PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant links

Site original : le hollandais volant links

⇐ retour index

Terrorisme / Chasse - Liens en vrac de sebsauvage

mardi 17 octobre 2017 à 21:01

Dans le genre : terrorisme VS armes, aux USA : https://lehollandaisvolant.net/?id=20151117184133

Ce qui m’étonne perso, c’est que visiblement ça en étonne beaucoup que les armes tuent. C’est pas le but d’une arme à feu ? Un concentré de technologie perfectionné depuis des millénaires et n’ayant d’autres but que d’ôter à autrui sa vie.


— (permalink)

Mastodon du sud

mardi 17 octobre 2017 à 18:19

Je suis mort de rire x)


— (permalink)

Divorce Summed Up In 7 Heart-Breaking Comics - 9GAG

mardi 17 octobre 2017 à 18:08

Titre.


— (permalink)

Steve Wozniak va lancer une plateforme d’apprentissage, Woz U - Next INpact

lundi 16 octobre 2017 à 16:52

Good guy Woz.

Contrairement à Steve Jobs, qui était calculateur et un homme d’affaire, le Woz est toujours resté le geek et hacker qu’il était. Aujourd’hui il fait pas mal de choses pour l’éducation, l’apprentissage et le caritatif. Il est même professeur.

J’aime cet esprit.


— (permalink)

Ma dégooglisation | 11h30.info

lundi 16 octobre 2017 à 16:30

Un retour d’expérience de dégooglisation.


— (permalink)

WiFi : 41% de smartphones Android peuvent être hackés à cause d'une faille WPA2

lundi 16 octobre 2017 à 16:10

Si c’est un problème dans le protocole WPA2, alors *tous* les appareils WiFi sont touchés.

En lisant la page de l’attaque on se rend compte que c’est une vulnérabilité dans l’implémentation de certaines parties de WPA2, en particulier celle sur Linux, qui permet — si j’ai bien compris le peu de détails disponibles à l’heure actuelle – de forcer l’appareil à réémettre les paquets destinés à faire le « handshake » (les premiers échanges que l’appareil fait avec le routeur, où les deux appareils se mettent d’accord sur une clé de chiffrement unique).

Ils disent aussi que leur attaque ne permet pas de retrouver la clé de chiffrement WPA2 (le « mot de passe du WiFi). Il permet juste de déchiffrer toute l’information qui passe sur le réseau entre le routeur et un appareil donné.

Ce n’est pas la première fois que le handshake pose problème sur le WPA2.
AirCrack, qui fait déjà très bien des attaques statistiques sur le WEP, sait aussi casser le WPA2 : en fait, il envoyait sur les ondes des ordres de déconnexion pour que tous les appareils se déconnectent du WiFi. Ensuite, les appareils étant configurés (par défaut) pour se reconnecter automatiquement, il vont se reconnecter et commencer par faire le « handshake ».

L’attaquant capte alors ces paquets « handshake » et comme leur contenu est plus ou moins connu, il suffit d’effectuer une attaque brute-force pour les décoder (décoder n’importe quel autre paquet réseau ne peut pas fonctionner car son contenu n’est pas connu à l’avance : même en utilisant le bon mot de passe, on ne sait donc pas ce qu’on cherche, alors qu’avec le handshake, si).


— (permalink)

Note

dimanche 15 octobre 2017 à 19:44

Apparemment certains râlent encore à cause des drapeaux de l’Europe, des étoiles (boouuuh, Satan !), et des couleurs.

S’ils regardaient le ciel nocturne, ils verraient un tas de points dans le ciel.

La plupart sont appelés « étoiles » et leur nom est majoritairement d’origine arabe (elle est pour, MLP, mais si tu veux, des points jaunes éparpillés, sur un fond noir ça peut aussi faire penser à des grains de couscous sur une assiette^^).

Quelques autres petits points sont des planètes et elles portent des noms issues de religions antique. Il en va de même pour le gros truc lumineux de la nuit appelé « Lune ».

Du coup ils vont faire quoi les parlementeurs ? Changer le ciel ? Non parce que là, en fait, ils passent surtout pour des gros cons qui s’occupent de questions de merde alors que dehors y en a qui crèvent de faim, alors qu’il est de la responsabilité de l’État de s’occuper de ces personnes >_<.

The impossible dream of USB-C – Marco.org

dimanche 15 octobre 2017 à 12:09

Je ne suis pas d’accord : l’USB a bien réussis à s’imposer partout, je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas avec l’USB-C.

Faut juste que tout le monde s’y mette.

En USB aussi il y a différents câbles : recharge, data, les deux à la fois… Et différentes versions (1.1, 2, 3…). Tous ces problèmes ne sont pas nouveaux du tout.

Quant aux adaptateurs, je me souviens avoir eu (et j’ai d’ailleurs toujours) des adaptateurs USB-PS/2. Et des lecteurs de disquette-USB (qui n’est autre qu’un adaptateur USB-Disquette, au moment où les disquettes commençaient à disparaître)…


— (permalink)

Smartphone : dois-je conseiller un iPhone ? – Le blog de Seboss666

dimanche 15 octobre 2017 à 11:29

Tout dépend de ce qu’on te demande :
– "que me conseille-tu, toi le geek, à moi moldu ?"
– "c’est quoi le mieux pour […] ?"
– "qu’est-ce que tu ferais à ma place ?"

Dans les deux premier cas, la personne n’en a rien à faire de tes convictions libristes ou autre : elle demande juste ce qui est le mieux pour elle. Et dans ce cas, si la personne n’est pas sous Linux, il suffit d’installer iTunes, d’activer l’iPhone et hop, tout marche, et marchera pour 4~5 ans.
iOS ne pose pas beaucoup de questions. On peut configurer plein de choses, mais Apple fait déjà des choix "par défaut" pour simplifier la première utilisation (et ça j’approuve!). Android pose plein de questions au début : des questions que la personne viendra te répéter ensuite parce qu’elle ne comprendra pas ce que son téléphone lui demande.

Si la personne veut savoir ce que tu ferais, là j’aurais tendance à partir dans les détails et à expliquer mes différents choix (Android/Linux/Firefox powa!).

*

C’est comme sur les ordis. Oui, ma mère utilise un système Linux (Ubuntu). Elle voulait un PC pour regarder des films, écouter de la musique, stocker ses données, surfer, et qu’elle n’a pas à entretenir constamment. Je lui ais mis Ubuntu et j’ai configuré ça pour que le système tourne de façon autonome (mises à jour 100% automatiques, en LTS (support de 3~5 ans) quelques scripts de nettoyage, etc.) : elle allume l’ordi, ça marche, point.
Ah et elle utilise mes vieux ordis à moi (pas que ça change grand chose, mais juste pour dire que son matos est de seconde main et donc pas spécialement tout neuf, ce qui est une raison de plus de préférer ne pas installer un Windows trop gourmand).

D’autres personnes me disent "il me faut Excel, SolidWorks ou […]". Je vais pas faire mon chieur et installer Ubuntu avec un VM et Windows là-dedans pour le plaisir d’avoir "converti" quelqu’un à ma secte. C’est dans l’intérêt de personne. Dans ce cas je leur met Windows, configure ça un peu et leur dit "tous les mois tu fais ccleaner/défrag/antivirus/[…], et surtout tu ne touches à rien d’autre sinon tu casses tout".


— (permalink)

Comment les grandes villes européennes luttent contre la pollution

samedi 14 octobre 2017 à 22:16

Et on dirait bien que ni à Copenhagen, ni à Oxford, ni à Londres, ni à Oslo, ni à Hambourg, ni à Berlin, ni à Bruxelles, ni à Amsterdam, ni à Madrid les gens sont tous subitement morts de devoir laisser la voiture à la maison…

Ce que je veux dire (et l’article aussi) c’est que y a pas de miracle pour un air plus respirable et une meilleure qualité de vie. Pas de miracle, juste un effort.

Voyez-y une attaque contre les voitures si ça vous chante.
Mais quand je vais à Paris et que je vois le bordel que c’est, je pourrais aussi parler d’attaque : à mes poumons, à mes oreilles, à mes yeux (si c’est pas carrément à mes tibias…).

Pis merde : y a clairement pas photo : aller voir à Bruxelles ou à Amsterdam (les deux villes les plus proches dont ils parlent dans le texte) : les gens sont quand même nettement moins stressés qu’à Paris. Je ne pense pas que ce soit une coïncidence…

Et même pas besoin d’aller à l’étranger : n’importe quelle ville où les centres villes sont des espaces piétons où on ne risque pas sa vie à marcher librement, les gens sont nettement plus posés (et reposants). J’ai pu voir Chartres, la semaine dernière Poitiers, mais j’ai aussi vu que c’était sur la même voie Metz et à Lyon, par endroits.


— (permalink)

Really Slow Motion - Hero Memories (Powerful Emotive Heroic Score) - YouTube

samedi 14 octobre 2017 à 17:13

Encore un studio de sons façon Two Steps From Hell, Audiomachine ou Future World Music.

C’est tellement beau comme musique *Q*


— (permalink)

Microsoft lance son navigateur Edge pour Android

samedi 14 octobre 2017 à 09:55

Ce n'est que Chrome 58 avec un logo différent. L'intérêt est juste de pouvoir sync Edge (sur Desktop) avec son téléphone.


— (permalink)

What color you guys seeing. Gray/Mint or Pink/White? : blackmagicfuckery

vendredi 13 octobre 2017 à 18:33

Ow god, here we go again…


— (permalink)

The Pirate Bay fait à nouveau miner votre machine, sans opt-out possible - Next INpact

vendredi 13 octobre 2017 à 15:40

Oui, j’avoue : c’est moins intrusif que la pub et les trackers. C’est peut-être même un modèle économique à étudier pour d’autres sites ?

Après j’y vois un gros problème quand-même : ça consomme des ressources machine, et c’est donc pas très pratique quand on est sur batteries. Et le plus grand gagnant dans l’histoire, c’est EDF.

Mais à part ça, l’idée est originale.


— (permalink)

LE NOUVEAU GOOGLE CHROME ? (Reportage Vivaldi) - YouTube

vendredi 13 octobre 2017 à 13:36

Vivaldi reste ma roue de secours de Firefox. J’aimais beaucoup Opera 12.x, et j’aime bien Vivaldi, notamment sa philosophie.

Par contre j’aurais deux questions quand-même :
– quel est leur business-model ?
– vont-ils faire une version pour Android :D ?


— (permalink)

Désactiver la mise en veille connectée (S0) sous Windows 10 | Angristan

vendredi 13 octobre 2017 à 13:24

Peut servir.


— (permalink)

PBLV avec Emmanuel Micron, la série réservée aux adhérents du MEDEF - Groland Le Zapoï du 07/10 - YouTube

vendredi 13 octobre 2017 à 12:26

Je savais pas que Groland faisait des reportages sur la France maintenant :o


— (permalink)

Srigi sur Twitter : ""Latency Numbers Every Programmer Should Know"It is hard for humans to get the picture until you translate it to "human numbers": https://t.co/ZeBMlgQOYq"

jeudi 12 octobre 2017 à 21:20

Intéressant ça.

Par exemple, si un cycle CPU fait 0,3 ns et l’accès à un disque dur fait 1-10 µs, rapporté à échelle humaine, c’est à dire si un cycle CPU fait 1 s, alors un accès disque dure entre 1 et 10 mois.


— (permalink)

Marco Sokolov sur Twitter : "Mon fils de 7 ans qui me demande si la neuvième planète existe vraiment et pourquoi on peut pas l'observer...Alors heu..."

jeudi 12 octobre 2017 à 20:29

Je te réponds ici pour avoir un peu de place~

L’hypothèse d’une 9e planète est née de l’observation de perturbations dans l’orbite de Neptune (la dernière des 8 planètes).
Neptune agit parfois étrangement : elle ne se trouve pas totalement où elle devrait être.

Du coup, on pense qu’il y a une autre planète qui agit sur elle au moyen de l’attraction gravitationnelle.

À une époque, on a découvert Pluton et on pensait que c’était lui qui faisait ça, mais Pluton est trop petit pour ça.

L’hypothèse d’une neuvième planète refait donc surface.

Elle est difficile à observer pour deux raisons :
– premièrement, elle est super éloignée de nous. En fait, Neptune et même Uranus ne sont pas non plus visibles à l’œil nu (les autres planètes le sont et ces jours-ci on voit même très bien la planète Vénus, juste avant le lever du Soleil, du côté du soleil-levant : l’étoile très brillant qu’on voit, c’est Vénus — et juste au dessus, la toute petite étoile rougeâtre, c’est Mars).

– secondement, on n’a encore jamais observé cette 9e planète. La chercher en ne connaissant que l’effet qu’elle a sur Neptune, c’est donc comme si tu recevait une boulette de papier sur la tête quant t’es au milieu d’une foule de gens : tu te retournes pour trouver le coupable, mais c’est difficile de savoir quelle personne a fait ça. Au mieux, tu sais approximativement d’où ça vient, mais pour être plus précis, il te faut plus de données.
Pour les mêmes raisons, en observant attentivement Neptune, on peut délimiter une région dans le ciel, mais c’est tout. Il faut ensuite scruter soigneusement cette région du ciel avec nos plus gros télescopes (et à ce niveau, même le téléscope spatial Hubble a du mal…).

Pour info, au XVIIIe siècle, les astronomes ont regardé la planète Uranus, et ont découvert que sa trajectoire était bizarre aussi.

Les physiciens Urbain Le Verrier et John Adams ont entreprit les calculs pour trouver l’origine de ces perturbations.
Quand ils finirent, une région du ciel a pu être délimitée. Johann Galle, un autre astronome, a alors pointé son téléscope dans cette région et y a trouvé une nouvelle planète : il venait alors de découvrir Neptune, inconnue jusqu’alors.


— (permalink)

La dimension 4, hypercube et compagnie - Couleur-Science

jeudi 12 octobre 2017 à 20:03

Je lie ici juste le dernier commentaire en date : il y a plein de vidéos montrant des projections de figures en 4D. C’est assez sympa.


— (permalink)