PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant links

Site original : le hollandais volant links

⇐ retour index

@numerama Les astronomes étudient un astéroïde de Jupiter à l'orbite atypique - Sciences - Numerama

samedi 1 avril 2017 à 20:58
Il s’agirait d’une comète ancienne, similaire à celle de Halley, qui est entrée en résonance magnétique avec Saturn

Si c’est pas poisson d’avril (le phénomène en soit n’est pas impossible), ça ne serait pas plutôt « résonance gravitationnelle » ?

Aussi, il faut un "e" à Saturne.

(Oui je poste ici : je n’arrive pas à commenter sur votre site. Je peux pas me connecter non plus (je reboucle sur la page où je ne suis pas identifié).
J’ai essayé 3 fois sans le bloqueur de pub : c’est juste IMPOSSIBLE. J’ai une connexion de merde en cambrousse auvergnate, ok ?
Ça prend 30 secondes pour que votre page s’affiche, déjà, et ensuite s’il faut répéter ça plusieurs fois (tous sans succès) je jette l’éponge.
J’apprécie ce que vous faites, je veux bien faire des efforts (des âges que j’attends une version abonné style NextInpact : sans pub à ~3€/mois) mais sans le bloqueur c’est impraticable. Juste IMPRATICABLE.
Z'êtes pas les seuls, loin de là, mais vous êtes les seuls que ça me m’emmerde car je vous apprécie.)


— (permalink)

Viral Style - Physic Clock

samedi 1 avril 2017 à 16:05

La zolie pendule !

1 : h¯ : 1,054 e−34 Js (constante de Dirac)
2 : phy_0 : 2,078 e−15 Wb (quantum de flux magnétique)
3 : pi : 3,14 (constante d’Archimède)
4 : m_alpha : (?) 4,00 (masse de particule alpha, en unité atomique)
5 : a_0 : 5,29 e−11 m (rayon de Bohr)
6 : Na : 6,02 (nombre d’Avogadro)
7 : G : 6,67 e−11 SI (constante de gravitation universelle), arrondi à 7 (ou si c’est G0 : 7,75 e−5 S (quantum de conductivité))
8 : R : 8,31 SI (constante universelle des gaz parfaits)
9 : me : 9,11 e−31 kg (masse de l’électron)
10 : g : 9,81 SI (accélération de la gravité moyenne sur Terre), arrondi à 10
11 : M : (?) 11 (nombre de dimensions dans la théorie M)
12 : mu_0 : 1,25 SI (constante de perméabilité magnétique du vide)

Certains choix me semble douteux par contre, comme la 7 ou la 10.
Ils auraient pu prendre des constantes directement égales à 7 ou 10.

Pour 7, je pense qu’il manque le 0 en indice, et pour le 10 ils auraient pu prendre la constante de Rydberg.

Pour la 11 je ne suis pas sûr non plus. C’est trop tiré par les cheveux. Là aussi, quelque chose comme la constante de couplage de Fermi aurait permis d’avoir une constante débutant par 11 directement.


— (permalink)

Cloud desktop spécial emploi fictif : un bureau vraiment virtuel ! – OVH Blog

samedi 1 avril 2017 à 14:25

<3


— (permalink)

Déclaration universelle des droit et devoir de l'humain | HOP

vendredi 31 mars 2017 à 14:22

+1
Il faut aller au plus simple, comme ça personne n’a d’excuse si les gens ne comprennent pas.

Dans le même style, il y avait ça, où Dieu (interviewé pour l’occasion) regrettait d’avoir fait 10 commandements, là où un seul (qui les recouvrait tous) aurait suffit.


— (permalink)

Are GMOs Good or Bad? Genetic Engineering & Our Food - YouTube

vendredi 31 mars 2017 à 13:14

Voilà, comme j’expliquais ici, la sélection génétique existe depuis 10 000 ans, et aujourd’hui on a simplement supprimé le facteur « chance » et les paramètres aléatoires de l’équation. On peut donc produire des organismes qui font exactement ce qu’on veut (plantes avec plus de vitamines, par exemple).

Les seuls arguments anti-ogm qui restent relèvent d’un point de vu économique, et sont d’avantage liés au problème de l’agriculture dans son ensemble, pas spécifiquement aux OGM.


— (permalink)

ISO 3103 — Wikipédia

mercredi 29 mars 2017 à 17:50

ISO 3103, décrivant la méthode standardisée de préparation du thé.

Ah et aussi :

En 2003, la Royal Society of Chemistry a publiée un communiqué intitulé « How to make a Perfect Cup of Tea1 » — de l'anglais signifiant littéralement « comment faire une tasse de thé parfaite. »

Sans compter la nouvelle écrite par Orwell à propos du thé : A Nice Cup Of Tea.

On ne rigole pas avec ça, en Angleterre !


— (permalink)

Du prénom en capitales – Carnet de notes

mardi 28 mars 2017 à 21:27

Ça dépend des pays, oui.

En Hollande, je n’avais pas un seul formulaire sans la case « particule » (van, der, den, …).
Dans certains systèmes, mon patronyme ne comportait même pas le « van ». Ou alors c’était Timo Neerden (van).

Hier, ou avant-hier, je sais plus, j’étais tombé sur un site web avec un formulaire (à la con, on peut le dire) qui refusait que je mette un espace entre les deux parties de mon nom (c’était un formulaire de recherche et évidemment du coup les recherches étaient faussées).

Un autre exemple, celui des noms dans les pays scandinaves : traditionnellement (je ne sais pas si c’est encore vrai aujourd‘hui), le noms d’un fils correspond au prénom du père suivi de « son » ou « sen » (signifiant "fils de"). D’où tous les noms du genre en suédois ou danois : Larsen, Thomasson, Wilson, Ericson, Williamson…
Pour les filles, il y a également une particule, signifiant « fille de ». En islandais c’est « dotir », de mémoire…

Y a plein de choses sympas comme ça, dans les différentes langues et pays.
En grec pour un dernier exemple, les noms de famille finissent pratiquement tous avec un « s » (ou un sigma, du coup).

C’est amusant :)

ÉDIT :
Mais du coup, pour en revenir au web et au formulaire, faudrait peut-être arrêter un jour de séparer nom et prénom. Quel est l’intérêt ?

Si c’est pour savoir comment on doit s’adresser à moi, suffit de demander. Dans certains pays d’ailleurs, on s’adresse au gens par leur nom (typiquement dans certaines séries US) plus que par leur prénoms.

Ah et je ne parle pas non plus des suffixes en japonais ou coréen (-kun, -san, -sama, noona…) selon qui s’adresse à qui…

ÉDIT :
Mart-e me signale cette page, qui explique que le W3C recommande également de faire attention à ce qui est formulaires et distinctions nom/prénoms :
https://www.w3.org/International/questions/qa-personal-names

Ils recommandent d’aller au plus simple : de faire un seul champ « nom complet ».
Si vous avez absolument besoin de distinguer différentes parties dans le nom, soyez plus précis que « nom / prénom », car ça n’a pas de sens dans toutes les cultures. Un peu comme dans le Seigneur des Anneaux : les nains se présentent comme « Thorin, fils de Thráin, fils de Thrór ». Dans la version US de Pokémon, Sacha se présent comme « Ash from Pallet-Town ».

Pour un public français, on pourrait mettre « prénom / nom de famille », mais il conviendrait largement de localiser ça.

Une autre approche proposée est de mettre deux champs : « nom complet » et « comment devons nous vous appeler ? ». À mes yeux, ça semble être la mieux. Déjà ça donne le choix à la personne qui remplit le formulaire, et ensuite ça évite de se retrouver avec des noms/pseudo de 15 km à l’écran.


— (permalink)

Quand des billets électroniques SNCF fuitent sur les moteurs de recherche

mardi 28 mars 2017 à 20:35

On appelle ça l’Open-Data.

Quoi, c’est pas ça ?

Plus sérieusement, c’est dingue qu’un seule robots.txt soit trop dur à mettre en place pour ces grands groupes… pfff…
Et la SNCF est loin d’être la seule. Un site d’une boîte d’intérim avait il y a quelques années une faille similaire : on pouvait forger les URL vers les fiches de paie des gens.


— (permalink)

Le ministère de la Culture tenu de publier un droit de réponse signé 1fichier.com

mardi 28 mars 2017 à 19:19

Bim.

C’est court et propre, loin des rapports de 56 pages habituels.


— (permalink)

L'alcool n'est pas une excuse - MikaelPiot.fr

mardi 28 mars 2017 à 18:39

Un truc important dans la vie : faut pas confondre « excuse » et « raison ».

Être con c’est la raison à la connerie.
Être con n’est pas une excuse pour faire des conneries (on n’excuse pas une connerie parce son auteur a un QI d’huître).


— (permalink)

Fillon se barre du restau sans payer l'addition et ce n'est pas un article du Gorafi - ThePrairie.fr

lundi 27 mars 2017 à 22:34

Charlot.


— (permalink)

Note : tor ?

lundi 27 mars 2017 à 21:27

J’ai un grand nombre de recherches récentes pour ma page sur Tor.

Il se passe quelque chose ?

Lecture automatique des vidéos Flash/HTML5 et des GIF : comment s'en passer ?

lundi 27 mars 2017 à 20:32

<3

J’utilise celle pour les vidéos (dans Firefox). Un clic et ça lance la vidéo.
Par contre, cela ne marche pas chez Vimeo. Ce con ne lance alors plus du tout la vidéo. Il suffit de modifier la clé dans about:config (même en gardant ouvert l’onglet, c’est à chaud) et ça marche.

Comme ça reste un peu chiant, il y a une extension pour faire ça : autoplay-toogle.

Après il reste le problème du Gif animé. On peur les bloquer, mais pas les relancer manuellement.

C’est d’ailleurs pour ça que les sites passent maintenant plutôt à des miniclips en vidéo HTML5 : c’est d’avantage contrôlable, mais surtout la qualité est bien meilleure et le fichier moins lourd à charger. Twitter, Tumbler et (feu) Vine faisaient ça.

ÉDIT : pour toggle les gifs il y a ce module : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/toggle-animated-gifs/
(merci Romaric)


— (permalink)

Firefox : apprendre à gérer son propre user.js – Primokorn's

lundi 27 mars 2017 à 20:07

/de côté


— (permalink)

Le monoxyde de dihydrogène : une substance chimique mortelle - YouTube

lundi 27 mars 2017 à 18:48

Bon reportage.

À voir. C’est connu, surtout dans le milieu geek/nerd (le DHMO), mais ils poursuivent sur un débat à propos de la facilité de manipuler les masses, y compris les parties instruites (faire signer une pétition anti-DHMO à des bac+2 de Chimie, c’est quand-même fort).

J’ai un article en réserve avec un listing de ce genre de chose ;).
(ÉDIT : voilà)

La conclusion est très intéressante.
Je me note ici les idées générales :
– avec les techno actuelles, on peut trouver une molécule dans une botte de foin. On peut trouver ce qu’on cherche absolument partout.
– de là, c’est encore et toujours la dose qu’il faut voir
– enfin, des mots génériques comme « pesticide », « colorants » ne sont pas fiables. Les mûres bio 100% naturelles contiennent des colorants bleus. Ben oui, sinon elles seraient incolores. Idem pour tout.

Bon, maintenant, allez faire comprendre ça aux hipsters anti-vaccins qui crient sur la présence d’un atome de mercure (0,0001% de chance de vous tuer) dans un vaccin contre une maladie (qui a 50% de chances de vous tuer).


— (permalink)

Note : détecter un navigateur mobile en JS

dimanche 26 mars 2017 à 16:42

Généralement j’ai besoin de savoir si je suis sur mobile ou pas à cause des différences d’interaction entre mobile et desktop (pas de drag-n-drop possible sur mobile par exemple).

Ma méthode c’est de tester une propriété CSS en JS.
Vu que j’utilise les mediaQueries en CSS, quand je suis sur mobile, le CSS appliqué est changé et je détecte ça en JS.


body {
    color: blue;
}
@media (max-width: 700px) {
    body {
        color: red;
    }
}

var isMobile = (window.getComputedStyle(document.body).color != 'red') ? true : false;

Il suffit soit de détecter une propriété dont on est sûre qu’elle sera appliquée sur mobile, soit d’appliquer spécifiquement un bout de CSS bidon sur un élément bidon en CSS, spécifiquement pour cet usage.

Par exemple comme ça :


html {
    color: red;
}
body {
    color: black;
}
@media (max-width: 700px) {
    html {
        color: blue;
    }
}

Ici la page sera toujours en noir, à cause du body, prioritaire sur le html. Mais la couleur sur le html joue le rôle d’un flag.
Bien-sûr, ceci n’est valable que pour la majorité des cas et reste une détection basée sur la taille de l’écran (ou du viewport plutôt).

Si vous avez un écran tactile de 15 pouces, c’est sûr que ça restera le même CSS que sur un écran de PC de 15 pouces alors qu’au fond l’UX sera différente.

On peut toujours détecter la taille de l’écran directement en JS, mais c’est parfois difficile à cause des pixel ratio qui sont intégrées ou non (suivant le nav) dans la taille de l’écran détecté en JS.
Regardez la taille de l’écran sur un mobile sur cette page, vous verrez que ça n’est pas toujours la taille réelle en pixels de votre écran.

Mais ça peut suffire dans la plupart des cas et c’est léger.

A Single Bitcoin Transaction Takes Thousands of Times More Energy Than a Credit Card Swipe - Motherboard

dimanche 26 mars 2017 à 10:27

Est-ce que ça prend en compte l'énergie nécessaire pour sonder le sol, creuser un puit, extraire le pétrole, transporter le pétrole, le raffiner, le transformer, le polymériser et découper une carte de crédit, la peindre, insérer et programmer la puce dessus, créer et alimenter un DAB et une interface de paiement pour réaliser cette dite transaction par carte ?

On peut faire pareil pour les pc qui minent, sauf que ces ordinateurs seraient, servent et serviront à autre chose après la mode bitcoin.

Enfin, que ça pollue est un fait, que ça coûte plus cher, non. Personne de censé ne baserait son économie sur quelque chose qui rapporte moins que ce qu'il coûte (sauf à la hadopi, mais osef c'est pas leur argent mais le nôtre).

Leur analyse manque de détail.

Mais si c'est vrai, ça rejoint celui des bagnoles électriques : la majeure partie de la pollution introduite par une voiture provient de sa construction, pas son utilisation. La bagnole électrique conserve l'avantage cependant de ne pas polluer les centre-villes et d'être plus viables énergétiquement.


— (permalink)

“Nudges”: How intelligent design persuades lazy users to do the right thing

dimanche 26 mars 2017 à 08:56
When designing, make it easier for users to make the right choice, whatever you define right choice to be.

Gros +1

Certains l'ont très bien compris. Google par exemple. Comment ont-ils réussis à imposer un navigateur comme Chrome, alors que celui-ci n'a aucun point fort par rapport aux autres ? En forçant l'installation en même temps que d'autres programmes. L'installation s'y fait en opt-out, donc elle est faite par défaut. Résultat, en 5 ans, Chrome domine le marché.


— (permalink)

De l'art ou des équations ? - [Les tribulations d'un astronome]

samedi 25 mars 2017 à 16:54

Il me semble avoir déjà pu voir ces équations, mais faute de temps je ne m’étais jamais posé la question de leur signification.

Sorti du contexte, on reconnaît certains symboles : Cp, T, etc. mais pas tout. h c’est la constante de Planck normalement : elle n’a rien à faire dans une équation relative au climat. Ici h représente l’hygrométrie.

Il y a tellement de belles équations en physique, et même plus spécifiquement en climatologie. Des équations plus fondamentales et plus générales, plus belles, que celles choisies là.

+1

Il y a quand même des équations beaucoup plus universelles et reconnaissable. Les équations ici sont tirées d’un papier spécifique, donc avec les notations précises de l’auteur : hors contexte, impossible de savoir à quoi correspond quoi.

En plus des équations données dans l’article, je propose également les 4 équations de Maxwell. Pour la Ville Lumière ça serait assez approprié ;).

Les équations actuelles relative au climat et à l’atmosphère feraient plutôt écho à la pollution, ce qui n’est pas très glorieux.

Mais bon, oui c’est l’art, donc y a le droit.
Et y a aussi le droit de trouver ça moche (et perfectible) :p.

Autrement, comme l’article, je pense que l’idée n’est pas mauvaise en soi.

On pourrait même l’étendre à toutes les disciplines. Je verrais par exemple bien une station de métro avec du code source écrite sur les murs, une autre avec des quotes de philosophes, une autre avec des tableaux, une autre avec les lois du jeu de certains sports, une avec la voûte céleste et les constellations, une avec des partitions de musique…

… ça serait toujours mieux que toute cette publicité =_=.

Certaines stations de Paris sont thématisées, mais ça reste secondaire.
Ça pourrait être fait de sorte que le métro devienne un musée à lui seul.


— (permalink)

VIDEO. "Fillon en prison", jets d'œufs, concert de casseroles... François Fillon chahuté au Pays basque

samedi 25 mars 2017 à 15:51

Non, c’est pas un bon titre ça.

En voilà un mieux :

"Citoyens dans la rue", détournement d’argent public, emplois fictifs… François Fillon a volé la France

Fillon n’est pas une victime. C’est le coupable.
Merci de rectifier, la presse.


— (permalink)