PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant links

Site original : le hollandais volant links

⇐ retour index

Des sénateurs proposent de taxer l’accès internet et au mobile

mercredi 28 novembre 2018 à 11:34

« contribution solidaire »

Soi disant pour réduire la fracture numérique (en gros, rééquilibrer ceux qui sont la fibre à 10 Gbps et ceux qui n’ont que la 144 k).

Je peux soulever plusieurs points.

Déjà, ces sénateurs de 75 ans millionnaires sont sûrement enfermés dans leur palais, sinon ils auraient eu vent des récents événements et des manifs « trop de taxe » de toute la France dernièrement.
Aussi, leur abonnement de 15 €, je ne sais pas où il la prennent, peut-être chez Itinéris ou chez la PTT, mais pas en 2018. Mobile+Internet, chez moi, c’est minimum 30 €, et généralement 50 €.

Ensuite, réduire la fracture numérique, c’est cool (je suis moi-même en dessous de 20 M, et je ne suis clairement pas le plus à plaindre). Si un rééquilibrage pouvait avoir lieu, pourquoi pas : je ne dirais pas non. Peut-être que je pourrais enfin profiter moi aussi de la 1080p en ligne, voire, soyons fou, de la 4K.

Puis, il faut bien voir qu’on a le débit pour lequel on paye. Personne n’a envie de payer davantage, moi non plus, on est d’accord. Mais notre abonnement internet fixe est à quoi ? 30 € ? 35 € ?
Dans les autres pays où tout le monde a la fibre ultra-rapide (Pays-Bas, etc.) c’est minimum 50 €.
Hors forfait mobile (qui lui aussi coûte à peu près autant, et hors le mobile lui-même). Quand j’étais en Hollande il y a 5 ans, il me revenait moins cher de prendre un abonnement en France et de payer les frais d’itinérance que de payer un abonnement hollandais, y compris pour appeler/sms en national.

Ensuite, si Stéphane Richard (PDG d’Orange) ou Xavier Niel (patron de Free) ne se mettaient pas des milliards dans les poches et au caraïbes, peut-être, je dis bien PEUT-ÊTRE pourraient-il l’investir dans une meilleure couverture réseau en plantant une antenne 4G dans les villages et en distribuant des box 4G.
Je connais des tas d’endroits où la 4G ne passe pas. Où la 3G ne passe pas. Où la 2G ne passe pas. Et où même le GSM ne passe pas. Et ça, y en a partout. Et je ne parle pas de Lascaux ou des catacombes, non non : des zones larges, parfois des villages entiers coupés de réseau mobile.

Et pour finir, c’est pas comme si l’État et les collectivités subventionnaient déjà massivement tout ça (sans aucun résultat, manifestement : certaines régions ont accès à Internet seulement grâce à des associations où du travail bénévole et philanthropique de quelques particuliers).


— (permalink)

Les morts suspectes du policier ripou de la DGSI

mercredi 28 novembre 2018 à 10:36

"ripou"
"RIPOU"

Ce mec compromait la sécurité nationale en vendant des fichiers à la mafia pour son propre intérêt, et c'est un "ripou" ?

Et après t'as des gens comme Assange ou Snowden qui donnent des informations sur le fonctionnement des institutions gouvernementales gratuitement au peuple... mais eux ce sont des traîtres, finissent emprisonnés dans une embrassade, expatriés et recherchés par la CIA, la NSA et Interpol ?

"ripou"...

Au bûcher, oui.


— (permalink)

Macron annonce la fermeture de 14 réacteurs nucléaires - Sciences et Avenir

mardi 27 novembre 2018 à 17:29

Préparez vos masques~

Voyez là : https://www.electricitymap.org/?page=country&solar=false&remote=true&wind=false&countryCode=FR

La France est en vert, yup.

Les allemands émettent environ 5 fois plus de CO2 que la France (par kWh). Et ils ont pratiquement autant de renouvelable qu’en France (21 % contre 19 % pour la France).

Le Portugal, c’est 36 % de renouvelable. Et pourtant, leur indice carbone est 4 fois celle de la France.
La Bosnie, c’est 48 % de renouvelable. Leur indice carbone est 3 fois celui de la France.

Même la Suède reste à 40 % de nucléaire.

Quant à la Norvège, ok, c’est le seul où tout est issue du renouvelable. Mais si la population de la France était celle de la Norvège, alors toute l’hydraulique en France suffirait à produire deux fois plus que nécessaire (sans compter qu’ils exportent massivement du pétrole et du gaz…).

Le renouvelable c’est joli, mais ça ne suffit pas. Pas encore.

C’est pas grâce à ça que la France est « verte », qu’elle a une des électricités les plus propres au monde.

Y a pas besoin d’être pro-nucléaire pour voir ça, si ?
Y a pas besoin d’être pro quoi que ce soit d’ailleurs…


— (permalink)

Les patrons français sidérés et dubitatifs face au traitement infligé à Carlos Ghosn

mardi 27 novembre 2018 à 17:20

Ça les surprends, hein, qu’il existe des pays où les criminels sont traités comme tel, et que la fraude ne reste pas impuni même quand on a 12 chiffres sur son compte en banque.

Yup, je comprends qu’en France ça choque, quand ce pays laisse passer frauduleusement 100 000 000 000 d’euros sous son nez. Par an.

Que ça les surprenne, tant mieux. Car c’est ça que vivent les gens normaux, ceux grâce à qui ces « patrons » ont tout ce fric.


— (permalink)

Dans un dernier retournement de situation, GuruMeditation est sauvé ! - GuruMeditation

mardi 27 novembre 2018 à 12:31

Gurumed est sauvé :)

(en fait il avait oublié de consulter son compte Paypal… haha :D)


— (permalink)

ColorClock

lundi 26 novembre 2018 à 22:05

Un autre « quelle couleur est-il ? » !

Le design est vraiment sympa.


— (permalink)

Insight | InSight/SEIS : Atterrissage réussi !

lundi 26 novembre 2018 à 21:50

:-)

À savoir : à la distance où se trouve Mars actuellement, il faut environ 8 minutes pour que la lumière voyage de Mars à la Terre.

Les photos qui arrivent de Mars ont été émises par la sonde il y a 8 minutes.

Donc quand le parachute s’est ouvert sur les écrans de contrôle, en fait ça faisait déjà 8 minutes que c’était le cas et en réalité, la sonde avait probablement déjà atterrit.

Imaginez donc l’état de stress de l’équipe située dans la salle de contrôle.

Sachant qu’en plus, si ils envoient une commande « ouvre ton parachute », cette commande ne serait reçue seulement 8 minutes après (donc bien après un éventuel crash).

C’est ce genre de trucs qui fait qu’il très difficile de contrôler un dispositif à cette distance… Pour un Rover par exemple, si les écrans affichent un ravin et qu’ils appuient sur le frein, le Rover se trouve probablement déjà au fond.

Enfin, si vous ne le savez pas, à des fin de contrôle du Rover (qui ne peut être contrôlé, et qui n’a de l’énergie solaire que durant la journée martienne et pas la nuit), les gens à la Nasa vivent à l’heure martienne où une journée fait 24,5 heures.

Actuellement, 20h56 UTC sur Terre, il est par exemple 06h17 MTC sur Mars.


— (permalink)

Encoder et décoder des données en base64 - le hollandais volant

lundi 26 novembre 2018 à 19:11

J’ai refait rapidement mon outil là.
Il n’utilise plus de lib externe, juste les fonctions interne du navigateur.

J’ai aussi combiné l’outil "base64 texte" avec "base64 images".

Sinon, mes récents outils :

Chiffrement de César / Vigenère
Un mur de note (dont j’ai parlé y a pas longtemps)
Post-It (une version améliorée des notes, là aussi PWA compatible, tout offline)
Écran de veille façon Matrix (ça sert à rien, ok, mais c’est joli :p)

Pour ceux qui n’ont pas suivi, j’ai pas mal amélioré cet outil aussi :
détection de navigateur (pas mal d’ajouts)

Et avant j’avais fait ça :
Jeu du tableau périodique (pour les plus geek d’entre nous)

Un outil est à venir et permettra de donner le code XML/UTF-8/Héxa/%code/U-code/bytes-code/base64… d’un caractère unicode.


— (permalink)

Droit d’auteur : le point sur l’article 13, entre lobbying et désinformation

lundi 26 novembre 2018 à 18:49

— (permalink)

Every 7.8μs your computer’s memory has a hiccup

lundi 26 novembre 2018 à 16:51
each bit of data is stored […] on a tiny capacitor within the RAM chip. But these capacitors gradually lose their charge over time. […] They must regularly get refreshed to restore the charge […] During this "refresh" time, the memory is busy and it can't perform normal[…].

C’est intéressant :o

(via Angristan)


— (permalink)

Why China Is so Good at Building Railways - YouTube

lundi 26 novembre 2018 à 16:07

La conclusion dit tout : « political will ».


— (permalink)

InSight va-t-il "amarsir" ou "atterrir" sur Mars ce soir ? On a posé la question à Bernard Pivot - LCI

lundi 26 novembre 2018 à 14:17

Le terme technique est « atterrir », peu importe l’astre. Cela ne provient pas du nom de l’astre, mais de la notion de « terre ferme » ou de « terre » (dans le sens de « y a de la terre sur mes chaussures »).

Si ça venait du nom de la planète, un hydravion atterrirait autant qu’un avion. Or il amerrit.

Et c’est pas non plus un anglicisme : en anglais on dit plutôt « landing ».

Bref, amarsir c’est encore un terme de journalistes en manque de sensationnel. Probablement les mêmes qui vont dire que la sonde va étudier la géologie martienne…

… alors qu’on devrait dire « aréologie », pour Mars (tout comme sélénologie pour la Lune).


— (permalink)

Sky Mubs - When The Shadow Reveals You - YouTube

lundi 26 novembre 2018 à 12:08

Gosh, encore un de ces groupes de musique épique.

Mais c’est que j’ai pas le temps de mettre à jour mon TOP de musique épique moi : https://lehollandaisvolant.net/?d=2012/11/02/12/33/41-mon-top-de-musique-epique :(
(déjà qu’il n’est pas à jour et qu’il manque plein d’artistes depuis le temps…)


— (permalink)

L'impact environnemental des voitures électriques confirmé par un nouveau rapport | ICI.Radio-Canada.ca

dimanche 25 novembre 2018 à 17:43

Ce que dit l’article, c’est qu’à l’usage, le CO2 émis est supérieur seulement si l’électricité produit se fait à partir d’énergies fossiles (charbon, gaz).
Si c’est fait à partir d’énergies propres, comme au Québec (l’article vient du Canada), alors ils sont au contraire extrêmement propres.
À l’usage, oui.

Donc en France, au Canada ou en Europe du nord où une bonne part de l’énergie électrique provient d’énergies non-émettrices de CO2 (charbon, gaz, pétrole), c’est totalement viable.
En Chine, en Inde, ça l’est beaucoup moins.

Quoi que… en Chine, c’est équivalent (et au Japon, USA, Allemagne, c’est environ à 40 % de CO2 en moins), toujours à l’usage.

« À l’usage », c’est donc aussi « d’émissions en centre-ville…

Ensuite, il y a la phase de fabrication.
L’article dit là encore (pour le CO2) que ça dépend de l’énergie primaire utilisée :

Cela s'explique, entre autres, par le fait que « la majorité de la production des batteries a lieu dans des pays avec une électricité très dépendante au charbon », principalement la Chine.

De nouveau, il suffit de faire une usine qui s’approvisionne sur de l’hydro ou du solaire pour totalement changer la donne.

Enfin, il y a les autres types de polluants, liés à l’extraction des composants nécessaires aux voitures électriques et spécifiques à celle-ci (cuivre, lithium…).
Là le bilan est nettement moins rose (ce qui est normal : les voitures à pétrole n’ont pas besoin de ça).

Mais faut relativiser là-aussi : ces polluants là, quoi que problématiques (on est d’accord), n’ont pas forcément un impact sur le climat.

Si c’est le climat qui est à sauver, la voiture électrique est très avantageuse.

Et sinon, oui, il y a aussi un problème lié au réseau électrique : il n’est pas prévu pour alimenter un parc auto entièrement électrique.

ÉDIT :
Oui, il est vrai que les barrages on un impact non négligeable sur l’écosystème (et pas que), en aval et en en amont, par leur présence et par leur effets.
Ceci est d’ailleurs le principal argument à leur encontre, généralement quand un projet de construction voit le jour.

Ce qui est "marrant", c’est qu’il y en a beaucoup moins (d’arguments) quand il s’agit de constater une marrée noire, ou d’aller faire mettre le feu au Moyen-Orient durant et depuis les 50 dernières années.

M’enfin, il y a bien une énergie qui n’émet pas de CO2, mais généralement personne n’aime. C’est celle qui permet à la France (par exemple) d’avoir un bilan carbone parmi les plus bas du monde.

ÉDIT 2
Ce n’est peut-être pas toujours le cas, mais si vous espérez une réponse à vos mais (j’en reçois pas mal à propos de ce post ici, d’où ce message ici), la moindre des choses est de rester poli et d’éviter les… noms d’oiseau ?


— (permalink)

Comment bénéficier du billet de congé annuel de la SNCF à tarif réduit ? | service-public.fr

dimanche 25 novembre 2018 à 17:17

Une fois par an et par personne, chacun a droit à −25 % sur un billet (d’un trajet > 200 km ; à réservation obligatoire), pour lui et sa famille.
C’est même −50 % sur au moins la moitié du billet est payé avec des chèques vacances.

C’est un formulaire à remplir auprès du guichet, mais ça peut valoir le coût :).

Je rappelle aussi que la SNCF avait promis de faire payer plein pot les billets entre noël et le jour de l’an… Donc bon…


— (permalink)

WindowOrWorkerGlobalScope.atob() - Web APIs | MDN

dimanche 25 novembre 2018 à 16:38

Oh tiens, les navigateurs ont une fonction interne pour encoder/décoder en Base64.

var encodedData = window.btoa('Hello, world'); // encode a string
var decodedData = window.atob(encodedData); // decode the string

C’est bien logique : quand on entre une URL en base64, le nav le décode, donc ils peuvent le faire.
C’est dispo dans tous les navigateurs modernes.

C’est cool, même pas besoin de lib externe si on n’en a rien à foutre d’IE :)

Pour les fichiers, c’était déjà très simple à encoder aussi : il suffisait d’utiliser readAsDataURL() sur un fichier importé avec un filereader (le contenu retourné par un input de type "file" par exemple), et c’était tout.


— (permalink)

dataset vs getAttribute · jsPerf

dimanche 25 novembre 2018 à 15:39

Ok, donc "dataset" est environ 450 fois plus lent que getAttribute.
Pourquoi les nav n’utilisent pas un alias de l’un sur l’autre ?

J’imagine que dataset utilise quelques tests en plus (typage, etc), mais quand-même…

C’est pas la première fois que le JS a un fonctionnement surprenant. Par exemple, même pour un nœud dom bien rempli, il est beaucoup plus rapide de parcourir les nœud et les supprimer un par un que de faire un .innerHTML = "".


— (permalink)

Floating an Anvil on Liquid Mercury - YouTube

samedi 24 novembre 2018 à 15:08

#science

Faire flotter une enclume. Dans du mercure.


— (permalink)

Remy Buisine sur Twitter : "Champs-Elysées - 13H26#24Novembre #GiletsJaunes… "

samedi 24 novembre 2018 à 14:22

"blocage"

Heu… incendies, pavés retirés de la route, explosions…

Mais ça va, ce n’est qu’un "blocage".

Je suis tout à faire pour l’idée d’aller chercher Macron, mais c’est peut-être pas la nécessaire de détruire le pays lui-même, si ?

Je suis resté silencieux sur le sujet des gilets jaunes, mais bon, si certains se demandent, je suis assez mitigé.

Comme je l’ai dit, Macron c’est l’indécence personnalisée. Entre son ministre qui se dit proche du peuple et pleure qu’il n’existe pas de resto à moins de 200 €, entre sa femme qui dépense un million d’euros pour de la vaisselle et une salle des fêtes à l’Élysée, entre Bennala qui tabasse des gens qui se voit propulsé à tous les postes à responsabilité, entre l’autre ministre (j’ai plus le nom) qui augmente ses collaborateurs de 25 % parce qu’ils ont bien bossé…
… et qui dans le même temps demande au gens normaux de bosser et de faire des efforts…

… oui, tout ça dépasse très largement la hausse du prix du carburant. On est d’accord.

Mais quand les défilés de gens en jaune :
– tuent des gens
– mutilent des gens
– obligent des gens à se rallier à leur cause sinon ils tabassent ta voiture
– dénoncent des migrants #vichy1939
– détruisent des installation publiques

Je ne parle pas du blocage, du boycotte, car ça je trouve ça légitime : c’est s’attaquer passivement à l’économie (la seule chose qui compte pour Macron & Co).

Mais tout ça, là ?
Je dis non.
Ce sont des méthodes de tyrans, de casseurs, de gens violents. C’est idiot.

Y a des méthodes pour faire passer un message ou pour agir mais ça, ça n’en sont pas.
Pas des bonnes en tout cas.

Il y a des gens responsables de la situation de ce pays et c’est à eux que je considère qu’il faille s’en prendre. Pas à la société elle-même. Pas ceux qui payent les pots cassés à la fin.

Et enfin, si certains ne sont pas d’accord avec votre mouvement : respectez-les. Bloquez-les si vous voulez, mais n’allez pas plus loin.


— (permalink)

Germans Always Follow The Rules - Stereotrip: Episode 2 (Extract) - YouTube

samedi 24 novembre 2018 à 12:54

J’aime bien cette nouvelle série de Paul Taylor.

C’est humoristique, mais aussi instructif.

Quelques points :
– les allemands suivent les règles parce qu’ils considèrent qu’il existe un conscience collective
– les cours sont plus axés sur la discussion et le débat plutôt que les cours magistraux. Les jeunes sont encouragés à remettre en cause les règles et à chercher à les comprendre, plutôt que tout suivre aveuglément (un des allemands interrogé mentionne d’ailleurs qu’il ne fait pas forcément bon de suivre aveuglément un leader. Du coup, c’est bien ce que je dis depuis longtemps : au moins eux ont réussis à tirer leur leçons de l’Histoire…).
– Paul, un anglais à la base, se dit qu’il est sûrement celui qui parle le moins bien anglais dans une classe de jeunes allemands

J’aime bien la remarque d’une des filles dans la classe : « si on veut être plus ouvert, il faut savoir rire des clichés qu’on entend tous les jours ».
Je suis totalement d’accord avec ça. Si on fait que refouler son humour, et s’autocensurer, on pose un tabou sur tout, ce qui n’est en rien une bonne façon de vivre avec les autres.


— (permalink)