PROJET AUTOBLOG


shaarli-Liens en vrac de sebsauvage

Site original : shaarli-Liens en vrac de sebsauvage

⇐ retour index

India bans a further 118 Chinese apps as physical and online tensions escalate • The Register

jeudi 3 septembre 2020 à 09:50
La guerre continue. Après les affaires du chinois TikTok banni des USA et semi-racheté, WeChat interdit car espionné par les chinois, après les applis de rencontre (Tinder/Grindr...) bannies du Pakistan (parce que ça porte atteinte à la société toussatoussa...), c'est l'Inde qui tape fort en banissant 118 applications chinoises (PUBG Mobile, AliPay, Baidu, WeChat, TikTok, etc.), pour des raisons de souveraineté et sécurité.
(Ce qui me fait doucement rigoler vu comment la NSA américaine fourre déjà son nez absolument partout, mais chut, il paraît que les ricains ce sont des "gentils". La preuve le gouvernement français va leur confier toutes nos données de santé:https://sebsauvage.net/links/?tkd5uQ)

Je prédis que tout ceci va devenir un énorme bordel et va s'amplifier dans l'avenir. Les accès à des outils techniques (réseaux, logiciels) est en train de devenir un enjeu extrêmement politique. C'est une guerre (principalement) économique qui utilise un marché de milliards de dollars comme moyen de pression.
Ceci n'est pas nouveau: Rappellons-nous que dans les annés 1990, un homme est allé en prison pour avoir emporté un logiciel sur une disquette à bord d'un avion sortant des USA... mais de nos jours, ça a pris bien plus d'ampleur.
(Permalink)