la version avec minuscule.

Si le vrai mot de passe est « password », il acceptera « password » et « Password ».
Si le vrai mot de passe est « Password », il acceptera « Password », mais pas « password ».

Dans les deux cas, il refusera « PASSWORD », « passWord », etc. car seule la première lettre est concernée.

Au delà de la stupidité des claviers mobiles qui mettent des majuscules n’importe où, je trouve que c’est une idée ingénieuse pour résoudre un problème rencontré par beaucoup d’utilisateurs.


— (permalink)

Power Your Home With A Water Battery | Hackaday

vendredi 8 octobre 2021 à 16:36

Sympa : utiliser un vieux panneau solaire pour pomper de l’eau dans un tonneau sur le toit. Et quand veut de la lumière, on utilise l’eau pour la passer dans un alternateur.

C’est déjà un principe utilisé : les barrages hydroélectriques sont rechargés par la pluie dans les rivières en amont du barrage, bien-sûr, mais aussi quand les centrales nucléaires ou les ENR produisent trop : on appelle ça le pompage hydraulique.

Bien-sûr, en priorité il faut utiliser l’énergie produite. Mais quand la demande est basse, on ne va pas déconnecter les centrales pour les faire tourner dans le vide et perdre notre énergie : on va pomper l’eau en hauteur.

Dans son cas, il parle de 14 000 joules et 200 litres d’eau. Ça fait 3,8 Wh. Ce sont bien des wattheures, pas des kilowattheure. Ça représente 750 mAh seulement (en USB, donc 5 V).
Tout ça avec 5 heures d’ensoleillement sur un panneau solaire de 50 W.

C’est donc très peu d’énergie. Vraiment très très peu !

Pour info, moi avec mon panneau de 25 W, je recharge une batterie de 13 000 mAh (50 Wh) en environ 5 heures aussi. Sauf que moi, je recharge directement la batterie électrique sur le panneau solaire, sans tout le pompage, qui fait perdre beaucoup d’énergie.

Quelques idées pour améliorer son truc :

— ne pas utiliser un tuyau aussi fin, mais utiliser un tuyau à section importante (comme une gouttière pour la pluie). Comme ça, y a moins de turbulences et beaucoup moins de pertes. Au besoin, au bout du tuyau, faire un petit trou pour avoir un petit débit (comme un diaphragme).
— utiliser un tuyau droit : moins c’est tordu, moins y a de résistance à l’écoulement.
— pour le générateur utiliser non pas une turbine, mais une valve de Tesla (l’ingénieur, pas la marque). Ce sont des turbines spéciales à très fort rendement (96 % quand on l’utilise avec de l’air). Je ne sais pas si c’est applicable à l’eau, par contre, mais une turbine classique ça a un rendement pourri.

Dans tous les cas, c’est un concept génial.

Cela peut clairement aider dans le cas des habitations totalement isolées, ou même une grange qui n’a qu’une lampe comme installation électrique par exemple.
Isolé signifie qu’il faut un câble long pour l’atteindre, or les pertes dans les fils électriques sont immenses.

Entre 10 et 30 % de l’énergie électrique est perdue à cause de ça ; et c’est la principale raison pour laquelle on n’installe pas des panneaux solaires dans le Sahara : tout l’énergie serait perdue avant d’arriver sur le lieu de consommation. La découverte d’un supraconducteur (conducteur électrique sans aucune résistance électrique) à température ambiante serait le graal de l’énergie électrique. Malheureusement, aujourd’hui, les seuls supraconducteur qu’on ait ont cette merveilleuse propriété seulement quand ils sont refroidit à l’hélium ou à l’azote liquide (qu’il faut préallablement produire et qui demande beaucoup d’énergie).


— (permalink)

Le déploiement de la fibre optique face à la dure (et triste) réalité du terrain

vendredi 8 octobre 2021 à 14:42

Tu sais que le monde part en couille quand :

l'opérateur d'infrastructure (celui qui déploie le réseau) sous-traite à l'opérateur commercial (Bouygues Telecom, Free, Orange ou SFR) le raccordement du client final. Mais ces derniers sous-traitent eux aussi cette prestation… avec parfois jusqu’à sept niveaux d'intermédiaires nous explique un des participants de ce colloque (nous y reviendrons dans un prochain article).

*facepalm*


— (permalink)

Firefox now shows ads as sponsored address bar suggestions - Liens en vrac de sebsauvage

vendredi 8 octobre 2021 à 07:42

Ouais, j’avais constaté ça aussi : https://twitter.com/lehollandaisv/status/1426173502927867914

Heureusement, c’est pas reparu depuis.

Vivaldi sur Mobile est bien plus rapide que Firefox (sans les défauts de Chrome).
Mais sur desktop, je n’arrive pas.

Blink est juste une grosse daube. S’ils passaient sous Gecko, je switch direct.


— (permalink)

Pour Me Laurent Bayon, il y a « urgence » à bloquer les sites pornos accessibles aux mineurs

vendredi 8 octobre 2021 à 06:34

— Les spécialistes disent que les objectifs CO2 seront atteint si on divise par deux les émissions d’ici 2030, donc dans 8 ans.
— On vient d’apprendre que la fraude fiscale mondiale est de 11,3 trillions de dollars (à la louche, de quoi éradiquer la faim dans le monde pour 50 ans).
— Une enquête révèle qu’à SupElec, une grande école française, il y a eu plus d’une centaine de viols et agressions sexuelles entre les élèves principalement.
— 330 000 agressions dans l’Église depuis 70 ans et seulement en France (et Macron salue les agresseurs plutôt que les victimes).

MAAAAIIIISSS l’urgence c’est de bloquer les sites porno.


— (permalink)

NHKニュース sur Twitter : "7日午後10時41分ごろ、千葉県北西部を震源とする地震があり、東京と埼玉で震度5強の揺れを観測したほか、関東南部の各地で震度5弱の揺れを観測する地震がありました。この地震による津波の心配はありません。東京 渋谷区の地震発生時の映像です。https://t.co/FYGJQLjhWr#nhk_video… https://t.co/ZLNgPOhCfz"

jeudi 7 octobre 2021 à 21:47

Vidéo prise par une caméra en haut d’une tour pendant le séisme de magnitude 6.1, aujourd’hui à Tokyo.

Impressionnant.
Et doublement impressionnant quand on voit tous ces bâtiments résister à tout ça. Encore une belle prouesse technologique.

Ah et un peu de culture : https://couleur-science.eu/?d=0e94b6--cest-quoi-la-magnitude-dun-seisme
(ça expliquera pourquoi ce 6.1, pourquoi ce n’est pas du Richter et pourquoi on appelle ça une magnitude).


— (permalink)

The Options for Password Revealing Inputs

jeudi 7 octobre 2021 à 20:38

Une astuce CSS (en draft pour l’instant) pour afficher temporairement le contenu d’un champ password, sans JS.


— (permalink)

CSS in TypeScript with vanilla-extract

jeudi 7 octobre 2021 à 18:03

Je crois que cette techno résume tout le bullshit ambiant pour faire des sites-web.

Au lieu d’écrire le CSS directement, ils utilisent Typescript pour le faire. Typescript, qui est déjà lui-même un framework JS ?

À quand un truc qui utilise Typescript pour produire du SCSS ? Comme ça on utilisera un langage A pour produire un langage B, où ni A, ni B ne sont des technos supportés où que ce soit sans avoir besoin d’une traduction intermédiaire ?

Bref, moi ça me fait rien. Comme le jQuery me faisait rire y a 10 ans (et étrangement on n’en entend plus beaucoup parler). Et les sites qui en recommandent l’apprentissage le font non pas par sa valeur ajoutée, mais plutôt parce qu’un énorme paquet de sites sont coincés avec et que si on a un jour à bosser dessus, faut mieux connaître un minimum…

Ce n’est que mon avis personnel, mais je préfère rester sur du JS et CSS de base. Au moins y a pas plus rapide et léger et ça marche très bien. Et ça marchera encore dans 25 ans quand tous les framework seront obsolètes.

(Par contre, utiliser JS pour faire ses styles, c’est NON. C’est juste pour ceux qui ne maîtrisent pas le principe de la cascade et la hiérarchie des sélecteurs.)


— (permalink)

trustmyscience - Une nouvelle batterie solide très prometteuse pour le stockage en réseau et les véhicules électriques - Arfy'z tranche du Net

mercredi 6 octobre 2021 à 18:32
80% de capacité conservée après 500 cycles de charge/décharge

Je ne sais pas s’il y a une erreur ou pas, mais ça fait énorme, comme usure !

Les batteries Li-Ion actuelles supportent plusieurs milliers de cycles également sans perdre quoi que ce soit en capacité. La seule chose qui vieillit les Li-Ion ça serait plutôt la charge très rapide et les températures trop importantes. Et encore, on parle de 10-20 % de perte en capacité au pire.

Les batteries lithium-fer-phosphate (LFP, sans cobalt) ont une durée de vie de >10 000 cycles y compris dans des conditions extrêmes (> 70 °C).

Donc pour le stockage réseau, oui, totalement : quand on a la place, on s’en fout de la densité d’énergie. Pour les EV et les téléphones… j’ai de gros doutes.


— (permalink)

Yes, You Can Put Out A Burning Gas Well With A Nuclear Bomb | Hackaday

mercredi 6 octobre 2021 à 17:44

Wow.

Utiliser une bombe A de 30 kt pour éteindre l’incendie d’un puits de gaz : la flamme de 120 mètres de haut étant trop grande pour une extinction « normale ».
La bombe devait non pas souffler la flamme, mais plutôt produire une onde de choc souterraine et sceller le conduit de gaz en le comprimant complètement.

L’opération fut un succès et l’incendie, qui a durée 2 ans et 9 mois fut éteinte.

Bien-sur, ça s’est passé en Russie (en 1966). La même chose a été reproduit trois fois avec succès (entre 1968 et 1972) et une fois sans succès (en 1981), en Russie à chaque fois.


— (permalink)

franceinfo sur Twitter : "VIDEO ▶️ Pédocriminalité dans l'Église : "Le secret de la confession est plus fort que les lois de la République", selon Mgr Éric de Moulins-Beauforthttps://t.co/zHVURrgPwJ… https://t.co/5ngGzz9Tgt"

mercredi 6 octobre 2021 à 12:20

Ah tiens, je ne savais pas que je m'étais réveillé en Iran ce matin.

Mh.
Je viens de vérifier : je suis toujours en France. Où la liberté d'expression me donne le droit de dire que les confessions peuvent aller aux chiottes sans avoir à subir une pression quelconque :

Les confessions peuvent aller aux chiottes.

Et j'ajouterais que j'espère que ceux qui violent des enfants finissent en prison pour le reste de leur misérable existence.


— (permalink)

Amazon condamne le tarif minimal pour la livraison des livres achetés en ligne

mercredi 6 octobre 2021 à 12:18

C’est du n’importe quoi en ce moment :

Amazon vent des livres et offre les frais de port ? Interdisons les frais de port gratuit et faisons payer le consommateur.
Là ce qui va se passer, c’est que les gens continueront d’acheter en ligne et tout ce que ça fera c’est engraisser encore plus Amazon, qui se mettra les 3-6€ de plus dans les poches, par livre.

On a la même chose avec les prix de l’énergie. Pourquoi ça flambe ? Parce que les prix sont encadrés… par le bas ! Pour l’électricité, du moins, on oblige EDF a monter ses prix pour que les concurrents (le marché est désormais ouvert) puissent faire du bénéfice également.

Et ça va être la même chose pour la SNCF : on a forcé la scission entre l’exploitant du réseau ferré (SNCF) et le gestionnaire du réseau (RFF), de façon à ce que l’un paye un loyer à l’autre, avec taxes et marges et au final c’est le client qui paye.

Tout ça parce pour certains (l’Europe, en l’occurrence) des monopoles publiques ne doivent plus exister. On a clairement vu ce que ça a donné dans d’autres pays : aux R-U, où ils avaient tout privatisé, absolument tout s’est cassé la gueule et maintenant ils renationalisent tout.

Avec l’énergie, on va voir la même chose.

Et avec les bouquins, ce qui va se passer, c’est que soit les gens continueront à acheter comme avant (donc sur Amazon) mais moins, soit ils n’achèteront plus rien, ou alors dans les magasins style Fnac quand ils feront une excursion dans une grande ville, qui, je doute est une petite structure familiale.

Au final, le gagnant sera Amazon et le perdant le client.

Je n’ai pas de solution pour les petits libraires.

C’est un fait, c’est le principe même de l’évolution. Ce ne sont pas les seuls : est-ce qu’on pleure qu’il n’y ait plus de disquaires ? des vidéo-clubs pour louer des DVD ou des K7 ? Pas vraiment. Ce marché a été remplacé et principalement capté par des GAFAM américaines (Apple, Netflix…), tout simplement parce qu’en France (et ailleurs) on n’a pas eu les couilles de le faire et qu’on a préféré dormir pendant que d’autres se réveillaient.

Et croyez-moi : il se passera la même chose avec le secteur automobile quand on passera tous à l’électrique. Tesla n’est pas le seul : il y a plusieurs marques qui montent (Ayways, Nikola…) et qui sont né dans l’optique de faire de l’EV et juste ça. Car il est plus simple de monter son entreprise d’EV à partir de rien que de convertir un système existant à la nouveauté : les compétences, les chaînes de montages et d’approvisionnement… tout est différent. Et les constructeurs "historiques", on va les entendre pleurer. On les entend déjà. Idem pour le pétrole, pour lesquelles les subventions sont nettement plus importantes que celle pour le renouvelable, par exemple.

Et le pire dans tout ça c’est qu’en 2021 ça continue, mais sur la livraison et le service client : À part Amazon où tout se passe bien à chaque fois, les autres vendeurs c’est systématiquement la merde.


— (permalink)

Les avancées d’iliad sur sa « stratégie Climat »

mardi 5 octobre 2021 à 17:40

Je remets mon commentaire ici, concernant cette débilité d’énergie « verte ».

Fred, de C’estPasSorcier a très bien expliqué ce qu’était l’électricité verte : https://www.youtube.com/watch?v=Iy5pQEjGXZk

C’est pas dit comme ça, mais très clair quand-même : c’est plus cher (car davantage d’intermédiaires) et c’est juste pour se donner bonne conscience. Rien de plus.

Franchement, quitte à payer plus cher pour quelque chose, préférez des appareils moins gourmands (mais plus cher) que les premiers prix (mais moins optimisés). Au moins l’investissement vous sert vous, pas le gogo qui trade du CO2.

Pour info : si Tesla (simple exemple) dégage désormais des bénéfices pour la première fois, c’est en vendant des crédits carbone à ses concurrents.

Il n’y a de vert que l’énergie que l’on n’a pas consommé.

Voir aussi là : https://lehollandaisvolant.net/?mode=links&id=20190908174757 (et voyez que la "blague" au début, ben… on est en plein dedans actuellement… meh.)

(PS : j’ai pas besoin d’électricité verte moi : j’ai supprimé 15 vieux e-mails ce matin ! Soit autant que 12 réacteurs nucléaires, 7 porte-avions, 35 vols suborbitaux et 26 minutes à faire tourner un Pentium D…
… en prenant en compte la méthode de calcul de Sandrine Rousseau).


— (permalink)